Quantcast

Le nouveau traitement sans piqûre dont raffolent les stars

Soin Lift Coreen

Alerte beauty. Avis à toutes celles qui ne supportent plus de se regarder vieillir dans la glace et ruminent devant leurs ridules. Ce que c’est agaçant d’avoir une sale tronche !

Une véritable pépite cosméto vient de débarquer à Paris en mode baguette magique et sans aiguille. Alternative naturelle aux piqûres d’acide hyaluronique, ce soin wahou dont raffolent les it-girls coréennes permet de retrouver un coup de frais et un teint lissé. On vous explique ?

Une pépite high-tech dénichée en Corée

À l’origine de cette incroyable trouvaille : Elodie Raheria, fondatrice de See My, véritable tête chercheuse qui arpente le monde en quête de cosmétiques de niche et dernières tendances qui combinent high-tech et anti-aging ou minceur.


C’est dans un salon pointu d’Asie, où l'anti-âge est une religion, que la beauty addict découvre ce nouveau protocole coréen qui agit sur la régénération de la peau, stimule le système lymphatique, favorise la détox tout en travaillant sur son élasticité et en réparant les imperfections et boutons.

Les résultats combinent le côté wahou en 15 minutes de thérapie après lesquelles clairement votre visage semble être passé par un filtre "comment avoir 5 ans de moins en un quart d’heure ?”, tout en agissant durablement sur le long terme.

Un concentré d'innovation sans chirurgien esthétique

Véritable singularité, pas besoin d’aiguille pour le prodiguer. Sa technologie unique de nano-diffusion (comme un pistolet brumisateur sans douleur) assure une pénétration ultra-profonde de tous les actifs dans les fibroblastes.

Sa formule hyper performante a été adaptée en exclusivité pour l’Europe avec une ampoule de cellules souches végétales (les Coréennes utilisent des cellules souches animales), mais aussi un condensé de collagène, vitamines, antioxydants dont le filtrat de riz fermenté, acide hyaluronique, céramides et phytopoliamines.

Un soin canon à faire à la maison

Soin cabine lift coréen avec la machine Rubycell

Évidemment, on peut pratiquer ce soin cabine en institut pour un effet one shot aux résultats immédiats : c’est la signature du lift coréen. Mais sa valeur ajoutée, c’est résolument son côté homecare avec lappareil Rubycell (290 €) qu’on peut utiliser easy et quotidiennement à la maison, comme les stars et mannequins.

En pratique : un pistolet airbrush qui diffuse une brume et une trentaine de gestes à suivre sur son téléphone, selon un protocole de médecine chinoise. Facile à utiliser, cette thérapie très addictive vous donne envie de replonger pour retrouver ses effets miracle, surtout par temps de covid où la possibilité de se faire bichonner se fait rare.

Lift Coréen : 115 € la séance en exclusivité chez See My, 9 rue de la Trémoille, Paris 8e, 01 45 53 03 90

Découvrez aussi toutes les nouvelles tendances en chirurgie esthétique et le massage minceur préféré des mannequins.

Autres suggestions

La semaine de Do It

energizer-la-recyclerie

Bookez vos ateliers gratuits à la Recyclerie ce week-end

Miniweight Regime

BIKINI BODY : comment perdre ses petits kilos en trop en 15 jours chrono ?

accessoires-ete

LES 10 ACCESSOIRES STARS QU’IL VOUS FAUT CET ÉTÉ

Tendances Sandales

Les petites sandales qui nous font du pied

Robes Ete

10 robes parfaites pour l'été

jardins-d-olympe

MARINE SERRE ET CHLOÉ CHARLES SIGNENT LA NOUVELLE TERRASSE DE CARNAVALET

Boulettes Veggie Burrata

Les pâtes qui vont détrôner les bolo’

vente-sempe

Les dessins de Sempé chez Artcurial

Santorin

Santorin : les cyclades à 3h20 de Paris

apicius

LE JARDIN À COCKTAILS LE PLUS COOL DE PARIS

Rochechouard Rooftop

Apéro et barbecue sur le rooftop du Rochechouart

brunch-de-l-ile

UN BREAK COMME À LA CAMPAGNE À DIX MINUTES DE L’ETOILE

Tartes Emilie Franzo

Les secrets des bonnes tartes faciles d'Emilie Franzo

Boutiques Mode

Mode : les 3 nouvelles boutiques préférées des Parisiennes

bistrots-paris

Les meilleurs bistrots parisiens

Sandwich Cake

Phéno food : comment faire un sandwich cake à la suédoise ?

nomadland

NOMADLAND : LE ROAD-MOVIE AUX 3 OSCARS

Hotel Paradiso Rooftop

Hotel Paradiso : MK2 ouvre un rooftop avec ciné sous les étoiles chaque soir

Comptoir Ritz

Le Comptoir du Ritz, le coffee-shop à la parisienne signé François Perret

Laia

Laia, le resto le plus secret du 11e

Instituts De Beaute

Les nouveaux rendez-vous beauté à truster à Paris

petits-pulls

Les petits cardigans pastel à enfiler en terrasse

Debongout Deco

Debongoût : le boudoir déco des accros au vintage

parcours-saint-germain-2021

Une promenade arty à Saint-Germain des Prés

les-meilleurs-brunchs

7 nouveaux brunchs en terrasse

recette-clafouti-jean-francois-piege

LE MERVEILLEUX CLAFOUTIS AUX CERISES DE JEAN-FRANÇOIS PIÈGE

les-deux-gares

LES DEUX GARES : LE BISTROT DONT TOUT LE MONDE PARLE

tendances-jupes

LES 10 PETITES JUPES STYLÉES QU’IL VOUS FAUT CET ÉTÉ

Manzili

Le Top Chef Mohamed Cheikh ouvre une terrasse au Jardin des Plantes

Fake News

Fake News : l'expo qui décrypte un vrai phénomène de société à la Fondation EDF

Primard

Primard, la maison de Catherine Deneuve réenchantée par Fontenille à 1h de Paris

Musee Carnavalet

Carnavalet : la réouverture du musée préféré des Parisiens dans le Marais

expo-casa-del-papel

BOOKEZ L'ESCAPE GAME FAÇON CASA DE PAPEL À LA MONNAIE DE PARIS

series-juin

LES SÉRIES À VOIR ABSOLUMENT EN JUIN

sir-winston-churchill

LE PUB TRÈS CHIC DONT TOUT LE MONDE PARLE

mode-homme

LES 10 NOUVELLES MARQUES PRÉFÉRÉES DES PARISIENS

Tiramisu Francois Regis Gaudry

Le secret du tiramisu de François-Régis Gaudry

Forest

Forest : la nouvelle terrasse de Julien Sebbag dont tout le monde parle

Bambini

Bambini : le nouvel italien branché de Paris Society au Palais de Tokyo

expo-uderzo

Uderzo : l’expo événement au Musée Maillol consacrée au créateur d'Astérix

spectacles-paris

LES NOUVEAUX SPECTACLES À BOOKER AVANT TOUT LE MONDE

Bermuda

8 façons de porter le bermuda

Les Heritieres

Les Héritières : la fresque sociale qui fait le buzz sur Arte

Raymonde Paris

Raymonde : la nouvelle boutique qui mixe vintage et jeunes créateurs dans le 18ème

À la une