Les nouvelles tendances lingerie

Véritable témoin d’une époque et bannière des états d’âme féminins, la lingerie change de visage. Si les éternels ensembles affriolants en dentelle ont toujours de beaux jours devant eux, il semblerait que quelques nouvelles tendances pointent le bout de leur (balcon)nez.

Dessous green, effet seconde peau, satinés et même capables de remplacer les tampons et serviettes hygiéniques, peu importe le style et la morpho, un seul mot d’ordre : l’acceptation du corps. Décryptage des cinq tendances à suivre pour être bien dans sa culotte.

On passe au green

Lingeries en coton bio, fins de rouleaux recyclés et chutes de tissus de Nénés, Olly et Laure de Sagazan

Alleluia ! De plus en plus de jeunes labels de lingerie se lancent dans l’
écoresponsabilité. On retrouve notamment Nénés, qui recycle les fins de rouleaux, chutes de tissus ou encore les bouteilles en plastique, pour fabriquer de nouvelles bobines de fils. OLLY ensuite, qui privilégie le coton bio et boycotte les soldes.

La petite dernière ? Laure de Sagazan, la créatrice de robes de mariée, qui récupère les chutes de ses dentelles pour imaginer deux adorables culottes blanches, disponibles dès le mois de février. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour le popotin.

On enfile une seconde peau

Lingerie compressant sans armatures et contours de Kim Kardashian, Chantelle et d’Oysho

Les ensembles ultra sophistiqués qui compressent et strient la peau, très peu pour la nouvelle génération de modeuses. En d’autres termes, le balconnet, c’est no way. Entre la nouvelle marque de Kim Kardashian Skims et les collections tout confort de Chantelle et d’Oysho, l’heure est au sans couture. On enfile avec joie ces douceurs que l’on ne sent pas de la journée, dans des formes basiques aux coupes seyantes qui évoquent les brassières-shorty Calvin Klein 90’s, en plein come-back.

On se satine le popotin

Lingerie en satin et soie d’Henriette H, Icone Lingerie et Love Stories

Il est tout doux sur la peau et confère une allure de pin-up des années 1950. Le satin reprend du service avec son amie la soie pour apporter le sex-appeal esprit boudoir qui manquait cruellement à notre tiroir à malices. On en retrouve d’adorables modèles dans les nouvelles collections d’Henriette H, Icone Lingerie et Love Stories. Dita Von Teese n’a qu’à bien se tenir.

On body-positive

Lingerie body positive de Marie Yat, Gang de Fesses et Lonely Label

Les complexes ont la vie dure quand on est une femme… Ce temps perdu ! Plutôt que de déprimer devant le miroir, pourquoi ne pas commencer à s’accepter ? Des tas de labels de lingerie ont bien compris qu’il était temps de passer au body positivisme.

La preuve, on retrouve de plus en plus de mannequins “comme nous” dont les “défauts” (rides, cellulite, cicatrices, bourrelets, vergetures…) ne sont pas photoshoppés. Parce qu’il n’y a rien de plus sexy que la confiance en soi, on prend exemple sur les eshops inspirants de Marie Yat, Gang de Fesses et Lonely Label.

On passe le cap de la culotte menstruelle

Culottes menstruelles sans produits toxiques de Thinx, Moodz et Plim

Impossible d’aborder les tendances lingerie sans évoquer un phénomène qui séduit de plus en plus de femmes concernées par la santé de la planète… et de leur minou. Pour remplacer ou consolider les tampons et serviettes hygiéniques pendant leurs règles (et bonjour les produits toxiques qu’on retrouve dedans, au secours), la culotte menstruelle fait un carton.

Aussi écolos que les bandes de tissus lavables de nos grand-mères, mais en plus absorbantes, plus jolies mais surtout plus pratiques, puisqu’il suffit de bien les rincer avant de les glisser en machine. On en retrouve des modèles malins chez Thinx, Moodz et Plim, à tester au moins une fois pour se faire un avis !


Découvrez aussi les marques de lingerie qui rendent belle et des culottes gainantes vraiment miracle.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus