Buly, l’officine beauty vintage

Boutons, coups de soleil, rougeurs… Aux grands maux, les grands remèdes. Et quoi de mieux qu’une véritable boutique d’apothicaire d’antan pour dénicher des antidotes magiques ?

Direction l’officine universelle Buly, fondée en 1805, par le parfumeur et vinaigrier du même nom, qui vient de rouvrir ses portes rue Bonaparte. Une belle endormie réveillée par un couple de choc : Ramdane Touhami, déjà à l’origine du come-back de Cire Trudon et la créatrice Victoire de Taillac.

Dans une sublime déco de labo vintage avec gigantesque comptoir en bois, étagères couvertes de fioles et bocaux, tout le nécessaire pour soigner à l’ancienne les petits pépins de la peau avec des produits bruts et naturels. Car les bienfaits des huiles végétales du noyau d’abricot, de la graine de camelia ou du pépin de framboise sont mis au service de soins sur-mesure.

On aime aussi : des petits produits miracles comme la pommade concrète et l’huile de savon hautement hydratants et le lait virginal pour garder un voile de parfum après la douche. Sans parler des parfums aux inspirations rétro et des splendides bougies sous cloche.

Pour la petite histoire, Buly a inspiré à Balzac le personnage de César Birotteau dans La Comédie Humaine.

Du lundi au samedi de 10h à 19h

Copyright Alexandre Guirkinger

Où le trouver ?

Buly

6, rue Bonaparte

75006 Paris

01 45 29 02 50

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement