Que vaut la nouvelle comédie de Géraldine Nakache ?

En 2010, elles chantaient Chanson sur ma drôle de vie et faisaient chavirer le cœur des Français avec Tout ce qui brille. Neuf ans plus tard, Géraldine Nakache et Leïla Bekhti scellent leurs retrouvailles dans J'irai où tu iras, nouvelle comédie dramatique réalisée en solo par Miss Nakache.

 

Un retour très attendu des BFFs du ciné français

Le retour de ce tandem était très attendu par son public qui ne souhaitait visiblement qu’une seule chose : une suite à Tout ce qui brille. Géraldine Nakache a préféré mettre à nouveau en scelle son duo avec Leïla Bekhti dans une nouvelle histoire. Cette fois, les deux BFFs du cinéma français y incarnent deux sœurs que tout oppose.

 

Une histoire de sœurs et de sororité

D’un côté, il y a Vali (Géraldine Nakache), chanteuse dans des mariages et fan passionnelle de Céline Dion qui rêve d’intégrer sa troupe de choristes (impossible de ne pas penser à Poelvoorde dans Podium). De l’autre, Mina (Leïla Bekhti) soignante dans une maison de retraite, la tête sur les épaules et ultra-rationnelle.

Elles s’aiment mais qu’est-ce qu’elles s’agacent ! Tout les oppose tellement que les deux sœurs ne s’adressent plus la parole depuis un an. Papa poule personnifié, Patrick Timsit va tenter de les rabibocher en envoyant Mina conduire sa soeur à l’audition qui pourrait (enfin) changer sa vie à Paris.

C’est le départ d’un roadtrip en voiture sur fond de Céline Dion pendant lequel les frangines vont se retrouver au fil de situations complètement hilarantes : des fans en deuil,  une colloc’ improvisée, un mariage chinois...

 

Les ficelles d’une bonne comédie feel good

Géraldine Nakache a mélangé tous les ingrédients qui font la recette d’une bonne comédie romantique : des sœurs chacune caricaturée dans un rôle qui ne lui convient plus, une bonne dose de mélo avec Patrick Timsit en père aimant qui cache son cancer, des personnages secondaires touchants (spéciale dédicace à Pascale Arbillot) et la performance remarquable de Nakache qui a suivi 6 mois de coaching pour chanter à tue-tête tout le répertoire de Céline Dion. Le tout sur une bande son entêtante signée Camille

En utilisant de grosses ficelles et un répertoire moins frais, Géraldine Nakache ne parvient pas à recréer la magie de Tout ce qui brille. J'irai où tu iras ne sera, à coup sûr, pas un film générationnel culte. Malgré tout, la mayonnaise prend bien : l’atmosphère générale, la B.O. et le gang Bekhti-Nakache en font la comédie feel good la plus sympathique du mois d’octobre. À voir entre sœurs ou copines pour être sûres de se faire du bien et rigoler un bon coup.

J'irai où tu iras en salle le 2 octobre.

Bande annonce du films J'irai où tu iras avec Géraldine Nakache, Patrick Timsit, Leïla Bekhti Pascale Arbillot, Celia Pilastre, Romain Francisco

Retrouvez aussi les meilleures séries de la rentrée.

Jeanne Besse

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus