10 idées reçues sur le sexe démontées par une pro !

Vous pensez que le pénis moyen fait 16 centimètres ? Que les orgasmes des femmes sont 9 fois plus puissants que celui des hommes ? Vous avez tout faux ! Si les idées reçues sur le sexe ont la dent dure et en disent long sur notre éducation, la grande papesse du cul chic, chroniqueuse au Monde, alias Maïa Mazaurette, remet les compteurs à zéro dans Ma vie sexuelle est plus grosse que la tienne. Rangez au placard tout ce que vous pensiez savoir sur le sexe et découvrez une réalité bien moins intimidante !

Une relation sexuelle dure en moyenne vingt minutes

durée d'une relation sexuelle

Oh que non ! Pour approcher de la vérité, divisez déjà ce chiffre par deux. Ça va mieux, messieurs ? Selon une enquête, 29 % des Français estiment que la pénétration dure 10 minutes, mais la réalité observée n’est que de... 5,4 minutes ! Entre la pénétration et l’orgasme, comptez entre 3 et 7 minutes.

Les femmes ne se masturbent (presque pas)

masturbation des femmes

Si le sujet de la masturbation des femmes est encore tabou (beaucoup plus que celle des hommes), c’est pourtant, et heureusement, une réalité : 52 % des Françaises disent se masturber régulièrement, même si l’omerta reste coriace, puisque seules 20 % des femmes ont déjà évoqué leur plaisir solitaire avec des amies proches. Sur la question, les Hollandaises nous battent à plate couture puisque 73 % d'entre elles se touchent régulièrement.

La taille moyenne du pénis est de 16 cm

taille de l'organe génital masculin

L’optimisme de la gent masculine sur la taille de leur organe génital est un peu trop débordant. Selon une étude rigoureuse du King’s College de Londres reposant sur 15 000 cobayes, la taille moyenne d’un pénis ne serait que de 13,12cm en érection et 9,16 cm au repos. La bonne nouvelle ? 90 % des femmes sont plus intéressées par la largeur de l’engin que sa longueur. Une stat’ non négligeable lorsque l’on sait que 45% des hommes aimeraient avoir un plus long pénis...

Les hommes regardent d’abord les fesses et les seins chez une femme

Au risque de décevoir celles qui passent des heures à la salle de sport pour muscler leur popotin, seuls 18 % des hommes regardent les fesses des femmes en premier ! 40 % des mâles affirment regarder avant tout la silhouette globale, tandis que 24 % reluquent les poitrines. Le reste des hommes s’intéressent aux jambes ou au visage.

Les hommes connaissent plus de partenaires sexuels que les femmes

Si plusieurs études montrent qu’en moyenne, les hommes connaîtraient 14 partenaires dans leur vie contre 8 chez les femmes, la réalité est peut-être tout autre. Pour expliquer une telle différence entre les sexes, de nombreux chercheurs affirment que les hommes ont tendance à mentir comme des arracheurs de dents pour se faire mousser, tandis que les femmes revoient à la baisse leurs expériences sexuelles pour paraître plus sages... Qui croire, donc ?

La sodomie : une pratique encore peu courante

Pas tant que ça ! 51 % des Français ont déjà pratiqué la sodomie, soit plus de la moitié ! Cette pratique sexuelle est en constante augmentation puisqu’en 1997, à peine 24 % des femmes et 30 % des hommes avaient déjà essayé. Mais même aujourd’hui, l’expérimentation n’aboutit pas toujours à une pratique régulière puisque seuls 5 % des Français affirment avoir souvent recours à la pénétration anale, contre 28 % rarement. Il y a donc fort à parier que certains aient simplement testé l’expérience avant de l’abandonner à tout jamais...

Les femmes ne couchent pas le premier soir

Cette affirmation est absolument fausse : 34 % des Françaises couchent le premier soir. Et c’est un bon cocorico féministe. Les Françaises s’avèrent beaucoup plus à l’aise avec cette idée que la plupart des autres pays : seulement 7 % des Anglaises s’en avouent capables. Les Britanniques, elles, plébiscitent le troisième rendez-vous.

L’orgasme des femmes est plus puissant que celui des hommes

Le débat est éternel, mais la science est pourtant bien formelle : l’imagerie cérébrale ne montre pas de différences fondamentales dans la qualité de plaisir ressentie par les hommes ou les femmes. La différence réside dans la réitération de l’orgasme : alors qu’un homme doit attendre 5 à 20 minutes pour remonter en selle, une femme a bien accès aux orgasmes multiples : 62 % des femmes en ont déjà fait l’expérience. À bon entendeur...

Un couple fait l’amour plusieurs fois par semaine

pression sexuelle sur les couples

Injonction sociale particulièrement tenace, la pression sexuelle sur les couples peut devenir problématique et mener à des baisses vertigineuses de libido. Si les magazines préconisent de faire l’amour trois fois par semaine pour une relation solide, les Français considèrent qu’un rapport par semaine suffit amplement à leur bien-être. Seuls 7 % des couples mariés affirment coucher ensemble plus de quatre fois par semaine, tandis que 45 % ont des rapports plusieurs fois par mois. Reste encore que la fréquence sexuelle serait trois fois moindre que ce que les hommes déclarent, et deux fois moindre pour les femmes...

Les femmes sont “vaginales”

Non, non et non ! Une bonne fois pour toutes, tordez le cou à cette idée coriace qui empêche à la plupart des femmes de prendre leur pied au lit ! Alors qu’on continue à appeler “rapport sexuel” une pénétration vaginale, seules 20 à 30 % des femmes parviennent à l’orgasme via une stimulation uniquement vaginale ! Le reste (soit les trois-quarts !) ne montent au septième ciel qu’avec une stimulation externe du clitoris. Messieurs, vous connaissez le chemin...

Livre de Maïa Mazaurette, Tana Editions

Ma vie sexuelle est plus grosse que la tienne, Maïa Mazaurette, Tana Éditions

Découvrez également: 10 podcasts à écouter d'urgence

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus