Quantcast

Possessions, le thriller israelien du réalisateur de Versailles

La Série Possessions de Sharshar Magen et Valérie Zenatti réalisé par Thomas Vincent avec Reda Kateb et Nadia Tereszkiewicz

Copyright Vered Adir - Haut et Court TV / Quiddity / Canal+

Créée par Sharshar Magen et Valérie Zenatti, voilà la toute nouvelle minisérie d’auteur en 6 épisodes qui fait grand bruit, diffusée dès ce soir sur Canal+ et dont la réalisation a été confiée à Thomas Vincent ( Versailles, c’est lui).

Il était une fois...

Ils sont beaux, ils sont jeunes et ils s’aiment. Tout commence dans la féerie d’un mariage dans le désert israelien. Mais au moment de couper la pièce montée, le jeune marié est égorgé avec le couteau du gâteau.

Tout accuse sa sublime épouse française Nathalie (incroyable Nadia Tereszkiewicz) qui est immédiatement placée en garde à vue. Mais elle nie fermement cet asassinat, détecteur de mensonge à l’appui.

Un conte noir à la limite du fantastique

Esprit Basic Instinct revendiqué ! Le vice-consul de France de Tel-Aviv, Karim Talem, formidablement incarné par Reda Kateb, intervient pour aider la jeune femme par laquelle il est très vite séduit. Nathalie est-elle une femme fragile ou une dangereuse manipulatrice ? Au fil de son enquête, il découvre la part dark, secrète et mystique de sa mère et son étonnante famille.

À la fois très réaliste et hyper léché, on nage en plein dans un conte noir à l’esthétique solaire et saturée, qui oscille entre une enquête très pragmatique et flirte en permance avec le fantastique autour du mythe kabbalistique du dibbouk.

Le poids des croyances, la culpabilité, les violences conjugales mêlés à un scénario bien mené, un ton et une atmosphère de polar vraiment particulière : tous les bons ingrédients de la série chic à voir absolument.

La série Canal plus Possessions avec Reda Kateb et Nadia Tereszkiewicz

Possessions, disponible sur MyCanal

Découvrez aussi les séries à voir absolument et 3 nouveaux films et docu à mater sur vos écrans.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une