Quantcast

Nos 5 bouillons préférés pour un festin sans se ruiner

Les restaurants Bouillons à Paris

Impossible d'y réserver une table. Du coup, mieux vaut s’y retrouver en dehors des heures de pointe, soit très tôt ou très tard, histoire d'éviter la queue à rallonge. Les bouillons, ces restaurants très populaires à la Belle Époque, permettaient aux bouchers d’écouler leurs pièces de viandes moins nobles avec des plats en sauces et des os à moelle, qui faisaient la joie des forts des Halles comme des oiseaux de nuits (Colette, Cocteau, Proust ou Apollinaire en étaient fous…).

Version 3e millénaire, ça donne des institutions XXL ultimement branchées pour se régaler de plats canailles à prix riquiqui, et boire de bonnes quilles sans se ruiner ! Tour d’horizon de nos adresses fétiches, testées et approuvées.

 

Bouillon République

Bouillon République à Paris

Le lieu : plus qu’un bouillon, c’est LE lieu où l’on croise le Tout-Paris, des grands noms de la mode à Maïwenn en passant par les metteurs en scène et comédiens les plus courus du moment. Après la success story de Bouillon Pigalle, les restaurateurs les plus cool de Paris récidivent avec une nouvelle adresse à Répu, en lieu et place de l’ancienne brasserie mythique Chez Jenny. Pas de copié-collé, vous vous en doutez, ce n’est pas le genre de la maison. Le cabinet Lafont a réhabilité l'atmosphère so 1932 de cette adresse mythique : boiseries sculptées, marqueterie, porte tambour, épaisse moquette, lampes boules soufflées… Autre breaking news : la possibilité de privatiser des salons au 1er étage pour fêter son birthday (25 personnes) ou carrément un mariage avec celui de 120 couverts.

À tester : puisqu’on est dans l’ancienne brasserie alsacienne culte Jenny, on retrouve of course une bonne choucroute (9,80 €) ou sa version marine (11,90 €), des huîtres (6 € la demi-douzaine), une déferlante d’œufs mayo (1,90 €), poireaux vinaigrette (3,40 €), saucisse purée (8,90 €), steak frites sauce au poivre (4,50 €), profiteroles (4,50 €) ou de la forêt noire (4,50 €) et Bloody Mary (6 €).

Bouillon République, 39 boulevard du Temple, Paris 3e

© Benoit Linero

 

Petit Bouillon Pharamond

Le Petit Bouillon Pharamond à Paris

Le lieu : institution tripière des Halles, Le Petit Bouillon Pharamond se réinvente avec Benjamin Moréel et Christopher Préchez aux manettes (Café de mars, Lefty, Little Georgette, John Weng, Le POD). Niché dans un bâtiment à colombages tout en hauteur sur trois étages s’étend ce que la Belle Époque a signé de plus charmant : grands miroirs, banquettes en velours rouge, escaliers en bois, miroirs peints, mosaïques, dorures et pâtes de verre. Sans oublier la joyeuse terrasse sur une placette animée du Ventre de Paris.

À tester : on retrouve bien sûr les plats iconiques de la cuisine de bouillon, tous faits maison sur place avec une viande française, des œufs bio et une charcuterie sourcée chez Olivier Brosset : œuf mimosa (1,90 €), escargots (6,90 €), foie gras maison (7,90 €), cocotte de coquillettes à la truffe (7,50 €), daurade entière rôtie (12,50 €), camembert (2,90 €), tarte tatin (4,50 €), à arroser d’un verre de Côtes du Rhône (4 €). Difficile donc d’en avoir pour plus de 25 € par personne en mangeant vraiment, vraiment bien.

Service continu midi et soir, tous les jours

Le Petit Bouillon Pharamond 24 rue de la grande truanderie, Paris 1er

 

Petit Bouillon Vavin

Le Bouillon Vavin à Paris

Le lieu : parfait pour s’attabler après un ciné tout près, on retrouve dans le plus récent des bouillons les codes qui ont fait leur renommée historique (banquettes rouges, nappes blanches, plats à prix mini...). Avec forcément – nouvelle adresse oblige ! – une attention toute particulière pour le 100 % fait maison et des produits de proximité, et même un petit potager sur la vaste terrasse chauffée, très agréable au déjeuner.

À tester : céleri rémoulade copeaux de haddock (4,20 €), os à moelle fleur de sel (3,90 €), radis au beurre de fanes (2,70 €), pièce du boucher au grill, frites maison (11,20 €), saucisse au couteau sauce moutarde, purée maison (11,80 €), linguine à l’écrevisse, sauce armoricaine (9,80 €), tarte aux pommes (4,30 €), profiterole sauce chocolat maison (4,50 €) et vins à la verse (6,50 € le demi).

Ouvert 7j/7 de 12h à 00h sans interruption

Le Petit Bouillon Vavin, 119 boulevard du Montparnasse, Paris 6e

 

Bouillon Chartier

Le Bouillon Chartier à Paris

Le lieu : véritable mythe parisien ouvert en 1896 par deux frères et désormais dirigé par la queen de la brasserie Nathalie Godeau (ex-Vagenende, Bouillon Racine), le bouillon Chartier est le plus ancien et le plus connu des bouillons parisiens, dont la salle magnifique est classée. Il faut dire que son atmosphère témoigne de la Belle Époque avec ses tiroirs à serviettes pour les habitués et les porte-chapeaux au-dessus des tables. Applaudissements de rigueur pour la dextérité des serveurs, prompts à griffonner l'addition à vitesse grand V sur les nappes en papier.

