Family Business : la comédie casher à hurler de rire

Avis aux nostalgiques de La Vérité si je mens. L’esprit du film culte renaît sous les traits d’une comédie LOLissime qui fait déjà le buzz sur Netflix. Normal : avec un casting truffé de comédiens géniaux et un pitch à coucher dehors, Family Business nous réconcilie avec l’humour frenchy (info qui fait un bien fou après la cata Huge in France avec Gad Elmaleh et le scandale CopyComic). Clairement : la tranche de rigolade de l’été.

Weeds au pays de La Vérité si je mens

Prenez Nancy Botwin, la mère de famille de Weeds. Ou Walter White, le prof de chimie de Breaking Bad. Transposez-les dans une boucherie casher du Sentier. Le pitch improbable ? Et pourtant ! Bienvenue dans Family Business, une comédie déjantée et gentiment enfumée signée Igor Gotesman, le réalisateur de Five.

L’histoire

Extrait de la série avec Gérard Darmon et Jonathan Cohen

Joseph Hazan, 35 ans, fourmille d’idées de business. Dernière en date : Sweetch, une appli “révolutionnaire” censée brouiller les conversations téléphoniques à volonté (le fameux coup du tunnel). Vous avez dit fumeux ? Attendez de voir la suite. Lorsqu'il apprend de source “sûre”, que le cannabis va être légalisé, c’est la révélation. Son plan : transformer, avec l’aide de sa famille - son père Gérard, fan d’Enrico Macias, Aure, sa sœur homo et ses potes, sans oublier mamie - la boucherie familiale en “beucherie”, soit le premier coffee-shop dédié à la fumette en plein cœur de Paris.

Entre recherche d’associés, road trip à Amsterdam et embrouilles avec la police, c’est parti pour des aventures rocambolesques sans une minute de répit pour vos zygomatiques.

Serge : le mytho en dealer de cannabis

Pour vous servir : des cadors de l’humour. À tout seigneur tout honneur : le génial Jonathan Cohen, ex-Serge Le Mytho (vu au ciné dans Premières vacances), explose le compteur de vannes par minutes. Spontanéité, tchatche, sens de l’impro : il a tout ! Côté pointures, l’inoxydable Gérard Darmon campe le père veuf, coriace mais touchant, et Liliane Rovère (Arlette de Dix pour cent), la doyenne cash de cette famille séfarade pur jus. Last but not least : l’icône pop des pieds noirs aka Enrico Macias est aussi de la partie, et ce n’est pas le dernier sur le bédo. Priceless. La vérité, on adore !

Saison 1, le 28 juin sur Netflix

Découvrez aussi : When they see us, la série événement et No tomorrow, la petite soeur de "The good wife" débarque sur Téva.

Céline Dassonville

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus