Le Calendrier de l'Avent

Trois bonnes raisons d’aller voir le nouveau Tim Burton

Vous connaissez l’histoire de Dumbo, ce bébé éléphant né dans un cirque et capable de voler grâce à ses grandes oreilles ? Préparez-vous à être époustouflé(e) par la version spectaculaire du grand Tim Burton. Avec Eva Green et Colin Farrell en tête d’affiche, aucune excuse pour ne pas foncer voir ce film seul ou avec ses enfants. Trois bonnes raisons de découvrir ce bijou illico.

 

Pour replonger en enfance

À moins d’être née au XIXème siècle, pas de doute, vous connaissez déjà l’histoire de ce bébé éléphant rejeté pour ses grandes oreilles puis séparé de sa maman dans un cirque. Vous savez donc aussi qu’une partie du film fera de la concurrence à votre mascara et qu’il est plus prudent de vous munir de mouchoirs pendant la séance.

Car l’adaptation en live action de Tim Burton saura parfaitement parler à l’enfant bouleversé que vous étiez devant ce dessin animé culte, notamment lors de la scène de la maman éléphant en cage qui berce Dumbo avec sa trompe. Good news : les studios Disney prévoient de surfer sur cette vague nostalgique d’ici 2020 avec d’autres adaptations de films cultes comme Aladdin ou Mulan.

 

Pour le spectacle époustouflant

Si l’histoire originale et le dessin animé de Walt Disney datent de 1941, Tim Burton réussit parfaitement son lifting. À cheval entre le film et l’animation, la réalisation est époustouflante de réalisme : lorsque le propriétaire et les enfants du cirque réalisent que les oreilles de Dumbo lui permettent de voler, la troupe passe un pacte avec un homme aux manettes d’un gigantesque parc d’attraction aux décors tout simplement ahurissants. Coup de cœur aussi pour la superbe BO et la beauté de l’animation pour l’éléphanteau.

 

Pour des acteurs au poil

Cocorico ! La belle Eva Green crève l’écran dans la peau de Colette Marchant, une trapéziste française qui aide les enfants à retrouver la maman de Dumbo. Dans un souci d’exotisme, la fille de Marlène Jobert a même été priée d’insister lourdement sur son accent frenchie pour le film. À ses côtés, un Colin Farrell parfait en Holt Farrier, un ancien soldat devenu éleveur d’éléphant dans un cirque en difficulté.

Dumbo, en salles le 27 mars

Découvrez également : Mon bébé, le nouveau film déjà culte de Lisa Azuelos

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus