Mélanie Merenda : une banquière dans le monde du juicing

Que ta nourriture soit ton seul médicament : le mantra d’Hippocrate n’a jamais été aussi tendance. Pour Mélanie Merenda, fille d’antiquaires passée par la finance, c’est aussi un business. Passionnée d’alimentation saine et de développement personnel, l’ex banquière chez Lehman Brothers change de cap et lance en 2016 sa marque de jus bio. Le concept de PAF (rien à voir avec la téquila) : des jus pressés à froid pour préserver toutes les vitamines bonnes pour la santé. La charismatique trentenaire est à la tête d’une start-up de seize personnes. Prochaine étape : l’ouverture d’un écrin parisien en septembre 2018. Ne cherchez plus, on a trouvé la nouvelle gourou healthy des Parisiennes.

melanie merenda

Comment passe-t-on de Lehman Brothers aux jus de légumes ?

J’ai toujours été sensibilisée à la nutrition. J’ai été élevée dans la culture du bon produit, ma mère n’est jamais rentrée dans un supermarché de sa vie. Le business m’intéressait, j’ai une énergie de compétitrice et ça m’excitait de faire partie des meilleurs. J’ai suivi le chemin des bons élèves. Lehman Brothers, c’était ultra formateur et prestigieux, mais pas en accord avec mes valeurs. J’avais envie de créer ma boîte pour transmettre mes valeurs et ma vision du monde.

Quel a été le déclic ?

Un burn out. Je bossais dans la restructuration d’entreprises, un milieu avec des valeurs infectes. J’aime le challenge intellectuel, mais pas au détriment de l’humain. En parallèle, je faisais de la compétition pro en équitation. J’ai craqué. Moi qui n’avais jamais eu d’arrêt maladie, j’ai dormi pendant un mois. J’étais truffée de médicaments. J’ai consulté un naturopathe car je sentais que ça me détruisait la santé. Il m’a fallu neuf mois pour détoxifier mon corps de toutes ces molécules chimiques.

Vous partez alors à Los Angeles sur un coup de tête…

Les Etats-Unis ont une longueur d’avance. C’est là-bas que j’ai découvert le juicing. Pas les bars à jus bobos, mais le juicing façon Whole Foods Market : des jus bio de qualité et hyper pratiques, que vous attrapez en faisant vos courses. Les jus, ça met tout le monde d’accord : les paléos, les vegans, les sans gluten, ceux qui mangent mal et qui veulent avoir bonne conscience, ceux qui mangent bien et qui veulent plus de vitamines.

Vous avez également testé une cure détox extrême…

A l’Optimum Health Institute à San Diego, un centre où les gens viennent se remettre après une chimio ou une maladie grave. Très intense. On boit du jus d’herbe d’orge trois fois par jour, on draine le colon à l’eau (pas glamour mais hyper efficace). Et il y a des cours toute la journée pour vous rappeler pourquoi vous vous infligez ça. Les trois premiers jours, j’ai rampé : j’avais des migraines et des nausées tellement la détox était puissante.

Pourquoi boire des jus ?

melanie merenda jus paf

Pour augmenter et diversifier votre consommation de fruits et légumes. Pour moi les fameuses cinq portions de fruits et légumes sont largement sous-estimées. On vit dans des environnements pollués, notre corps a besoin de plus de nutriments pour gérer ce stress physiologique. Le jus est 100 % biodisponible, le corps l’absorbe immédiatement, c’est comme une intraveineuse de vitamines. Ce n’est pas non plus un feu vert pour manger n’importe quoi !

On peut se soigner grâce à l’alimentation ?

J’en suis convaincue. Mon père a 75 ans. Il y a deux ans il a eu un grave problème de santé. Je l’ai retapé à coup de spiruline, de curcuma, de jus et d’alimentation bio sans gluten… Aujourd’hui, il pète le feu et fait une heure de vélo par jour.

Vos astuces pour un quotidien plus healthy ?

· L’eau tiède, il n’y a rien de mieux le matin. La nuit le corps se nettoie, au réveil les émonctoires sont encrassés. Boire 400 ml (deux grands verres) permet de finir le travail d’épuration. Toujours à température ambiante, l’eau tiède est mieux absorbée et plus réhydratante.

· Fuir les produits industriels. Le corps a comme un software, il ne reconnaît pas les produits transformés, ne sait pas les utiliser. Mangez des choses proches de la nature, votre corps sera heureux et vous atteindrez la satiété plus rapidement.

· Ne pas associer protéine et féculents, c’est indigeste. Les protéines animales se mangent toujours avec des légumes.

· Les fruits se consomment toujours avant le repas pour éviter la fermentation.

Un conseil en cas de dérapage ?

Après un dîner riche, on teste le jeûne intermittent en ne consommant que des jus et des fruits jusqu’au déjeuner. Ça permet de ne pas être en mode digestion pendant une longue période. Et quand le corps n’est pas en mode digestion, il est en mode nettoyage.

Vouloir manger sain à tout prix, ça peut virer à l’obsession non ?

Je ne suis pas au régime, je n’ai aucun problème à manger des frites de temps en temps. Je ne me prive pas, je peux faire des écarts car je sais quoi manger après pour compenser. Notre corps peut gérer une certaine quantité de toxines. L’erreur, c’est de vouloir être parfait. Il faut s’accorder le droit à l’erreur. L’organisme a besoin de temps pour s’adapter physiologiquement.

Mes cantines healthy

hoxton hotel

· Le Hoxton Juste à côté des bureaux, c’est très beau, on y mange bien et ils servent les jus PAF.

· Soya le meilleur brunch de Paris, plein à craquer, il faut réserver 24h à l’avance.

· Paradis Marguerite un bistrot végétarien hyper gourmand près de chez moi.

· Judy Mon QG sans gluten ni lactose, j’y suis tous les dimanche.

· Le Ralph’s Le restaurant de Ralph Lauren. Je suis fan de leur véggie burger, c’est mon petit craquage.

Les livres qui m’inspirent

· Si on arrêtait de se faire du mal d’Erwann Menthéour. Facile à lire et plein de bon sens.

· Thrive de Brendan Brazier. Mon idole. Un coureur ironman végétalien. Il parle de digestibilité et de combinaisons alimentaires.

· Les quatre Accords Toltèques et Les Cinq Blessures de l’âme. Deux bouquins qui m’accompagnent au quotidien.

· Crazy Sexy Kitchen de Kriss Carr. Le livre de cuisine d’une bloggeuse géniale, son approche est bienveillante, elle une super énergie.

· Conscious Capitalism par John Mackey, le fondateur de Whole Foods Market.

· Les podcasts de Tony Robbins. Un coach de développement personnel brillantissime. Il faut absolument voir son documentaire I Am Not Your Guru sur Netflix

· Les vidéos Youtube de Marianne Williamson. Les paroles de paix et d’amour qu’elle véhicule sont hyper puissantes. Après une journée à s’être fait insulté dans le métro ça fait un bien fou.

· Bio et Barge, le one-woman-show hilarant de Stéphanie Jarroux, à la Comédie des 3 Bornes.

Les jus PAF sont disponibles sur www.paflejus.bio

Céline Dassonville

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus