Mytho : un Desperate Housewives à la française avec Marina Hands

Quand la charge mentale d’une mère la pousse à s’inventer un cancer pour qu’on s’intéresse enfin à elle... Voilà le pitch de la nouvelle mini série d’Arte. Humour trop subversif ou génie jouissif ? Décryptage de Mytho, la comédie dark et puissante en 6 épisodes créée par l’écrivain Anne Berest avec Fabrice Gobert.

Faux cancer et vrais secrets

Elvira (Marina Hands, grandiose, prix d’interprétation féminine au dernier Festival Séries Mania) a trois enfants autocentrés qui ne la regardent plus. Tout comme son mari (Mathieu Demy, nickel en Big Lebowski version hexagonale), trop occupé à glandouiller chez eux en pyjama pendant qu’elle donne ses journées à un job boring et alimentaire.

À l’issue d’une mammographie pourtant rassurante, Elvira pète un câble et annonce à son mec, comme revenu d’entre les morts : “J’ai une tumeur”. Un “petit” mensonge qui va faire boule de neige et laisser éclater les secrets d’une famille emmurée dans les non-dits.

La réplique culte

Marina hands, Mathieu Demy, Marie Drillon, Maud Willer Acteurs de la serie Mytho

Je la connais, votre vie. Une vie faite de sorties d’école, d’enfants ingrats, d’un mari absent. Les après-midis de RTT consacrées à faire les courses au supermarché. Tous les soirs, vous rentrez chez vous, vous êtes crevée. Mais il faut faire les machines, les dîners. C’est comme si vous aviez deux boulots. Alors vous êtes trop fatiguée. Et vous merdez.”, lâche à Elvira son patron tyrannique, peu avant la déflagration. Toute ressemblance…

Une esthétique sublime

Les fées les plus stylées se sont penchées sur Mytho : d’un côté, son réalisateur, Fabrice Gobert, père des brumeux Revenants, qui dit s’être inspiré ici de l’univers hyperréaliste de l’artiste David Hockney, à la fois pop et mélancolique.

De l’autre, son auteure, Anne Berest, romancière talentueuse (Gabriële, Sagan 1954) et Parisienne iconique. Résultat ? Un objet télévisuel non identifié où le malaise le dispute à la fascination.

Famille, ton univers impitoyable

On connaissait l’usure du couple, fatalement menacé par les années et les petites cachotteries dont on s’accommode. La famille elle aussi est-elle condamnée par le temps à pourrir ou éclater tout à fait ? Parfois malaisante, Mytho ne plaira pas à tout le monde. Pourtant, la nouvelle série d’Arte (dont la saison 2 est déjà annoncée) a le courage d’interroger la société d’aujourd’hui sur ses déviances.


En affirmant tout montrer de soi (et notamment sur les réseaux sociaux), on se planque derrière un autre. Alors qu’on affirme communiquer plus que jamais, on ne se dit plus rien dans la “vraie vie”. Et si seule la maladie était alors capable de faire tomber les masques ? Glaçant mais passionnant (et drôle, si si).

Mytho : déjà disponible en ligne en intégralité en replay sur Arte + 7 et sur Arte à p. de jeudi

Bande annonce de la serie Mytho

Découvrez également Les 10 nouvelles séries stars à binge-watcher cet automne et le film Downton Abbey, qui suit la série culte.

Adèle Bréau

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus