Quantcast

La bonne épouse : un film jubilatoire sur l’émancipation féminine en 1968

La Bonne Epouse avec Elise Girard, Juliette Binoche, Yolande Moreau, Maria Zabucovec, Anamaria Vartolomei, Lili Taeib et Noémie Lvovsky

À l’école de la bonne épouse

C’était il y a à peine cinquante ans. Et pourtant, lorsqu’on découvre les premières images de l’école ménagère de Boersch, institution alsacienne où l’on se forme à son futur statut d’épouse, on peine à croire que pareil établissement ait existé il y a finalement si peu de temps. Dans ce joli pensionnat tenu par le couple Van der Beck, des jeunes filles viennent docilement apprendre tout ce qui fera d’elles des femmes bonnes à marier (le Graal d’une vie) : couture, puériculture, cuisine, maintien, conversation. Le récit commence alors qu’une nouvelle année scolaire s’ouvre et que le personnel de l’école s’apprête à guider une énième génération de mères en devenir vers leur destin.

Un casting féminin trois étoiles

Juliette Binoche, Yolande Moreau, Julien Sibre et Noémie Lvovsky acteurs du Film La Bonne Epouse

Quand Juliette Binoche se lâche, on adore. Longtemps abonnée aux films d’auteur, la comédienne jubile en Paulette Van der Beck, quinquagénaire corsetée et ultra souriante, toute entière tournée vers une perfection domestique et professionnelle qui la tient debout. Yolande Moreau, sa belle-sœur vieille fille, Bécassine alsacienne tout en émotion, nourrit l’énergie désespérée de Paulette, dont l’univers s’écroule lorsque son mari (François Berléand) décède subitement. Pour les soutenir, elles peuvent compter sur la fidèle employée sœur Marie-Thérèse. Un personnage haut en couleur créé sur-mesure par le réalisateur pour une Noémie Lvovsky qui, en sandales-chaussettes, aube et lunettes sécu, fouette tout ce petit monde avec bonheur et complète ce trio féminin qui porte littéralement le film.

Fond historique sous couleurs pop

Après la guerre, le régime “Travail, famille, patrie” de Vichy a voulu rassurer un pays sorti hagard en remettant chacun “à sa place”. Des établissements comme celui-ci, il y en avait alors un millier en France, où la mixité dans les écoles ne s’est généralisée qu’en 1975. Une volonté nationale de redonner aux femmes “leur rôle” (après qu’elles eurent tout géré pendant les combats) : celui d’épouse docile et bien éduquée, et de mère, “le plus beau des métiers”, évidemment. À l’aube de mai 68, La bonne épouse raconte, sous la comédie musicale, l’humour loufoque et les sourires XXL, les premières heures d’une émancipation dont, cinquante ans après, il est aujourd’hui plus que jamais question. Une manière de rendre compte du chemin parcouru malgré le découragement qui nous étreint bien souvent dans ce combat au long cours.

Ce qu’on a regretté

Bande Annonce du film La bonne Epouse avec François Berléand, Elise Girard, Juliette Binoche, Yolande Moreau, Julien Sibre et Noémie Lvovsky

- Des personnages masculins en demi-teinte : un François Berléand outrageusement paresseux, lubrique et limité (qui meurt heureusement rapidement). Et un Edouard Baer fantasque certes mais au rôle émancipatoire assez peu poussé.

- Une intrigue accessoire dont les rebondissements prétextes ne suffisent pas toujours à capter totalement notre attention.

Ce qu’on a aimé

- Juliette Binoche, son enthousiasme, la fraîcheur de cette Paulette qui oscille entre tradition marquée au fer rouge et désir prégnant de liberté.

- Les looks, les décors, la photo de ce joli film aux faux airs esthétiques de Huit femmes.

- La force sororale qui se dégage de cet objet cinématographique non identifié.

En salles le 11 mars 2020

Découvrez aussi De Gaulle : que vaut le film avec Lambert Wilson et Dark waters : le film-choc sur le scandale du Téflon.

Autres suggestions

La semaine de Do It

tigre bock

Un jeu de piste insolite et gratuit dans Paris avec Tigre Bock

Belvedere Cocktails

Les meilleurs cocktails pour prolonger l'été

livres-rentree

QUI SONT LES ÉCRIVAINES STARS DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE ?

les-meilleurs-burgers

OÙ TROUVER LES MEILLEURS BURGERS DE PARIS ?

Petrelle

Pétrelle : la table des stars à re-tester d’urgence

Tenues Cocktails

7 robes qui en jettent pour un cocktail ou un vernissage

collection-morozov

COLLECTION MOROZOV : L’EXPO QUI FAIT SENSATION À LA FONDATION LOUIS VUITTON

Tout S Est Bien Passe

Tout s’est bien passé : que vaut vraiment le dernier Ozon ?

maison-victor-hugo

UN BRUNCH ET UNE EXPO À LA MAISON VICTOR HUGO

panier-ruinart

LES PANIERS DE CHEFS RUINART À BOOKER CET AUTOMNE

Bal Des Folles

Que vaut l’adaptation de Mélanie Laurent du Bal des folles sur Amazon ?

expo-ad

AD MATIÈRES D’ART : L’EXPO DE DESIGN DONT TOUT LE MONDE PARLE

Pancake Banane Chocolat

Les pancakes banane-chocolat de Cyril Lignac

expos-paris

LES EXPOS STARS DE LA RENTRÉE

Concours Limbar Paris

Votre invitation pour un déjeuner au Cheval Blanc Paris

Bouillon Republique

La team de Bouillon Pigalle remet le couvert avec Bouillon République

mode-adolescent-tendance

Les marques qui obsèdent les ados

Nouvelles Boutique Deco

Les nouveaux temples de la déco

Baby Love Burger

Baby Love Burger : l’adresse qui rivalise avec Dumbo

Lapin Boutique Vintage

Joie ! Lapin Boutique ouvre son store vintage rue Oberkampf

Belvedere Organic Vodka

La vodka aromatisée made with nature* pour twister vos cocktails

Granite Citron Denny Imbroisi

Le granité aux citrons de Menton de Denny Imbroisi

Cafe De Luce

Café de Luce : Amandine Chaignot ouvre la terrasse la plus convoitée de Montmartre

Monogramme

Comment ressusciter son jean avec un carré Hermès et des boutons Chanel ?

Spa Samaritaine

Cinq Mondes ouvre un spa spectaculaire à la Samaritaine

Cheval Blanc

Cheval Blanc : l’ouverture la plus attendue de la rentrée

La Redoute Interieur

Déco : la dernière boutique La Redoute Intérieurs fait sensation dans le Sentier

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !