Quantcast

Apéro et barbecue sur le rooftop du Rochechouart

Le bar sur le toit, le rooftop de l'hôtel Rochechouard à Paris

Vous en avez forcément entendu parler. Le Rochechouart, l'hôtel dont tout le monde parle au style résolument Mad Men signé Festen Architectures, et fondé par les jeunes entrepreneurs à succès Louis et Anouk Solanet. Après l'ouverture en fanfare de l'hôtel, c'est l'inauguration de leur rooftop qui domine Paris qui fait vibrer le quartier. Explications.

Le rooftop plus plus attendu de la saison

L'excitation est à son comble avec l’inauguration du toit-terrasse qui s’affiche comme le nouveau rendez-vous de Pigalle pour l’apéro avec un bar haut perché. Les gangs bobo et happy few parisiens sont tous au rendez-vous du plus beau spot apéro de l'été.

Au programme des cocktails à commander dès midi : le marguerite (14 €), spécialité de la maison, le Jasmine (15 €), le Coucoumba (16 €). Sans oublier le mocktail phare Madame Yang à la framboise, litchi et baies roses (10 €) façon Ispahan de Pierre Hermé. À boire en dégustant des délices healthy comme la salade de bœuf légèrement épicée (12 €), les gambas braisées au grill (14 €), les pickles de légumes (8 €), le goya poulet et légumes (10 €) et le ceviche de daurade (12 €) mais aussi des assiettes à partager devant le plus beau coucher de soleil de Paris.Le comble du cool, c'est leur BBQ sur le toit à l'heure du déjeuner (12h-15h), véritable ode au chill out, particulièrement le week-end ! Pas de booking : premiers arrivés, premiers servis !

UN BRASSERIE COMME DANS UN FILM

Ambiance art déco des années 30 à la Brasserie de l'hôtel Rochechouart à Paris

On se croirait dans une scène de Claude Sautet. Des grandes tablées où ça drague et ça rigole sévère dans une brasserie-institution de la vie parisienne, avec service au taquet et sole meunière déroulée sur l’argenterie.

Festen joue clairement ici la mise en scène des brasseries d’atmosphère dans un délire année 30 d’aujourd’hui qui joue un pur style Art déco entre grands miroirs, mosaïque bleue, suspensions en albâtre et banquettes rouille.

À ceci près que les nouvelles élégantes et jeunes femmes de pouvoir ont pris la place des semi-mondaines devant les tables dressées à l’ancienne : nappe blanche, ronds de serviette dans une mise en scène anachronique. Delicious !

AU MENU DU FESTIN

Riz crémeux, sot-l’y-laisse poêlé, girolles à la brasserie Rochechouart

Les amateurs de cuisine bourgeoise façon La Poule au Pot, L’Epi d’Or ou bouillons seront servis. Il y a l’idée de la fête, des valeurs sûres à la française et de la bouffe réconfortante à la carte. À commencer par une carte de hors-d'œuvre sexy : calamar frits béarnaises (6 €), crème Dubarry (10 €), tartare de daurade (14 €), os à moelle (10 €), radis beurre (4 €).

Puis place aux choses sérieuses. Onglet de veau sauce moutarde et purée maison (22 €), poitrine de cochon rôtie croustillante, sole meunière à partager (62 €) avec frites maison ou cœur de laitue. Et comme les envies veggie et canaille, ça existe : miam la belle cocotte de légumes vapeur (18 €) et les ravioles de chèvre frais dans un velouté de champignons (19 €).

En dessert, on déroule les classiques : mousse au chocolat, île flottante ou carrément le gâteau de crêpes, la spécialité de la maison (12 €). Ça s'arrose évidemment de cocktails, de champagne et de bons vins. Et puis un dernier cocktail pour la route comme le Joug Joug (rhum, framboise, gingembre). L'ascenseur vous monte direct au lit sans alcootest...

DO NOT DISTURB

Chambre de style art déco à l'h^^otel Rochechouart à Paris

Faire l’amour ou un after. Vous avez le choix.

Reste que les chambres au style ultime (touches rétro, meubles chinés, vue de maboule…) vous attendent pour une nuit canaille. Vive le couvre-feu !

Ouvert tous les jours de 12h à 21h… et plus pour les clients de l’hôtel !

Découvrez aussi Forest, la nouvelle terrasse de Julien Sebbag et une plage chic aux portes de Paris.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !