Le Calendrier de l'Avent

Catherine The Great : Helen Mirren joue la monarque

Elle a déjà été récompensée par l’Oscar de la meilleure actrice pour son personnage dans The Queen (Stephen Frears)... La talentueuse Helen Mirren revient à l’écran sur Canal +, où elle interprète brillamment l’impératrice Catherine The Great.

Cette nouvelle mini-série signée Nigel Williams (Elizabeth I) et Philip Martin (The Crown), dévoile les coulisses d’une monarchie qui a bouleversé l’Empire russe. Décryptage.

 

Au cœur de la monarchie

Immersion au XVIIIème siècle, sous le règne de Catherine la Grande dont la soif de pouvoir est immense. Pour ce faire, la jeune impératrice n’hésite pas à fomenter un coup d’Etat avec le charismatique Panine (Rory Kinnear), son bras droit, en organisant la disparition de son mari Pierre III pour prendre le trône. Après tant de manœuvres et d’intrigues, elle peine à légitimer sa place au palais de Saint-Pétersbourg.

Véritable control freak, Catherine est plus que jamais décidée à écrire une page d’histoire et à amener ses idées progressistes à la cour, en abolissant la servitude, notamment.

Mais cela ne ravit pas ses adversaires et les menaces se multiplient. Des complots naissent au sein de la cour et un potentiel héritier est alors jugé susceptible de revendiquer le trône…C’est sans compter sur son propre fils, le prince Paul (Joseph Quinn), qui se met à réclamer la part du gâteau et même Panine qui commence à lui faire à l’envers... C’est l’impasse. 

 

Intrigues amoureuses à la cour

Pas de bonne série sans son lot de love story… Au milieu des conspirations : les émois sentimentaux d’une veuve joyeuse particulièrement séduisante et powerful. Entre Grigori Orlov (Richard Roxburgh), son amant infidèle qui la supplie de l’épouser, Grigori Potemkine (Jason Clarke), son fantasme ultime qui ne tardera pas à devenir son allié politique, et un peuple qui ne lui fait plus confiance.

Si Catherine ne manque pas de s’affirmer au pouvoir, il n’en est rien avec Potemkine… Malgré une attirance flagrante, l’impératrice peine à avouer sa passion (pourtant réciproque) pour le jeune lieutenant. Dès lors, s’ensuivent des jeux de séduction très très hot au beau milieu de soirées mondaines. Finalement, la série jongle entre stratégies militaires et parties de jambes en l’air. C’est d’ailleurs cette “liberté vis-à-vis des relations et de la sexualité” qui a motivé Helen Mirren à interpréter Catherine.

 

Des décors somptueux

Bande Annonce de la serie Catherine The Great avec Helen Mirren, Jason Clarke, Gina McKee, Rory Kinear, Kevin McNally, Joseph Kinn,

Mais s’il y a bien une raison de regarder Catherine The Great, au-delà du casting de folie, c’est surtout pour la sublime réalisation de Philip Martin.

Sur un scénario aux airs de Wolf Hall, qui donne le ton de l’époque, les décors se déploient et s’enchaînent avec fascination, entre scénographie majestueuse et costumes d’époques incroyables. Bienvenue à la cour.

Catherine The Great sur Canal + lundi 25 novembre à 21h


Découvrez aussi Noura rêve, le film sensation de Hinde Boujemaa et la nouvelle saison de The Crown.

Sarah Temime

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus