Quantcast

Les meilleures adresses de Montmartre

Adresses Montmartre

Un brunch yummy, l’adresse secrète pour un cocktail romantique, la boutique déco la plus désirable du quartier, le spot pour se faire des moules frites à la cool, de beaux bijoux à attraper… On est allé·e·s grimper tout là-haut à la recherche des meilleures adresses de Montmartre. Florilège.

Monsieur Aristide

Back in the 30’s ! C’est un voyage dans l’esprit bohème montmartrois et la Belle Époque que promet Monsieur Aristide, le dernier boutique-hôtel du groupe hôtelier Adresse (Monsieur Cadet et Monsieur George). Tout est dans les détails d’une mise en scène orchestrée de main de maître par l’archi d’intérieure Marion Collard. Dès le comptoir de la réception, une faille spatio-temporelle s’ouvre dévoilant jukebox, canapés en velours, sol en terrazzo (créé à partir des gravats), comptoir de bar en acajou, fauteuils en bambou, luminaires globe, lampes en céramique, vieille radios dans les chambres, tapis d’escalier… Meubles chinés et créations originales créent une atmosphère singulière et charmante qui fait tout oublier… ou presque !

Pourquoi on y va : pour le brunch du dimanche. Une formule composée d’une boisson chaude et d’un jus de fruits, d’une corbeille de pain et viennoiseries, d’une sélection de confiture et beurre, d’œufs brouillés, champignons poêlés, pousses d’épinards et pesto, et pour la touche sucrée d’une brioche dorée et pommes caramélisées à la cannelle ou d’une salade de fruits (36 €). Pas fanatique de brunch ? Of course, il est possible de commander à la carte quelques plaisirs comme le houmous et confiture de piment (9 €), les pâtes fraîches du jour (18 €) ou la crème au chocolat, banane, coco (11 €).

Monsieur Aristide, 3 rue Aristide Bruant, Paris 18e. Brunch tous les dimanches à partir de 12h.

Le Très Particulier

Cet hôtel de poche à l’écart du passage, où ont séjourné Brad Pitt et Johnny Depp, réserve plein de surprises. Ancienne résidence de la famille Hermès, l’Hôtel Particulier Montmartre n’offre que 5 chambres (des suites) et, surtout, un incroyable jardin bucolique digne d’une peinture de Monet où l’on imagine se tenir une garden party aristocratique. Pas besoin d’y loger pour en profiter : le restaurant et le bar qui s’y cachent s’avèrent des lieux privilégiés pour une soirée hautement romantique.

Pourquoi on y va : pour profiter de son superbe bar, le Très particulier, ouvert tous les soirs et qui s'avère l’option idéale pour conquérir le cœur de l’être convoité… Il faut dire que, lové·e·s dans ses fauteuils rouges sexy, on s’intègre tout de suite dans une atmosphère intime digne d’un décor de cinéma, pour partager des cocktails sophistiqués : Juste un Doigt (Bulleit bourbon, citron vert, poivre blanc, Aquafaba, 17 €), Le Très Particulier (Gin Tanqueray, cordial de fleur de sureau, tonic, teinture de verveine & lavande, 15 €)... à accompagner d’assiettes canailles à partager (escargots, pâté en croûte, chou rôti, jambon corse, Mont d’Or rôti à la truffe… entre 14 et 42 €).

Hôtel Particulier Montmartre, 23 avenue Junot Pavillon D, Paris 18e

Jardins Renoir

C’est le secret le mieux gardé de la Butte. Derrière la porte du musée de Montmartre se cache un sublimissime jardin inspiré du chef-d'œuvre Le Bal du Moulin de la Galette de Renoir, qui y a installé son atelier en 1876 (jalousie). On y accède après la visite de l’expo en cours (toujours passionnante) ou avec un billet jardin seul pour admirer une vue sur les vignes et le Nord de Paris, avant de s’installer sur les tables en fer forgé blanc sur les pelouses bien taillées, comme un décor de Downton Abbey.

Pourquoi on y va : pour un tea time les pieds dans l’herbe avec tarte au citron, muffin, part de cake ou cheesecake ainsi que des jus Alain Millat, un cappuccino ou un thé fumant.

Jardins Renoir, 12 rue Cortot, Paris 18e, le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h jusqu’au 31 mars puis de 10h à 19h, dernière entrée 45 minutes avant la fermeture du musée (durée de la visite 1h30). Le café Renoir est ouvert du mercredi au dimanche de 11h30 à 18h. Billet musée 15 €, billet jardin seul 5 €.

The Woods Gallery

Pour attraper du mobilier vintage, des livres de design et d’art, des objets de décorations et des pièces d’art contemporain : bingo, vous êtes au bon endroit ! Ouverte il y a 5 ans par Lauren et Simon à 5 minutes du Sacré-Coeur, cette boutique de décoration propose une sélection de produits à gros potentiel désirable pour donner à sa déco une touche de fun (le cultissime miroir Ultrafragola d’Ettore Sottsass, les cagettes pastel d’Aykasa…). Mais ils proposent également des produits soins et beauté super rigolos comme le savon de Toiletpaper croqué (12 €) ou encore un coffret de dentifrice à l’orange (21 €).

Pourquoi on y va : pour la variété d'articles qu’on peut y trouver, allant de l'affiche Playboy (200 €) à la carafe poisson en céramique (64 €) en passant par des livres et magazines pointus ou des meubles de designer, on y trouve toutes les marques tendance, tous les styles et à tous les prix.

The Woods Gallery, 22 rue André del Sarte, Paris 18e, ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h

Terrass’’ Hotel

Au cœur de Montmartre, cet hôtel réussit le tour de force d’attirer tous les jours (en plus des touristes) les Parisien·ne·s puisqu’y sont proposées de nombreuses activités à tester même sans y passer une nuit ! On y trouve le restaurant Edmond avec une vue dingo sur Tout-Paris, où chef Santiago Guerrero propose du petit déj’ au dîner une cuisine à la rencontre des différentes cultures, alliant des produits frais et de saison évidemment. Parlons détente et du spa Nuxe présent dans l’hôtel avec ses soins de 30 minutes à 1h15. Côté sport, des cours de yoga et de cardio sont même disponibles sur réservation tous les samedis et dimanches.

Pourquoi on y va : la touche finale, c’est l’une des plus belles vues de Paris en direct du rooftop. Niché au dernier étage de l'hôtel se trouve une terrasse où il est possible de dîner et boire un verre avec une vue imprenable sur la tour Eiffel au loin. On y trinque autour de cocktails créations (10 € à 15 €) ou plus classiques (17€), sans oublier des snacks à partager comme le camembert rôti, noisettes torréfiées, caramel de bière noire (15 €) ou encore une sélection de charcuteries (20 €). Autant dire, LA bonne adresse pour passer une super soirée la tête dans les nuages, entre copines ou avec sa target.

Terrass’’ Hôtel, 12-14 rue Joseph de Maistre, Paris 18e, Le bar rooftop ouvert du mardi au samedi de 15h30 à 00h30 et les lundi et dimanches de 15h30 à 23h30

Barbot

Boire des verres et manger du poisson, c’est le concept de ce restaurant dément, dernière adresse des Maquereaux, véritables Q.G. des soirées d’été au bord de la Seine. À Montmartre, on passe d’un esprit guinguette à un mood PMU bobo où règne le chill et la bonne humeur. Poissons entiers, bulots mayonnaise, couteaux persillés et moules frites y sont servis midi et soir dans une ambiance hyper chaleureuse.

Pourquoi on y va : on essaie d’arriver le plus tôt possible pour kiffer un apéro sur la terrasse ensoleillée et se poser entre amis pour déguster tous ces produits de la mer. Mais aussi les plats à partager comme le poisson pour 2 (25 €/personne) accompagné de sa purée maison ou de ses légumes de saison rôtis. Presque les pieds dans l’eau !

Barbot (les Maquereaux), 47/49 avenue Trudaine, Paris 9e, ouvert du mardi au samedi de 12h à 1h et le dimanche de 12h à 22h.

YAY Bijoux

Cette fabuleuse marque de bijoux vient d’installer sur les sommets de Paris ses collections variées et raffinées dans un joli écrin façon boudoir, tout rose avec des alcôves et lignes arrondies. Boucles, d’oreilles, bagues, bracelets ou encore colliers, ses créations made in France sont confectionnées dans son propre atelier parisien. Alerte au craquage sans culpabiliser : les bijoux sont proposés à des prix tout doux et conçus pour être portés en accumulation.

Pourquoi on y va : Pour la variété de pièces à shopper ! La nouvelle collection Escale en méditerranée est juste sublime, mélangeant des pierres mauves bleus et roses on se croit déjà en vacances.  On craque sur la bague Helios et ses magnifiques perles (65 €) ou sur le collier Stella et sa pierre tanzanite (59 €). Nota bene : les bijoux sont également résistants à l’eau et garantis 24 mois, remplacés ou réparés gratuitement. Vous êtes déjà en route ?

Boutique YAY Bijoux, 48 rue des Abbesses, Paris 18e, ouvert tous les jours de 10h30à 19h30

Riv’k

Besoin d’un p’tit shot d’ailleurs ? Filez rue Véron chez Riv’k ! Cette adresse à la devanture couleur soleil est le fief de la cheffe Rebecca Rohmer, qui a fait ses classes chez les grandes toques (Christian Constant, Yannick Alléno, Cyril Lignac) et signe une cuisine israélienne explosive. Chez Riv’k, c’est facile, on aime tout : la déco ultra-colorée parsemée d’objets chinés, les cocktails frappés d’audace et la cuisine fusion qui fait se rencontrer les saveurs israéliennes et les épices asiatiques.

Pourquoi on y va ? Pour l’ambiance “Viens on célèbre la vie !” et pour ses plats voyageurs arrosés d’épices. Crush pour sa folle pita à l’effiloché de bœuf, fromage et tahini (28 €), pour ses addictifs nems d’avocat salsa, tahini et sauce ponzu (13 €), et pour son gourmet fricassé tunisien (16 €). En partage, on fonce sur la copieuse assiette orientale avec houmous de pistache, artichauts à la juive, falafels égyptiens, butternut à la marocaine et chips de feuille de shizo (25 €). Pour le final, préparez-vous à un atterrissage tout en douceur dans le moelleux de sa merveilleuse brioche maison, star de la carte, déclinée dans des parfums hyper gourmands (à partir de 12 €). Par ici le bonheur !

Riv’K, 35 rue Véron, Paris 18e, ouvert du mercredi au jeudi de 19h à 00h, le samedi de 12h à 16h et de 19h à 00h et le dimanche de 11h à 18h30

Odette ma fille !

Connaissez-vous la coca ? Ce petit chausson salé fourré, comparable aux empanadas espagnoles, sont une version pied noire à retrouver chez Odette ma fille !, une nouvelle petite cantine haute en couleur. On y découvre un menu du jour (légumes de saison et 2 cocas 11 €, 3 cocas 13 €) et bien sûr la possibilité d’y goûter à l’unité (3,80 €). Ne manquez pas également le pain brioché sicilien maison (6 €) avec ses dips (4 €), crème de fêta pimentée, houmous à l’ail confit ou encore ketchup d’oignons.

Pourquoi on y va ? Parce qu’on se sent comme à la maison dans cette adresse très familiale. Il faut dire que ces petits chaussons étaient la spécialité d'Odette, la grand-mère de Judith à la tête du restaurant. La famille détient le secret de cette recette savoureuse, que l’on déguste avec les doigts. Eh oui ! Ici c’est sans chichi : pas de sauce ni de couverts, on chope la coca avec les doigts.

Odette ma fille !, 16 rue de Trétaigne, Paris 18e, ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

Et toujours..

Les crèmes glacées à tomber de La goutte de lait, 48 rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e

Café de Luce, la terrasse la plus convoité de Montmartre, 2 rue des Trois Frères, Paris 18e

Les pizzas à tomber de Sale e Pepe, 30 rue Ramey, Paris 18e

Les soldes toute l’année du Stock Maje, 92 rue des Martyrs, Paris 18e

la boutique des toutous, Barkers & Brothers, 8 rue Androuet, Paris 18e

Les plats provençaux de L’été en pente douce, 8 rue Paul Albert, Paris 18e

Le marché Saint Pierre, pour chiner de beaux tissus, 2 rue Charles Nodier, Paris 18e

Glace Bachir, et ses glaces crémeuses, 7 rue Tardieu, Paris 18e

Loulou Montmartre, pour profiter d’un brunch avec vue sur Paris, 8 rue Lamarck, Paris 18e


Découvrez aussi Nos adresses préférées dans le marais et Les meilleures brocantes de Paris...et un brunch à coté !

écrit par

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une