Les Crevettes Pailletées, la comédie la plus gay de l’année !

Après le succès phénoménal du Grand Bain de Gilles Lellouche, on revient au bord du bassin avec cette nouvelle comédie française poilante signée Cédric Le Gallo et Maxime Govare, qui suit les (més)aventures d’une équipe de water-polo gay en lice pour les Gay Games.

“Pourquoi Les Crevettes Pailletées ? Dans la crevette le meilleur, c’est la queue et avec des paillettes c’est encore mieux !” En une réplique, le ton est donné.

La communauté LGBTQ + mouille le maillot

Extrait du film

Pour avoir tenu des propos homophobes en direct à la télé, le vice-champion du monde de natation Mathias Le Goff (l’acteur belge Nicolas Gob, repéré dans la série Les Bleus, tout en muscles et tatouages), est condamné par la fédération à coacher une équipe de water-polo gay à la dérive !

L’objectif ? Se qualifier pour les Gay Games en Croatie et vu le niveau des Crevettes, ce n’est pas gagné d’avance.

Un message de tolérance sur fond de comédie feel good

Toute ressemblance avec des faits réels n’est pas du tout fortuite, puisque le scénario est tiré de l’histoire vraie des Shiny Shrimps dont fait partie Cédric Le Gallo, co-scénariste et co-réalisateur du film. Prises de becs à l’entraînement, euphories d’après match, road trip façon Thelma et Louise, soirées arrosées et plus si affinités, ça sent le vécu.

Il y a une règle dans l’équipe, pas de levrette entre crevettes”. Au-delà de son aspect infiniment léger et divertissant, voire carrément potache, ce film choral touche du doigt un sujet encore ultra tabou : l’homosexualité dans le milieu sportif.

Plus largement encore, il délivre un message fort sur l’acceptation de soi et des autres, peu importe son orientation sexuelle. Les personnages, qui flirtent volontiers avec la caricature, brossent des profils aussi attachants que variés : Mathias doit renoncer à ses rêves de médailles, le jeune Vincent (Félix Martinez) vient de faire son coming out, Cédric (Michaël Abiteboul) essaie de composer avec son mari et leurs nouveaux nés, le doyen Joël (Roland Menou) a du mal à vivre avec son temps, Fredo (Romain Brau casté au cabaret de Madame Arthur) “qui a fait tomber le O” découvre son nouveau statut de trans...

David Baiot, Geoffrey Couët, Romain Lancry et Romain Brau

Au final, l’aventure des Crevettes Pailletées nous apporte une jolie leçon sur le sens de vie, et en bonus une nouvelle réplique culte qui devrait faire date : “On va vous décortiquer, on est les crevettes pailletées”. Bim.

Les Crevettes Pailletées, en salle le 8 mai.

Retrouvez aussi notre avis sur la suite des Petits Mouchoirs de Guillaume Canet et Mais vous êtes fous avec Pio Marmaï.

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus