Faut-il voir le nouveau film avec Camille Cottin et Fabrice Luchini ?

Best-seller en 2016, le roman énigmatique de David Foenkinos, Le mystère Henri Pick, débarque au cinéma avec une réalisation signée Rémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie). Au programme : un Fabrice Luchini en critique littéraire passionné et une Camille Cottin en détective malgré elle. Ce qu’on a pensé du film :

Un pitch qui fonctionne

Au vu de l’histoire géniale sortie tout droit du cerveau de David Foenkinos, on comprend pourquoi le réalisateur Rémi Bezançon a voulu adapter cette enquête sur grand écran. Dans une étrange bibliothèque du fin fond de la Bretagne, une éditrice de Grasset (interprétée par une parfaite Alice Isaaz) découvre une salle réservée aux livres refusés par les éditeurs.

Extrait du film avec Camille Cottin et Fabrice Luchini

Elle y trouve un manuscrit d’un certain Henri Pick qu’elle décide de publier. Le roman est un best-seller mais Jean-Michel Rouche, le François Busnel du film (Fabrice Luchini) flaire le coup monté : selon sa femme et sa fille (Camille Cottin), le pizzaïolo Henri Pick, mort deux ans plus tôt, n’aurait rien écrit d’autre dans sa vie qu’une liste de course... Plus rien n’arrête l’enquête du célèbre critique littéraire et de la fille d’Henri Pick prêts à tout pour percer le mystère. Suspense garanti !

Un délicieux tandem

Dans la peau de Jean-Michel Rouche et de la mère de famille intello Joséphine Pick, Fabrice Luchini et Camille Cottin portent le film sur leurs épaules. Avec le même objectif en tête (découvrir si Henri Pick a vraiment pu écrire ce chef-d’oeuvre), les deux personnages nouent une relation tendre, parfois ambiguë et souvent très drôle.

En plus de l’enquête elle-même littéraire, le film s’applique à rendre un joli hommage aux différents métiers de la littérature, même s’il flirte parfois avec quelques clichés (écrivain looser, club de lectrices exaltées...)

Verdict

S’il n’est pas le film de l’année, Le mystère Henri Pick reste un bon divertissement si vous n’avez pas lu le livre et que vous ne connaissez donc pas la fin. Car l’intérêt de l’histoire réside davantage dans la résolution de l’enquête que dans les dialogues ou la réalisation qui ne brillent pas pour leur originalité.

 

Découvrez aussi La Favorite, un chef d'œuvre en lice pour les Oscars.

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus