Quantcast

Pourquoi faut-il connaitre Edouard Louis ?

Edouard Louis

Découvert en 2014 avec son roman coup de poing En finir avec Eddy Bellegueule qui relatait la violence du milieu ouvrier dans lequel il a grandi, le jeune Edouard Louis a fait du chemin et revient avec un réquisitoire puissant contre la politique moderne. Trois bonnes raisons de connaître cet auteur.

Parce qu’il est le Xavier Dolan de la littérature

Les deux sont jeunes, insolents et talentueux. Au coeur de leur travail : la violence sociale, l’homophobie, la masculinité et les souffrances de l’enfance. Comme Xavier Dolan dans le cinéma, la position littéraire d’Edouard Louis est ambiguë et originale, dans le fond comme dans la forme. Dans son premier roman, En finir avec Eddy Bellegueule (2014), Edouard Louis s’était attiré les foudres de sa famille pour avoir accusé ses parents d’être homophobes, violents, fascistes et racistes. C’est pourtant pour défendre son père et lui déclarer son amour que le jeune écrivain revient sur la scène littéraire avec son dernier livre très politique qui se présente sous la forme d'un cri de rage, et qu’il dédie à… Xavier Dolan.

edouard-louis-auteur

Parce que son personnage est tout aussi intrigant que ses livres

Goût du risque ou exigence de transparence littéraire ? Depuis le début de sa carrière, Edouard Louis joue avec le feu en utilisant le genre de l’auto-fiction. Au fil de sa plume, les lecteurs découvrent donc son enfance, ses parents ignorants et alcooliques, ses ébats sexuels, ses amours et même son viol. Accusé d’avoir trahi sa famille et son milieu ouvrier avec son premier roman vendu à plus de 300 000 exemplaires, l’écrivain-sociologue héritier de Bourdieu s’est à nouveau retrouvé sous les feux des projecteurs en 2016, à la sortie de son deuxième livre Histoire de la violence. Il y raconte (en assurant que chaque ligne est vraie) avoir été violé en décembre 2012 sous la menace d’une arme par un certain "Reda". Mais quelques jours après la parution du roman, lorsque Reda est mis en examen pour viol puis incarcéré pendant onze mois, Edouard Louis se rétracte, souhaite arrêter cette histoire et demande un non-lieu. La fiction aurait-elle dépassé la réalité ?

Pour sa critique sociale sans filtre

Edouard Louis n’hésite pas à parler haut et fort des choses qui fâchent. Il nous avait annoncé la couleur avec ses deux premiers romans en abordant cash les thèmes de la violence sociale et de l’homophobie, son troisième et dernier livre Qui a tué mon père, ne fait pas exception à la règle. L’écrivain y revient sur son enfance, sa famille et plus particulièrement son père. En 90 pages, le roman accuse tous ceux qui ont rendu son père ouvrier gravement malade, voire "presque mort". Les coupables ? Ceux dont les systèmes et les gouvernements ont humilité, brisé, réduit à la misère son père : de Chirac à Sarkozy en passant par Hollande, Martin Hirsch pour avoir supprimé le RSA et Macron pour avoir baissé de cinq euros les APL. Plus que de la littérature engagée, Edouard Louis créé une littérature de confrontation en obligeant le lecteur à regarder à la loupe les drames causés chez les plus démunis par certaines décisions politiques. Bref, une sorte de J’accuse de Zola version 2018.

edouard-louis-livre

Qui a tué mon père, Edouard Louis, Seuil, 12 €

Découvrez aussi le bouquin feel good de la semaine.

Autres suggestions

La semaine de Do It

fiac-2021

FIAC : LES MUST-GO ET SPOTS INSOLITES À VOIR CE WEEK-END

Couturfu Livre Mode

Couturfu sort le bouquin que s’arrache la fashionsphère

3 Recettes Pierre Herme

3 petits goûters simplissimes à piquer à Pierre Hermé

Madame Reve

Madame Rêve Café : la nouvelle brasserie chic qui attire le Tout-Paris

Inscrivez-vous à notre newsletter !

bottines

LES BOTTINES LES PLUS MODE DE L’AUTOMNE

Pleasure

Pleasure, le film d’auteur sur le porno qui fait parler

Westfield

Les 10 obsessions mode de l’automne

The French Dispatch

The French Dispatch, que faut-il attendre du nouveau film de Wes Anderson ?

Oeuf Mimosa Piege

Comment copier l'œuf mimosa-tarama de Jean-François Piège à l’Hôtel de la Marine ?

expos-paris

LES 16 EXPOS STARS DE L’AUTOMNE

Barre Chocolat

Comment faire ses twix maison ?

Cybele Idelot

Qui est Cybèle Idelot, la cheffe locavore dont tout le monde parle ?

loic-prigent-christian-dior

DOCU : LOÏC PRIGENT EN BACKSTAGE D’UN DÉFILÉ DIOR MYTHIQUE

Chateau Voltaire

Château Voltaire, le nouvel hôtel parisien qui obsède les stars

les-meilleurs-tatoueurs-paris

LES TATOUEURS LES PLUS STYLÉS DE PARIS

tailleurs-pantalon

TAILLEUR PANTALON : LA SENSATION MODE DE LA SAISON

chaussures-automne

CHAUSSURES : LES 5 TENDANCES STARS DE L’AUTOMNE

Ruinart Julien Sebbag

Ruinart ouvre un resto éphémère avec Julien Sebbag, Céline Pham et les chefs les plus en vue

Julie En 12 Chapitres

Julie (en 12 chapitres) : le Bridget Jones intello de la Génération Z

rouges-a-levres

LES PLUS BEAUX ROUGES À LÈVRES DE L’AUTOMNE

series-octobre

LES SÉRIES À NE PAS LOUPER EN OCTOBRE

Jeffrey Cagnes

Jeffrey Cagnes ouvre la nouvelle pâtisserie star des Batignolles

Nouveaux Brunch Paris

Les nouveaux brunchs à tester cet automne

Jean Paul Gaultier

Cinémode : l’expo phénomène de Jean Paul Gaultier qui emballe la Cinémathèque

Phenice

Phénice : la nouvelle table de Yoni Saada dans le 9e

spectacles-du-moment

Les 15 spectacles à voir absolument cet automne

Seville

Mode d’emploi pour 3 jours de rêve à Séville

Virtue

Vivez l'expérience Virtue® lors d'une soirée aux Galeries Lafayette Champs-Élysées

collab-mode

Les collabs mode les plus stylées de l’automne

Coworking

Le coworking green le plus stylé de Paris

Accor Pulse

La carte de paiement qui va vous offrir des voyages stylés

Mimosa

Mimosa : la table méditerranéenne de Jean-François Piège à l’Hôtel de la Marine

pop-up-mode

Les pop-ups mode qui affolent les Parisiennes

Udon Carbonara

Les udons carbo, le nouveau buzz signé TheSocialFood

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !