Sexe, Insomnie, fertilité : ces yogas qui nous réparent

Nidra Yoga, Fertility Yoga, Kundalini : tous ces cours de yoga ultra pointus se pratiquent à Paris pour soigner les maux urbains comme la fertilité, les insomnies ou le manque d’appétit sexuel.

Comment retrouver la forme et palier aux problèmes de santé directement liés aux perturbateurs endocriniens, au stress et à la pollution ? Le yoga, pratique médicinale millénaire, s’avère une solution particulièrement efficace pour les urbains. Tour de piste des pratiques les plus pointues de Paris qui soignent les bobos de l’époque.

Le Nidra Yoga

Pour qui ? Celles qui ne ferment pas l’œil de la nuit.

Le bon yoga : le Nidra Yoga, qui signifie littéralement “sommeil” en sanskrit. Une bonne séance équivaudrait à 4h de sommeil réparateur. On tente ?

En pratique : il s’avère hautement efficace pour entrer dans un état de relaxation intense et de lâcher-prise, particulièrement quand on est hyper tendue. Pendant plus d’une heure, le prof vous allonge et vous guide dans une méditation et une promenade dans l’inconscient particulièrement planant. Difficile de résister à l’appel du sommeil pendant cette séance qui vise à relâcher chacun des muscles de votre corps et explorer des zones du cerveau souvent délaissées. Une chose est sûre, ce soir, vous dormirez comme un bébé.

Où le pratiquer ? Au Tigre Yoga Marais, Rive Gauche et Chaillot. 18 € le premier cours.  Inscriptions en ligne sur www.clients.mindbodyonline.com.

Le Fertility Yoga

Pour qui ? Celles qui ont du mal à avoir des bébés.

Le bon yoga : le Fertility Yoga. Une étude américaine d’Harvard a prouvé que les femmes qui avaient recours à la FIV augmentent leur chance de tomber enceinte de 20 % à 55 % avec ce yoga. Qui ne tente rien...

En pratique : formée aux USA, Charlotte Muller propose en exclusivité à Paris cette nouvelle pratique qui soutient le système endocrinien à base d’un dérivé du Hatha Yoga. Il vient réguler le système hormonal et le protéger des perturbateurs endocriniens en stimulant les ovaires dans des postures qui favorisent l’alignement, l’assouplissement et l’ouverture des hanches. La séance est clôturée par des exercices de méditation, pour apaiser le mental… Bref, ça ne peut pas faire de mal.

Où le pratiquer ? À l’Appartement. 25 € le cours. Infos et inscriptions sur www.charlottemulleryoga.com

Le Kundalini

Pour qui ? Celles qui galèrent à prendre leur pied.

Le bon yoga : le Kundalini, qui est un yoga tantrique. Attention… Loin d’être une pratique sexuelle (ne fantasmez pas, les gars…), il s’agit d’une science cosmique qui signifie “union des polarités”.

En pratique : du blabla ? Que nenni ! Un savoir millénaire qui permet de se reconnecter, avoir à nouveau une immense clarté sur soi-même et dénouer les nœuds. Il permet à l’énergie vitale de circuler et de reconnecter avec son énergie sexuelle. Que du bon pour retrouver le mojo… et débloquer sa libido. L’ex-journaliste Anne Bianchi, devenue sexothérapeuthe et yogi, propose deux pratiques cousines au Centre Satnam. Le tantra, lui, se pratiquent en binôme, souvent les yeux dans les yeux.

Où le pratiquer ? Au centre Satnam Montmartre. 27 € le cours. Toutes les infos sur : www.annebianchi.fr.


Découvrez aussi les vertus du yoga infrarouge, la nouvelle pratique détox.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus