Quantcast

Le temple du streetwear Kith ouvre au public

La boutique Streetwear Kith à Paris.

LeBron James comme égérie, Virgil Abloh comme collaborateur foodie pour imaginer un milkshake bar, collection hommage à Notorious Big… En dix ans, Kith est devenue la marque star des accros au bling à l’américaine. Il faut dire que son fondateur Ronnie Fieg, roi du marketing et infiltré de la street culture new-yorkaise, compte parmi les entrepreneurs les plus influents de l’East Coast, adulé par quelques 870k followers.

Surfant sur sa hype incomparable et bien déterminé à concurrencer Supreme en Europe, Kith s’offre un énorme flagship parisien en lieu et place du feu hôtel Pershing Hall, acoquinant le Triangle d’Or de son clinquant hip hop et imposant sa caution haut de gamme et pointue dans la lignée de colette. C’est l’événement le plus commenté de l’actualité mode, et il faudra faire la queue pour en être. Tour du propriétaire.

Le lifestyle street réuni en un lieu coolissime

Vêtements hip hop à la boutique Kith à Paris

Mode, culture et déco se mélangent dans l’espace pour proposer sa vision d’un lifestyle signature. Sur trois étages et quelques 1 500m², on attrape ici un ensemble sweat/jogging tout doux, une veste en jean brodée de leur propre marque, là un ourson Kaws, des bouquins pointus sur la photographie ou la skate culture, un sac Vuitton ou Chanel vintage (la sélection seconde main est curatée par What Goes Around Comes Around), un fauteuil ou une table comme, évidemment, des paires de sneakers de folie dans des packs triés sur le volet dont des exclus et certaines introuvables ailleurs comme la collab' Casablanca x New Balance, LA paire à posséder en ce moment.

Quand Paris rencontre New York

Plafond de sneakers à la boutique Kith à Paris

Pénétrer chez Kith, c’est aussi (et surtout ?) faire le plein de photos insta-friendly pour montrer que vous faites partie des élus au taquet des nouveaux spots où il faut se montrer. Le décor pensé par Snarkitecture sur près de 1 500m² ressemble à un appartement parisien sublime (marbre, velours…) squatté par une bande de modeux street à la sauce US.

Improbable, mais canon : plafond de sneakers, mur végétal à logo (celui de l’ancien hôtel créé par Patrick Blanc est resté), bar à glaces et céréales Treats - dont des recettes pensées par Virgil Abloh, la cofondatrice de colette Sarah Andelman ou l’artiste Daniel Arsham

Boutique Kith décorée par Snarkitecture

À venir également dès la réouverture des restaurants : les brunchs cultes de l’adresse new-yorkaise Sadelle’s, qui dealera bientôt des babkas au chocolat, des glaces, des spécialités au caviar Petrossian, bagels dingos et tout le registre d’un breakfast-lunch digne de ce nom, servi dans un décor de café parisien indoor. Vous parlez d’un mix and match gagnant...

Ouvert tous les jours de 10h à 20h.

© Kith

Découvrez aussi la boutique parisienne de Dover Street Market et les marques préférées des Parisiennes.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !