Où se régaler de la meilleure pasta de Paris ?

Avis aux pasta-lovers ! Les chefs italiens s’en donnent à cœur joie dans la capitale de la gastronomie. Petite tournée de Paris des meilleurs spaghetti et autres tagliolini à faire pâlir toutes les mamas de Sicile, Toscane, Rome et Calabre.

Norma

Salle intérieure et les spaghettoni aux gambas, moules et poutargue

Après la pizzeria La Massara et l’épicerie Russida, la famille s’agrandit avec la fabrique à pâtes baptisée Norma. Installée dans le même pâté de maison du Haut-Marais, cette nouvelle table au décor follement sicilien arrive comme un joli rayon de soleil : fresque citrons, plantes tombantes, bar en marbre.

À tester : les maccheroncini alla norma signature (sauce tomate, aubergine, ricotta salée 13 €), les spaghettoni aux gambas, moules et poutargue (21 €) et les extraordinaires raviolini au veau braisé, brunoise de légumes, beurre et sauge (17 €). Tant que vous y êtes, ne passez pas à côté de l’œuf à la milanaise (pané et trempé dans une fondue de gorgonzola et truffe noire, 14,50 €).

Norma

75 rue de Turbigo, 75003 Paris. 01 77 32 67 82.

Ouvert tous les jours midis et soirs.

Pastificio

Salle de restaurant et pappardelle crème d’artichaut de Sicile, thym citronné, zeste de cédrat

La bande de l’ex Petite Table remet le couvert dans cette ravissante salle à manger du Marais (carreaux de ciment, tables en marbre, bouquets champêtres) désormais dédiée aux pâtes fraîches maison. À la confection, le très séduisant chef Diego Cores façonne ses modèles à la main.

À tester : les étourdissantes pappardelle crème d’artichaut de Sicile, thym citronné, zeste de cédrat (18 €) et les tagliolini alla puttanesca, qui tirent leur nom des pâtes que les prostitués napolitaines s’enfilaient entre deux rendez-vous (15 €). Tip top, l’ardoise affiche les pâtes du jour à 12 € au déjeuner : ravioli aux langoustines, bolognaises, gnocchi...

Pacificio

27 rue de Saintonge, 75003 Paris.  01 74 64 00 36.

Ouvert midi et soir tous les jours, fermé le lundi.

Mulino Mulè

Salle de restaurant et Casarecce sauce tomate et ricotta du restaurant Mulino Mule

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, tel est le credo de Cédric Casanova (La Tête dans les Olives), qui a installé son moulin à farines bio dans ce resto de poche en plein cœur de Belleville pour confectionner sa pasta 100% maison. Les grains de blés anciens sont cultivés en Italie sur les terres de son associé, l’agriculteur Marco Mulè. Le chef Roberto Rispoli (ex-Royal Monceau) complète la squadra.

À tester : les pâtes du jour, deux recettes au choix au déjeuner à 10 € tout ronds. Exemple ? Casarecce sauce tomate/ricotta ou pesto/roquette/pecorino, suivies d’une divine panna cotta à la pistache (6 €). Le soir, menu unique à 30 € pour 3 entrées et la pasta.

Mulino Mule

25 rue Sainte-Marthe, 75010 Paris. 09 54 75 92 07.

Ouvert en continu lundi et mardi, et de mercredi à samedi midi et soir.

Racines

Lustre et pate verte du restaurant Racines

©Pauline Chatelan

Fraîchement étoilé,
Simone Tondo est officiellement considéré comme l’Italien le plus swag de Paris. Et pour cause : il chahute comme personne une bistronomie version transalpine avec une carte qui change tous les jours et des vins natures trop bons. La folie.

À tester : les garganelli du moment, ses penne fraîches servies avec un ragout de saucisse safran et graines de fenouil et pecorino. Ultime ! Ses gnocchi sont démoniaques, tout commes ses fantastiques carbo, parfois à la carte.

Racines

8 passage des Panoramas, 75002 Paris. 01 40 13 06 41.

Ouvert tous les jours midis et soirs.

Restaurant Passerini

Salle de restaurant et raviole farçies de Passerini

On ne présente plus le prodige romain installé depuis deux ans près du marché d’Aligre dans un décor contemporain, épuré et classieux (sol en terrazzo, tables en bois, suspensions design). Primé par le Fooding, salué par le Michelin, plébiscité par les foodies, Giovanni Passerini reste l’un des maîtres incontestés de la pasta à Paris. Il les fabrique tous les jours dans l'arrière boutique de son épicerie voisine.

À tester : la formule déjeuner entrée + pâtes à 26 € avec des mezze maniche au foie de volaille, cresson et mole. Le soir, casarecce au ragoût d’agneau (22 €), linguine alla puttanesca d’anguille fumée (24 €).

Restaurant Passerini

65 rue Traversière, 75012 Paris. 01 43 42 27 56.

Ouvert du mercredi au samedi midi et soir, et uniquement le soir le mardi.

Hôtel de Berri

Salle de restaurant et ravioli potiron et taleggio du restaurant schiap de l'hôtel de Berri

Baptisé Le Schiap en hommage à la couturière d’origine italienne Elsa Schiaparelli, le restaurant de l’hôtel de Berri fait sensation depuis son ouverture l’été dernier dans un décor fabuleux animé par la fresque de l’artiste Hyppolite Romain. En cuisine, le chef toscan Michele Dalla Valle (ex-Caffè Emporio Armani, Plaza Athénée, Sassotondo) réenchante les spécialités de la Botte avec élégance et délicatesse.

À tester : les ravioli potiron et taleggio (21 €), les gnocchi girolles et parmesan (19 €). Plus luxe, les tagliolini au homard et basilic (42 €) et les tagliatelle pimpées au caviar (55 €). Miam aussi, le vitello tonnato (17 €) et l’affogato twisté à la fleur d’oranger, une pure merveille (11 €).

Hôtel de Berri

18-22 rue de Berri, 75008 Paris. 01 76 53 77 70.

Ouvert tous les jours.

Epoca

Salle de restaurant et spaghettoni au fromage de brebis et poivre noir de Epoca

Chez Ida, son premier restaurant, Denny Imbroisi deale officiellement les meilleures carbo de Paris. Chez Epoca, le bistrot Art déco au décor très Cinecittà d’Emilie Bonaventure, l’ex Top chef s’en donne à cœur joie pour sortir les meilleures recettes tradis des quatre coin de la Botte.

À tester : les cacio et pepe, le plat romain de spaghettoni au fromage de brebis et poivre noir, est sans aucun doute la signature foodporn de la maison (18 €). Autre snobisme à se rouler dans la pasta : les linguine au citron et à la poutargue sourcée chez Memmi (23 €).

Epoca

17 rue Oudinot, 75007 Paris. 01 43 06 88 88.

Ouvert tous les jours midi et soir, fermé le lundi.

Cucina

Salle de restaurant et Spaghetti alla carbonara de Cuccina

Alain Ducasse se met à l’italien ! Le parrain des fourneaux a transformé la Maison de la Mutualité en salle à manger transalpine follement baroque : banquette rouge Ferrari, charcuterie tricotée en suspension, portrait XXL de Catherine de Médicis. Son jeune poulain Matteo Lorenzini (ex Hôtel de Paris à Monaco) assure l’accent et les assiettes.

À tester : les ravioli à la courge de Mantoue, ricotta et truffe noire (14 €), les tagliolini au cime de rapa et poutargue (24 €) et les paccheri à la joue de bœuf fondante et lard paysan, absolument dingo (18 €). Cool aussi, les pizzette à partager (6 €) et le citron givré de notre enfance (8 €).

Cuccina

Maison De La Mutualité, 20 rue Saint-Victor, 75005 Paris. 01 44 31 54 54.

Ouvert tous les jours midis et soirs.

Le George

Fourchette de tagliolini fraîches à la truffe au George V à Paris

Tout le monde en parle. Simone Zanoni (ex-Trianon Palace) fait sensation au George V dans son salon gastronomique étoilé où il joue une partition sophistiquée et décontractée. Sa cuisine, il la distille au fil de petites assiettes servies sous formes de petites bouchées façon tapas. Même les pâtes se dégustent comme des sashimis à partager. L’éloge de la légèreté. Du grand art.

À tester : les “dul-plin”, des ravioli de pintade à la truffe et crème de parmesan (34 €), les tortelli de ricotta, citron du potager du chef et menthe fraîche (34 €). Le must ? Une fourchette de tagliolini fraîches à la truffe. Menu déjeuner dégustation à 65 € (2 entrées + plats).

Le George

31 avenue George V, 75008 Paris. 01 49 52 70 00.

Ouvert tous les jours midis et soirs.

Mimi cave à manger

Cuisine et maccheroni au pesto et tomates séchées de Mimi cave à manger

Même si rien ne le laisse deviner, cette délicieuse trattoria napolitaine de Saint-Germain-des-Prés est 100 % gluten free. Elle-même coeliaque, la cheffe Giulia Guarino fabrique ses gnocchi, ravioli et tagliatelle maison à partir de farines de riz et de maïs. Elle s’approvisionne également en pâtes sèches livrées directement d’Italie.

À tester : les maccheroni au pesto de tomates séchées et citron, les casarecce aux champignons ou les paccheri pepperoni et olives. La carte change chaque semaine, comptez 13-17 €.

Mimi cave à manger

105 rue du Cherche-Midi, 75006 Paris. 01 83 89 52 85.

Ouvert le midi mardi et mercredi, et midi et soir du jeudi au samedi.



Découvrez aussi nos dix crêperies préférées

Elodie Rouge et Julie Zwingelstein

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus