Quantcast

Baghdad Central : le thriller qui va détrôner Homeland

Baghdad Central

Si vous avez aimé… Homeland, The Night Manager, Lord of War ou Mensonge d’Etat de Ridley Scott avec Leonardo DiCaprio.

Le pitch

C’est parti pour une plongée en octobre 2003 en Irak après la chute de Saddam Hussein. en pleine coalition dirigée par les États-Unis.

À Bagdad, l’ex-inspecteur Muhsin Kadr al-Khafaji, hanté par la mort de sa femme et de son fils − un dissident assassiné sous le régime baasiste − élève seul sa jeune fille Mrouj, atteinte d’une affection des reins. Sa fille ainée, Sawsan, jeune étudiante, disparaît soudainement.

Entre alors en scène Frank Temple, un ancien officier de Scotland Yard, qui fait appel à Khafaji pour reconstituer la police irakienne. Il hésite à collaborer, avant d’accepter pour avoir accès à la zone verte sécurisée… Khafaji découvre bientôt un second corps, caché et piégé : celui d’un citoyen américain… et fait vite le lien avec la disparition de sa fille.

Un thriller sous haute tension

Adapté du best-seller d’Elliot Colla par Stephen Butchart, voici la mini-série britannique qui fait du bruit, après avoir fait un gros retentissement à Séries Mania en 2019.

Et pour cause, son scénariste anglais n’en est pas à son premier coup d’essai sur l’Irak puisqu’il avait déjà écrit l’extraordinaire House of Saddam, portrait intimiste du dictateur primé aux Emmy Awards.

Il déploie ici un thriller sous haute tension avec Waleed Zuaiter (Homeland, Omar) et Corey Stoll (House of Cards) sur fond de corruption et de luttes d’influence. Totalement addictif pour les amateurs d’espionnage et de lobbying sur fond de guerre en Proche Orient.

Découvrez aussi toutes les nouvelles séries du printemps et le thriller addictif dont tout le monde parle.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !