Quand Fanny Ardant raconte la diva Callas

Cantatrice, mondaine, muse, ultime amoureuse, Maria Callas suscite encore aujourd’hui beaucoup de fantasmes et d’interrogations. 40 ans après sa disparition, le tout jeune réalisateur, photographe de mode et producteur Tom Volf s’est penché dans son documentaire Maria By Callas sur le destin hors norme de la plus grande voix du XXème siècle. Un portrait magistral confié à la voix suave de Fanny Ardant qui personnifie comme jamais La Callas. 3 raisons de ne pas le rater.

1 – Pour les révélations sur sa rupture avec Aristote Onassis

Après neuf ans de relation, Maria Callas apprend dans les journaux que l’amour de sa vie Aristote Onassis s’est marié dans son dos avec Jackie Kennedy. Au fil d’une lettre encore jamais dévoilée, Fanny Ardant met en voix une correspondance bouleversante adressée au milliardaire grec où la cantatrice met sa douleur à nue, elle qui aura sacrifié des années de sa carrière pour celui qui allait l’abandonner...

Après quelques années de séparation, d’autres vidéos illustrent leurs retrouvailles et les nouveaux moments de bonheur en Méditerranée sur le bateau de l’armateur... Avant qu'Onassis ne meurt et la laisse à nouveau seule et désemparée... La tragédie Callas !

fanny ardant

2 – Pour découvrir l’interview secrète de La Callas

"Il y a deux personnes en moi, Maria et La Callas...". Raconté à la première personne, le documentaire d’articule autour d’une interview filmée inédite de 1970 donnée au journaliste britannique David Frost. Perdue pendant des années, son majordome Feruccio en avait secrètement gardé une seule et unique copie. Avec son adorable accent chantant, son humour et au summum de sa beauté, elle oppose sa vie de femme à celle de la diva starifiée. Poignant !

3 – Parce qu’il s’agit d’une nouvelle enquête

Il y a 4 ans, Tom Volf a une révélation. Follement intrigué par le mystère Maria Callas, le photographe de mode décide de rouvrir l’enquête et d’offrir un nouveau souffle à la Callas, loin des clichés de la “Diva Assoluta”. Il rassemble des archives et documents inédits auprès de ses plus proches amis musiciens, chef d’orchestre, femme de chambre... Il n’aura oublié personne, allant même jusqu’à organiser une exposition hommage très intime à la Seine Musicale (jusqu’au 14 décembre, toutes les infos ici).

Deux objectifs : démontrer à quel point la cantatrice grecque a su révolutionner l’art du chant lyrique (alors boudé et poussiéreux), et redorer le blason de celle qui souffrait (à tort ?) d’une réputation de diva capricieuse.

Maria by Callas de Tom Volf, en salles le 13 décembre.

Découvrez aussi 3 bonnes raisons d’aller voir La Promesse avec Charlotte Le Bon et le film culte Dirty Dancing qui revient au cinéma.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,