Quantcast

Les hôtels stylés pour découcher à moins de 200 €

Hotel Moins 200 Euros

Envie de pimenter vos soirées ? Les palaces et les 5 étoiles n’ont plus le monopole des parties de jambe en l’air de style. Sortez votre lingerie sexy et posez votre baise-en-ville avec votre amoureux·se dans les hôtels les plus cool de Paris. DO NOT DISTURB.

 

Chouchou

L’esprit : à deux foulées de l’Opéra Garnier, visible depuis les chambres, Chouchou dévergonde le 4 étoiles et joue l’esprit chauvin à fond dans un mélange de styles pop et urbain dans le bar, bling dans la galerie des glaces qui fait office d’entrée, et contemporain dans les chambres drapées de bleu nuit par l’architecte Michael Malapert. Avec son mini-marché, son bar guinguette et sa programmation artistique, le Chouchou veut s’imposer bien plus que comme un simple hôtel : un lieu de vie à la cool pour touristes et Parisien·ne·s.

Le truc en plus : les trois bains privatifs au sous-sol avec jacuzzi et douches sensorielles pour se prélasser et se ressourcer les doigts de pied en éventail dans une ambiance feutrée seventies et joliment kitsch avec ses éclairages tamisés. Une parenthèse érotico-sensuelle boostée par la bande-son de votre choix…

Chouchou Hotel, 11 rue du Helder, 9e. Chambres à partir de 200 €.

© Nicolas Aneston

 

Monsieur Aristide

L’esprit : back in the 30’s ! C’est un voyage dans l’esprit bohème montmartrois et la Belle Époque que promet Monsieur Aristide, le dernier boutique-hôtel du groupe hôtelier Adresse (Monsieur Cadet et Monsieur George). Tout est dans les détails d’une mise en scène orchestrée de main de maître par l’archi d’intérieure Marion Collard. Dès le comptoir de la réception, une faille spatio-temporelle s’ouvre dévoilant jukebox, canapés en velours, sol en terrazzo (créé à partir des gravats), comptoir de bar en acajou, fauteuils en bambou, luminaires globe, lampes en céramique, vieille radios dans les chambres, tapis d’escalier… Meubles chinés et créations originales créent une atmosphère singulière et charmante qui fait tout oublier ou presque…

Le truc en plus : les cocktails créatifs et raffinés élaborés en collaboration avec The Little Red Door comme les Negroni au vermouth maison Baldoria, Karini rosé aux pétales de fleurs ou Mojito twisté à l’origan que les bartenders infusent eux-mêmes. La table du Café Aristide et son décor aussi rétro que réconfortant (demandez la table avec les deux banquettes) n’a pas à rougir non plus de sa carte inspirée par l’Italie : délicieuses polpette al sugo, polenta au gorgonzola ou casarecce au nduja à la puttanesca donnent comme un air de dolce vita en plein cœur de Paris. À noter que dès le frémissement des beaux jours, on peut s’installer sur la terrasse et découvrir le jardin caché…

Monsieur Aristide, 3 rue Aristide Bruant, 18e. Chambre à partir de 199 €.

© Benoit Linero et C. de Saint-Exupéry

 

L’hôtel des Deux Gares

L’esprit : dernier bébé du groupe Tourist fondé par Adrien Gloaguen, Les Deux Gares, installé dans une rue folklo du 10e branché, se présente comme une invitation à la déconne amoureuse dans une déco joyeuse où l’on retrouve le grain de folie du décorateur anglais dont tout le monde parle, Luke Edward Hall. Spéciale dédicace aux salles de bains glamour en diable et la vue qui donne un air de Lost in Translation made in Paname.

Le truc en plus : en profiter pour dîner dans leur bistrot d’auteur considéré comme l’une des meilleures tables foodie de Paris (récompensé par le prix du meilleur bistrot 2021 par Le Fooding) où le sensationnel Jonathan Schweizer fait des miracles gourmands.

Hôtel des Deux Gares, 2 rue des Deux Gares, Paris 10e. Chambres à p. de 100 €.

© Benoit Linero

 

Babel

L’esprit : au cœur du populaire Belleville, Babel incarne la mixité des influences avec chambres de caractère et à petit prix, pièces d’artistes et jolis bibelots chinés qu’on chiperait bien (mais on ne le fera pas), dans une mise en scène toute en terracotta, verts et patines signée Daphné Desjeux (également derrière le nouvel hôtel Sookie). Sa valeur ajoutée ? instagrammable de coolness sur chaque centimètre carré, ce véritable lieu de vie ne ressemble à aucun autre.

Le truc en plus : son brunch réconfortant à souhait (28 €) qui démontre l’engagement ultra-poussé de William Attal, Joris Bruneel et Clarie Feral-Akram aux manettes. L’idée ? Pousser les producteurs du quartier avec le café de la Brûlerie de Jourdain, les thés et infusions Kodama, les spiritueux de la Distillerie de Paris, les pains et viennoiseries de chez Sain ou encore les fruits de l’épicérie Zingam, juste à côté.

Babel, 3 rue Lemon, Paris 20e. Chambres à partir de 120 €.

© Benoit Linero

 

Wallace

L’esprit : on se croirait propulsé·e dans un immeuble milanais cossu, avec son sol terrazzo et ses angles arrondis. Mais dans les chambres, c’est plutôt un esprit wagon-lit de la haute, tout en bois laqué, qu’ont imaginé les archis Samantha Hauvette et Lucas Madani, a qui l’on a donné carte blanche pour ressusciter cette institution vieillissante du côté de la tour Eiffel et dernier né du groupe Orso (hôtels Rochechouart, Ami, Cabane). Et que dire du bar de l’hôtel, véritable Q.G. à l’heure de l’aperitivo, qui deale Bellini et Negroni (11 €) pour parfaire l’ambiance cinéma italien ?

Le truc en plus : ses improbables bain nordique et sauna nichés au beau milieu des toits de Paris avec vue sur la Dame de Fer voisine, sur une terrasse tout droit sortie d’un film de Sorrentino. Un pur moment de kif, hors du temps et de l’espace, pour évacuer tout le stress et retrouver un teint de poupée.

Wallace, 89 rue Fondary, Paris 15e. Chambres à partir de 159 €.

© Cerruti Draime

 

Dandy Hôtel

L’esprit : un boudoir feutré en hommage aux plus célèbres dandys en pleine rue Saint-Denis... Les nostalgiques de Georges Brummell trépignent déjà. Avec sa terrasse et son décor Art&Craft fleuri pensé par l’architecte Michael Malapert, l’hôtel s’impose en havre de paix en plein cœur de Paris. Le must ? Le bar fancy à l’avant de l’hôtel, suivi du restaurant au fond qui s’avère le lieu parfait pour se couper de l’agitation parisienne, à la manière des speakeasy d’autrefois.

Le truc en plus : l’espace spa avec sauna, jacuzzi et massages en collab’ avec Hollissence, la marque de soins holistiques, avec des massages du corps mais aussi du visage aux huiles de CBD Huages (massages 1h15 à partir de 110 €).
Dandy Hôtel, 86 rue Saint-Denis, Paris 1er. Chambres à partir de 189 €.

 

Mama Shelter Paris West

Décoration avec couleurs et imprimés du sol au plafond de chambre et du restaurant de l'hotel Mama Shelter Paris West par Jean-Michel Wilmotte

L’esprit : on retrouve dans cet écrin au Sud de Paris signé Jean-Michel Wilmotte et Dion & Arles pour l'intérieur, la signature joyeusement bordélique du groupe avec de la couleur, de l’imprimé et de la bonne humeur du sol au plafond. Un écrin de coolness qui laisse place aux instincts polissons avec, cerise sur le gâteau, un rooftop et une incroyable terrasse avec bar et mini terrain de basket.

Le truc en plus : la table du restaurant qui deale ceviche de bar, tartare de boeuf charolais, cocotte de coquillettes et cheeseburgers à prix d’ami (21 € le menu déjeuner du jour). Option feu de cheminée en prime.
Mama Shelter Paris West, 20 avenue de la Porte de la Plaine, Paris 15e. À partir de 119 € la nuit.

 

Ferdinand

Decoration de chambres avec moquettes à gros imprimé fleuri et salle de bain avec des jolis bibelots à l'Hotel Le Ferdinand par Laura Gonzalez

L’esprit : un adorable bébé hôtel de 9 chambres en plein cœur du Marais à deux pas de la place des Vosges, décoré par la géniale Laura Gonzalez dans un esprit cocon raffiné avec moquettes à gros imprimé fleuri, velours et belles mosaïques dans les salles de bains. Un feeling “comme à la maison”, mais en mieux, avec de jolis bibelots et petites attentions qui font que l’on s’y sent bien.

Le truc en plus : le petit déj’ à prendre dans le patio esprit courette haussmanienne derrière le restaurant. Au menu : œufs brouillés et saumon fumé (10 €), bol granola yaourt, granola, miel et fruit de la passion (8 €) ou tout simplement la formule parisienne baguette, jus frais, thé et viennoiserie (9,5 €).

