Quantcast

Les nouveaux hôtels parisiens qui vont vous donner envie de découcher

Hotels Paris

Envie de plaquer son deux pièces cuisine et larguer les enfants pour se lover dans un cocon comfy. Que ce soit pour une pyjama party entre copines ou une partie de jambes à l’air avec votre mec : petit listing de tous les nouveaux hôtels qui donnent envie de découcher illico.

Château Voltaire

L’esprit : à mi-chemin entre l’esprit people et décontracté du Château Marmont et le style inimitable de Chiltern Firehouse à Londres, voici la nouvelle adresse qui concentre déjà toute la fashion sphère et la jet-set internationale de passage à Paris. Situé à l’angle de la rue Saint-Roch et de l’avenue de l'Opéra, Thierry Gillier, fondateur de Zadig & Voltaire, a installé son premier 5 étoiles dans l’ancien siège de la marque dont la brasserie et le bar sont un must-go mondain. Ses 32 chambres se révèlent d’un cool absolu avec en point d’orgue la suite appartement avec terrasse, nouveau hot-spot des interviews de stars en promo pour leurs films ou tournées…

Le truc en plus : le spa dément, privatisable à l’heure pour les clients.

Château Voltaire 55 rue Saint-Roch, Paris 1er. Chambres à p. de 425 €

© François Halard

Monsieur Aristide

L’esprit : back in the 30’s ! C’est un voyage dans l’esprit bohème montmartrois et la Belle Époque que promet Monsieur Aristide, le dernier boutique-hôtel du groupe hôtelier Adresse (Monsieur Cadet et Monsieur George). Tout est dans les détails d’une mise en scène orchestrée de main de maître par l’archi d’intérieure Marion Collard. Dès le comptoir de la réception, une faille spatio-temporelle s’ouvre dévoilant jukebox, canapés en velours, sol en terrazzo (créé à partir des gravats), comptoir de bar en acajou, fauteuils en bambou, luminaires globe, lampes en céramique, vieille radios dans les chambres, tapis d’escalier… Meubles chinés et créations originales créent une atmosphère singulière et charmante qui fait tout oublier ou presque…

Le truc en plus : les cocktails créatifs et raffinés élaborés en collaboration avec The Little Red Door comme les Negroni au vermouth maison Baldoria, Karini rosé aux pétales de fleurs ou Mojito twisté à l’origan que les bartenders infusent eux-mêmes. La table du Café Aristide et son décor aussi rétro que réconfortant (demandez la table avec les deux banquettes) n’a pas à rougir non plus de sa carte inspirée par l’Italie : délicieuses polpette al sugo, polenta au gorgonzola ou casarecce au nduja à la puttanesca donnent comme un air de dolce vita en plein cœur de Paris. À noter que dès le frémissement des beaux jours, on peut s’installer sur la terrasse et découvrir le jardin caché…

Monsieur Aristide, 3 rue Aristide Bruant, 18e. Chambre à partir de 199 €.

© Benoit Linero et C. de Saint-Exupéry

Madame Rêve

L’esprit : installé dans l'ancienne poste du Louvre, Madame Rêve s’affiche comme le grand projet hôtelier écologique 5 étoiles signé Laurent Taieb (Le Trésor, Bon, Kong) très attendu. Au total : 82 chambres hyper sexy avec terrasses, tout droit sortis d’un conte parisien des temps modernes qui offrent une vue sur la ville absolument unique et stupéfiante.

Le truc en plus : en profiter pour s'enivrer d’un cocktail au bar, le spot le plus mondain et glam’ du quartier ou se lover chez Plume, le restaurant au firmament de l’hôtel, qui s’inspire des recettes d’un Japon contemporain réalisées par Benjamin Six du mythique Zuma à Londres.

Madame Rêve 48 rue du Louvre, Paris 1er. Chambres à p. de 500 €.

Chouchou Hôtel

L’esprit : à deux foulées de l’Opéra Garnier, visible depuis les chambres, Chouchou dévergonde le 4 étoiles et joue l’esprit chauvin à fond dans un mélange de styles pop et urbain dans le bar, bling dans la galerie des glaces qui fait office d’entrée, et contemporain dans les chambres drapées de bleu nuit par l’architecte Michael Malapert. Avec son mini-marché, son bar guinguette et sa programmation artistique, le Chouchou veut s’imposer bien plus que comme un simple hôtel : un lieu de vie à la cool pour touristes et Parisien·ne·es.

Le truc en plus : les trois bains privatifs avec jacuzzi et douches sensorielles pour se prélasser et se ressourcer les doigts de pied en éventail dans une ambiance feutrée seventies et joliment kitsch avec ses éclairages tamisés. Une parenthèse érotico-sensuelle boostée par la bande-son de votre choix…

Chouchou Hotel, 11 rue du Helder, 9e. Chambres à partir de 200 €.

© Nicolas Anetson

L’Hôtel des Deux Gares

L’esprit : dernier bébé du groupe Tourist fondé par Adrien Gloaguen, Les Deux Gares, installé dans une rue folklo du 10e branché, se présente comme une invitation à la déconne amoureuse dans une déco joyeuse où l’on retrouve le grain de folie du décorateur anglais dont tout le monde parle, Luke Edward Hall. Spéciale dédicace aux salles de bains glamour en diable et la vue qui donne un air de Lost in Translation made in Paname.

Le truc en plus : en profiter pour dîner dans leur bistrot d’auteur considéré comme l’une des meilleures tables foodie de Paris (récompensé par le prix du meilleur bistrot 2021 par Le Fooding) le sensationnel Jonathan Schweizer fait des miracles gourmands.

Hôtel des Deux Gares, 2 rue des Deux Gares, Paris 10e. Chambres à p. de 100 €.

© Benoit Linero

Nuage

L’esprit : juste derrière l’Élysée, l’hôtel familial d’Olivier Breuil change de nom et s’offre un relooking pour devenir un véritable petit havre de paix invitant au calme et à la slow life. Comble du romantique, la chambre 101 avec terrasse privative comfy, lit à baldaquin tout en bois et fauteuil suspendu s’avère le cocon idéal pour une pause en amoureux. Mention spéciale pour les belles appliques feuilles de ginkgo dorées dessinées par le fils de 9 ans du patron, les cosmétiques naturels et made in France Terre de Mars dans les salles de bains et le bar pour faire monter des bulles en chambre toute la nuit (79 € la bouteille de Moët & Chandon Impérial Brut).

Le truc en plus : la superbe salle de cinéma au sous-sol, avec ses immenses canapés crème hyper profonds, parfaits pour se lover devant une sélection de DVD ou en se connectant à ses comptes Netflix ou Amazon, à toute heure du jour ou de la nuit, et même privatisable avec forfait. Une envie de film en particulier ? On se débrouille pour vous le trouver.

Nuage, 30 rue Jean Mermoz, Paris 8e. Chambres à partir de 224 €, chambre 101 à 450 €.

© Ambroise Tezenas

Babel

L’esprit : au cœur du populaire Belleville, Babel incarne la mixité des influences avec chambres de caractère et à petit prix, pièces d’artistes et jolis bibelots chinés qu’on chiperait bien (mais on ne le fera pas), dans une mise en scène toute en terracotta, verts et patines signée Daphné Desjeux (également derrière le nouvel hôtel Sookie). Sa valeur ajoutée ? instagrammable de coolness sur chaque centimètre carré, ce véritable lieu de vie ne ressemble à aucun autre.

Le truc en plus : son brunch réconfortant à souhait (28 €) qui démontre l’engagement ultra-poussé de William Attal, Joris Bruneel et Clarie Feral-Akram aux manettes. L’idée ? Pousser les producteurs du quartier avec le café de la Brûlerie de Jourdain, les thés et infusions Kodama, les spiritueux de la Distillerie de Paris, les pains et viennoiseries de chez Sain ou encore les fruits de l’épicérie Zingam, juste à côté.

Babel, 3 rue Lemon, Paris 20e. Chambres à partir de 120 €.

© Benoit Linero

Wallace

L’esprit : on se croirait propulsé·e dans un immeuble milanais cossu, avec son sol terrazzo et ses angles arrondis. Mais dans les chambres, c’est plutôt un esprit wagon-lit de la haute, tout en bois laqué, qu’ont imaginé les archis Samantha Hauvette et Lucas Madani, a qui l’on a donné carte blanche pour ressusciter cette institution vieillissante du côté de la tour Eiffel et dernier né du groupe Orso (hôtels Rochechouart, Ami, Cabane). Et que dire du bar de l’hôtel, véritable Q.G. à l’heure de l’aperitivo, qui deale Bellini et Negroni (11 €) pour parfaire l’ambiance cinéma italien ?

Le truc en plus : ses improbables bain nordique et sauna nichés au beau milieu des toits de Paris avec vue sur la Dame de Fer voisine, sur une terrasse tout droit sortie d’un film de Sorrentino. Un pur moment de kif, hors du temps et de l’espace, pour évacuer tout le stress et retrouver un teint de poupée.

Wallace, 89 rue Fondary, Paris 15e. Chambres à partir de 159 €.

© Cerruti Draime

Découvrez aussi 3 week-ends stylés au ski près de Paris et Château Voltaire, le nouvel hôtel Parisien qui obsède les stars.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une