À tester : filet de hareng pommes à l'huile (3,80 €), museau de porc et sa vinaigrette (3,80 €), céleri rémoulade (2,70 €), quenelle de brochet, coulis de crustacés (8,50 €), spaghetti bolognaise (8,70 €), poulet fermier rôti, frites fraîche (9 €), rocamadour (2,60 €), riz au lait (2,60 €), chou chantilly (3,20 €), carafe de Chardonnay IGP d'Oc (6,80 €).

Ouvert tous les jours de 11h30 à minuit sans interruption.

Bouillon Chartier, 7 rue du Faubourg Montmartre, Paris 9e

 

Bouillon Pigalle

Bouillon Pigalle à Paris

Le lieu : la famille Moussié (Janette, Brasserie Barbès, Hôtel Providence, Le Mansart) a frappé fort avec Bouillon Pigalle, qui signait en 2017 le retour ultra-branché du bouillon, désormais très prisé des bobos gourmands parisiens et qui continue de pratiquer la même politique de prix ultra riquiquis et les plats canaille de rigueur, ainsi que des produits au sourcing de folie. Mention spéciale pour l’immense terrasse chauffée de 100 couverts avec vue sur Pigalle. Le rêve.

À tester : œufs mayo bio (1,90 €), céleri rémoulade (3,40 €), gougère au comté (1,80 €), soupe de pain au fromage (3,20 €), saucisse purée (11 €), bifteck frites (10,50 €), tête de veau sauce gribiche (11 €), chou chantilly (2,90 €), Paris-Brest (3,50 €), riz au lait (2,80 €). Les boissons se font à la verse (traduction : au verre 2,90€, 8,80 € le quart de blanc ou un jéroboam de rouge à 35 €). Chaque table a son chef de rang et l’addition se règle auprès de la caissière...

Bouillon Pigalle, 22 boulevard de Clichy, Paris 18e

© Benoît Linero

Découvrez aussi la nouvelle brasserie chic qui attire le Tout-Paris et Phénice, la nouvelle table de Yoni Saada.

Autres suggestions

La semaine de Do It

Jacquemus

Jacquemus ouvre un distributeur de sacs éphémère au Palais-Royal

week-end

QUE FAIRE À PARIS LE WEEK-END DES 4 ET 5 DÉCEMBRE ?

liza-lami-jean

LA FIESTA LIBANAISE À TRUSTER À L’HÔTEL PIGALLE

Nicolas Feuillatte

Rue des Bulles : une champagne party dans le 6e

karl-lagerfeld

L’expo-vente extraordinaire de Karl Lagerfeld

Bercy Village

Gagnez 300 € de virée shopping à Bercy Village

Robes Hivers

10 robes tout-terrain à enfiler absolument cet hiver

Rukmini Lyer

3 petits plats en 10 minutes chrono à passer au four

series-decembre

Les séries à ne pas louper en décembre

Flink Livraison

Le meilleur supermarché de Paris livré en 10 minutes chrono

Villa Mikuna

Villa Mikuna : un resto péruvien dans une ancienne maison close

Series

Que faut-il regarder cette semaine ?

Michel Sarran

La poêlée forestière de pommes de terre de Michel Sarran

cinema-karaoke-ecran-pop-grease

VENEZ CHANTER SUR GREASE AU GRAND REX

accessoires-hivers

10 ACCESSOIRES STYLÉS POUR L’HIVER

boutiques-cadeaux-noel

12 ADRESSES COOL ET INSOLITES POUR FAIRE SES CADEAUX DE NOËL

Croziflette

Comment faire un bon petit gratin de crozets ?

feux-de-cheminee

LES FEUX DE CHEMINÉE LES PLUS STYLÉS DE PARIS

Vallee Village

Gagnez une escapade avec shopping offert, groom et massage à La Vallée Village

Belfast Irlande

Belfast : la destination de rêve pour un petit week-end food et arty

Surfshark Vpn

Surfshark : le VPN qui va sécuriser votre vie digitale

we-are-knitters

LES PULLS GREEN ET STYLÉS QUE LES MODEUSES S'ARRACHENT

Thrillers Automne

Jo Nesbø, Chang Kuo-Li, Alexeï Ivanov : les 3 thrillers à dévorer en ce moment

Cafe Lignac

Café Lignac : le chef ouvre le bistrot le plus stylé du 7e

spectacles-paris

LES MEILLEURS PIÈCES ET SPECTACLES À VOIR EN DÉCEMBRE

Ravioles Courge

Les ravioles de la Brigade du Tigre

Chocho Restaurant

CHOCHO : la nouvelle table de Thomas Chisholm fait vibrer la rue de Paradis

bottes-hivers

10 BOTTES STYLÉES À ENFILER CET HIVER

Comedies Musicales

Les meilleures comédies musicales à voir en décembre

pulls-en-maille

10 PULLS EN MAILLE POUR SE LOVER CET HIVER

À la une