Le Ferdinand, 3 rue Ferdinand Duval, Paris 4e. À partir de 150 € la nuit.

© Droits Réservés Groupe Arcange

 

Hôtel Ballu

Décoration de Chambre avec terrasse-jardin à l'Hôtel Ballu

L’esprit : c’est le nouveau bijou d’hôtel 4 étoiles design avec spa et néo-bistrot by l’architecte Thomas Vidalenc. Résultat, les 37 chambres, inspirées d’une Europe Orientale fantasmée, ont leur propre identité : toutes rappelent l’esthétique de la bande dessinée des années 50-60. Et bonne nouvelle, le petit déjeuner peut être servi sur l’exceptionnel terrasse-jardin secret du restaurant piloté par le chef Michaël Riss (ex-Le Meurice) à partir de 22 €.

Le truc en plus : le spa de rêve inspiré du design des bains russes des années 60 (carrelage métro, suspensions globes). Au programme, une piscine (8x2m) et un sauna, à privatiser pendant une heure si besoin est, c’est cadeau.

Hôtel Ballu, 30 rue Ballu, Paris 9e. À partir de 170 € la nuit.

© Claire Israel

 

Rose Bourbon

Hôtel Rose Bourbon, Art Déco

L’esprit : un bijou Art Déco, follement chic et élégant, logé à deux pas de Beaugrenelle, le rendez-vous shopping du 15e arrondissement. Inauguré l’été dernier, le Rose Bourbon fait la part belle aux matières nobles (marbre, frise en mosaïque) et aux détails soignés (moulures, suspensions en laiton, douche à l’italienne). Sur les 39 chambres, aucune n’est identique. Surprise surprise !

Le truc en plus : le splendide bar à vin (à partir de 5 €) et le super petit-déjeuner avec œufs, viennoiseries, pancakes, pains avec ou sans gluten... servi sous forme de buffet, ou directement sur votre couette (13 €).
Rose Bourbon, 53 rue de l'Église, Paris 15e. À partir de 75 € la nuit.

 

Hôtel des Grands Boulevards

Hôtel particulier, déco par Dorothée Meilichzon

L’esprit : caché dans un hôtel particulier, le dernier né des hôtels parisiens de la team de l’Expérimental fait mouche. Normal, c’est la star de la déco parisienne, Dorothée Meilichzon, qui a pensé ce lieu très atypique dans une atmosphère royale : majestueux lits à baldaquins, carreaux de faïence bleu délavé, bois vieilli. Une atmosphère propice aux galipettes.

Le truc en plus : la possibilité de se faire livrer en room service les petits plats d’auteur de la table hyper trustée de Giovanni Passerini, considéré comme la plus grande toque italienne à Paris (il a élu chef de l’année par Le Fooding) et à la tête du restaurant de l’Hôtel des Grands Boulevards.
Hôtel des Grands Boulevards, 17 boulevard Poissonnière, Paris 2e. À partir de 179 € la nuit.

 

MOB Hotel

Hôtel par Cyril Aouizerate

L’esprit : l’eden in real life imaginé par Cyril Aouizerate, cofondateur des hôtels Mama Shelter. En bref, le spot des Parisiens branchés et des stars cool de passage au cœur des Puces de Saint-Ouen, et à 5 minutes du métro. Particularités : yoga en rooftop, resto green, espace de coworking, potager partagé, terrasse XXL…

Le truc en plus : la carte d’inspi méditerranéenne (aubergine grillée, chakchouka, choucroute falafels...) et les pizzas, toujours orientée bio et responsable. Mention spéciale pour le déj du dimanche, à 24 €. Ah, ce qu’on est bien !
MOB Hotel, 4-6 rue Gambetta, 93400 Saint-Ouen. À partir de 69 € la nuit.

 

Providence

Hôtel par la team des Moussié

L’esprit : un tout petit hôtel de 18 chambres toutes uniques, monté par la team à succès des Moussié dont la réputation n’est plus à faire (Le Barbès, Bouillon Pigalle, Jeannette & co, c’est eux). Imaginez un mini-immeuble furieusement parisien sur une place piétonne, transformé en maison de copains où tous les socialites de passage à Paris posent leur valise (Garance Doré en a fait sa deuxième maison). Un esprit cocotte, des touches Art déco, des objets chinés, le tout pimpé par des extraordinaires tissus et lampes signés House of Hackney, le branchissime label de déco londonienne. Ça en jette ! On ne cite plus le restaurant et la terrasse chauffée où tout ce que Paris compte de branché se retrouve chaque soir.

Le truc en plus : un petit bar à cocktails avec tout le matos (glaçon, citron, menthe fraîche, bitter, sublime shaker en cuivre...) dans chacune des chambres, et une carte de cocktails à faire soi-même avec le mode d’emploi. On se prendrait presque pour Lord Brett Sinclair dans Amicalement Vôtre. Le style ultime.
Hôtel Providence, 90 rue René Boulanger, Paris 10e. À partir de 178 € la nuit.

 

Terminus Nord 25 hours

Déco inspirée des local heroes

L’esprit : dans la même lignée que les Ace Hotels, la chaîne ultra urbaine 25 Hours installe systématiquement ses hôtels dans des quartiers en pleine ébullition, et s’inspire des “local heroes” pour imaginer la déco. À Paris, 25 hours a posé ses valises au Terminus Nord, juste en face de la gare, où l’on retrouve tous les gimmicks du quartier : graff représentant Jocelyn Armel Bindickou, le propriétaire de la célèbre boutique Sape & Co, la Mecque de la Sape parisienne à Barbès, du linge de lit conçu avec le traditionnel tissu africain en wax rappelant les boubous des Congolaises de Château Rouge ou des affiches de film comme à Kollywood, réalisées spécialement par le célèbre cinéaste indien Sushant Sanda.

Le truc en plus : la salle de petit déj’ au premier étage. Un esprit boudoir ultra raffiné, rose poudré et velours, qui casse avec le brouhaha et le joyeux bordel sous les fenêtres de l'hôtel. À noter, le buffet hyper stylé et raffiné, idéal pour bruncher.
25 hours hôtel, 12 boulevard de Denain, Paris 10e. À partir de 129 € la nuit.

 

Hôtel Grand Amour

Hôtel avec meubles chinés, pièces de designers, photos d’artistes

L’esprit : emmenée par le truculent André Saraiva (Le Baron), la team d’agitateurs mondains à qui l’on doit l’hôtel Amour a remis le gîte et le couvert rue de la Fidélité. Toujours plus grand, toujours plus stylé, toute la clique branchée a suivi. Nous aussi ! Au total, 42 chambres qui font penser à de vrais appartements parisiens : meubles chinés, pièces de designers, photos d’artistes.

Le truc en plus : la salle à manger avec sa super terrasse chauffée où croiser en pagaille people, gens de la mode, de la musique, du ciné. Bref, tout ce qui fait rêver. Au menu, croque-madame (17 €), tartare (17 €), vitello tonnato (20 €), cocktails (14 €).

Plus d’infos en ligne.
Hôtel Grand Amour,18 rue de la Fidélité, Paris 10e. À partir de 98 € la nuit.

 

Le Pigalle

Hôtel rock, pop, un brin provocateur et sulfureux

L’esprit : ici c’est Pigalle. À la fois rock, pop, un brin provocateur et sulfureux, ce QG branché revendique à fond son ancrage dans le quartier. Loin des chambres d’hôtels aseptisées, l’Agence Festen a recréé l’atmosphère des appartements que l’on rêverait d’habiter : mobilier vintage, affiches de concerts, bibelots rétro, baignoire sur pieds.

Le truc en plus : le resto/bar aux allures de salon 70s, truffés de clins d’oeil au passé des lieux (bar de pole dance, bouche néon, salons privés). Au menu, tartines, arancini et des cocktails qui valent à eux seuls le déplacement.
Hôtel Pigalle, 9 rue Frochot, Paris 9e. À partir de 147 € la nuit.

 

Belleval

Hôtel lobby haussmannien, imprimés fleuris, murs bleus canard, carreaux de ciment et lits XXL

L’esprit : lobby haussmannien, imprimés fleuris, murs bleus canard, carreaux de ciment et lits XXL, le Belleval coche toutes les cases de nos obsessions du moment. Inauguré en avril 2018, le 4 étoiles accueille ses invités comme à la maison, et on se sent bien, forcément.

Le truc en plus : Le bar à cocktails absolument délicieux pour amorcer avec audace une soirée muy caliente (cocktail signature, crème fruit de la passion-gin tonic-grand marnier- citron vert, 12 €).
Hôtel Le Belleval, 16 rue de la Pépinière, Paris 8e. À partir de 150 € la nuit.

 

Le Voltaire

Hôtel tout confort avec le lifestyle d’une maison

L’esprit : Caroline et Camille Antoun ont repris le flambeau du label New Hotel fondé par leur père. Première pierre à l’édifice : une nouvelle adresse made in Oberkampf, pensée comme un pied-à-terre parisien en mieux. Le kiff d’un hôtel tout confort avec le lifestyle d’une maison, à commencer par un lobby sublime : sol en terrazzo, l’iconique canapé DS-600 signé de Sede, les fauteuils 70’s et les appliques Charlotte Perriand.

Le truc en plus : les illégitimes apprécieront. Pas de bar, ni de resto où l’on pourrait croiser “les mauvaises personnes”. En revanche, une coffee-shop et une terrasse pour le petit déj’ où l’on s’installe comme à la maison. Et si le soir, on a une petite faim, le desk s’occupe de faire monter une bouteille de champagne et votre livreur Ubereats.
Le voltaire, 3 rue Pétion, Paris 11e. À partir de 120 € la nuit.

 

Bienvenue

Hôtel chaleureux et rassurant

L’esprit : le maître de l’hospitalité à la parisienne a encore frappé. Adrien Gloaguen (Hôtel Paradis, Hôtel Panache) a confié la déco de son petit dernier à Chloé Nègre (ex-India Mahdavi), qui signe une ravissante bulle champêtre entre Pigalle et les Grands Boulevards. À chaque étage sa nuance pastel : rose, jaune, bleu, vert. Un écrin de douceur, chaleureux et rassurant, où cocooner avec son amoureux.

Le truc en plus : un petit-déj giga avec tout ce qu’il faut pour remplir un bataillon : viennoiseries à gogo, yaourt, topping de conf’, fromage et charcut’ (16 €) à savourer dans la salle à manger-véranda, ou carrément dans le squatter lors des beaux jours.
Bienvenue Hôtel, 23 rue Buffault, Paris 9e. À partir de 160 € la nuit.

Découvrez aussi : l'escapade de rêve à Pantelleria et que faire à Paris ce week-end ?

Autres suggestions

La semaine de Do It

Vacances ete

Les 30 meilleurs adresses de l'été à Paris

Mas De Cinq Sous

Un week-end provençal en mode slow life au Mas de Cinq Sous

Livres Erotiques

5 romans érotiques pour pimenter votre été

Ava Kitchen

Ava Kitchen, le nouveau hot spot comme à Los Angeles

chapeau-ete

10 CHAPEAUX À EMBARQUER EN VACANCES

Conseil Beaute Ete

Les beauty gurus dévoilent leurs astuces secrètes pour l’été

Ventilateur

5 ventilateurs dans le vent

Paniers

10 paniers couture pour l’été

Epernay Sans Voiture

Un week-end stylé en Champagne sans voiture

Le Camondo

Le Camondo : une divine terrasse à l’ombre des palmiers

Bulgari

Un aperitivo aussi chic qu’à Rome

Arnaud Delvenne

La salade grecque marinée d’Arnaud Delvenne

Panacotta

La panna cotta aux fruits rouges de Cyril Lignac

Palais Royal

Connaissez-vous cette terrasse étoilée dans le jardin du Palais-Royal ?

Valise Cabine

Les valises cabine préférées de la rédac'

Recette Pimms

Le cocktail d’été fétiche de la Royal Family

Brasserie Martin

Après Bellanger et Dubillot, place à la Brasserie Martin !

Free People

Free People ouvre sa première boutique parisienne dans le Marais

soins-avant-vacances

LES SUPER SOINS À BOOKER AVANT DE PARTIR EN VACANCES

Galeries D Art

Les galeries d’art qui exposent tout l’été dans le Marais

bijoux-ete

10 BIJOUX QU’ON NE VA PAS ENLEVER DE L’ÉTÉ

actu-rentree

12 actus de rentrée à retenir absolument

Cremes Solaires Non Polluantes

9 produits solaires ocean-friendly

elsa-schiaparelli

L’expo ultimement chic d’Elsa Schiaparelli au MAD

Horoscope Ete

Horoscope : vos prévisions love de l’été

grand-bleu

UNE GUINGUETTE ITALIENNE LES PIEDS DANS L’EAU

livres-ete

LES ROMANS À GLISSER ABSOLUMENT DANS SA VALISE

shorts-ete

10 shorts qui affinent vraiment

Hotel Deco

Vacances d’été : 5 décos d’hôtels en France à tomber

bercy-village

Le spot kids friendly à truster tout l’été

series

5 BONNES SÉRIES À BINGE-WATCHER CET ÉTÉ

Eau A La Peche

La recette healthy de l’été par la guinguette d’Angèle

les-meilleurs-rooftops

LES MEILLEURS ROOFTOPS À TRUSTER

Vegetal

L’exposition glamour des diamond lovers

Epilation

Épilation : 3 méthodes qui font le buzz pour une peau lisse et soyeuse

Wine Tour

3 virées insolites pour tout savoir sur les vins et champagnes

Le Bon La Butte

Une adresse de cœur en plein Montmartre

À la une