Pourquoi tout le monde parle de la Boutique de l’Elysée ?

Transats bleu-blanc-rouge sur le parvis des Macron, sac de plage “première dame”... Des photos d'accessoires fun et très désirables postées en direct de l’Elysée circulent sur Instagram et multiplient les clics et likes. L’objet de cette étonnante agitation digitale ? La première Boutique de l’Elysée, vitrine du savoir-faire hautement cool à la française, créée sous la houlette de Brigitte. On vous explique.

 

Il était une fois… la Boutique de l’Elysée

Il fallait rénover l’Elysée. Pour préserver le patrimoine Frenchie et afin que la restauration du “château” ne coûte pas un rond au contribuable, le couple présidentiel a imaginé une affaire rondement menée, inspirée des Etats-Unis.

En l’occurrence : la Boutique Elysée, dont les bénéfices sont affectés au projet de restauration du palais présidentiel. Un B.A. qui du chien… Malin !

Dans les vitrines de ce concept-store en ligne, des marques tricolores et des produits 100 % Made in France. Jusqu’ici tout va bien. Mais là où les Macron ont fait fort, c’est en faisant appel aux labels de la French Touch les plus désirables du moment pour signer des collabs à faire pâlir colette. Héhé !

 

Des collabs absolument canon

Pour l’été : une multitude d'accessoires qui ont tout pour faire fureur, à commencer par le cabas Première Dame avec Le Slip Français, hommage à Bribri (19 €), les lunettes de soleil Sensee (129 €) ou, encore plus drôle, la pétanque à Macron avec Obut (59 €), les rois du “Tu tires ou tu pointes” ?

Autres délicieux snobismes à installer dans son jardin : les chaises longues Tissage de Luz (89 €), le chic ultime de la sieste !

 

Cocorico !

Culte du Made in France, production locale et du bleu-blanc-rouge... Ouf : puisque le patriotisme est désormais le summum du cool hipster, on assume son chauvinisme avec style et fierté. En portant par exemple des bracelets Atelier Paulin liberté, égalité ou fraternité (à partir de 115 €), le pull Brégançon avec coudière tricolore de Saint James (145 €) ou le sweat “Française”(115 €).

Carrément LOL : les verres bleu-blanc-rouge Duralex (6,50 €), la boule à neige (10 €) ou le poster géant Elysée à colorier by OMY pour les enfants (14,90 €).

Vous en voulez plus ? Patience ! On chuchote qu’un projet de boutique in real life devrait bientôt voir le jour. Le prochain rendez-vous incontournable de la fashion week ?

Toutes les infos sur www.boutique.elysee.fr

Découvrez également tous les nouveaux labels made in France qui cartonnent et la garden-party brunch du 14 juillet au Plaza.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus