Quantcast

HPI : la série policière tordante avec Audrey Fleurot

Hpi

Plus stylée que Julie Lescaut, plus sexy que Navarro, la nouvelle enquêtrice 2.0 de TF1 débarque le 29 avril sous les traits de la flamboyante Audrey Fleurot. HPI, la série policière de Vincent Jamain et Laurent Tuel (deux grosses têtes des productions TF1 : Alice Nevers, Profilage pour le premier, Pourquoi je vis sur Grégory Lemarchal et Munch pour le second), met en scène une nouvelle recrue de la brigade criminelle qui déteste les flics… et pourtant ! Décryptage.

Si vous avez aimé… L’humour décapant de Commissariat Central sur M6 et Engrenages sur Canal.

Pitch.Morgane Alvaro, 38 ans, célibataire, 3 enfants de 2 pères différents (Romain et Ludo), 2 crédits immo et 3 crédits conso”. Elle est aussi femme de ménage et gère d’une main de fer sa petite tribu. En passant l’aspirateur au bureau de police où elle bosse, elle fait tomber le dossier d’une enquête en cours qu’elle va malgré elle aider à élucider en quelques secondes, grâce à son “Haut Potentiel Intellectuel (HPI). La rousse au franc parler est loin de s'imaginer que son destin d’agent d’entretien au look de pin-up va changer du tout au tout lorsqu’on lui propose d’intégrer la brigade criminelle de Lille en tant que consultante grâce à son super QI de 160. Elle accepte le poste mais à une condition : que la boss de la brigade, Cécile Hazan, enquête sur la disparition de son ex Romain, père de sa fille Théa. Marché conclu. Elle forme alors un duo de choc explosif avec son “super poulet”, le commandant Karadec, qui finit par bien aimer l’atypique enquêtrice.

Son potentiel cool. On avait déjà décelé son potentiel hautement humoristique dans Kaamelott et son rôle de la Dame du Lac. Avocate fatale dans Engrenages mais déjà ch’ti insoumise dans Les reines du ring, Audrey Fleurot est presque méconnaissable dans HPI. À raison d'une enquête par épisode, sa Morgane est prête à tout pour résoudre les affaires : elle se jette par terre, se trémousse sur les scènes de crimes, nargue les coupables, bref, fait un peu n'importe quoi mais déchire tout ! Carrément drôle et décalée, cette nouvelle série addictive fait déjà l’unanimité. La rejoignent au casting la fine fleur de la télévision française, dont Mehdi Nebbou (Le bureau des légendes) et Bruno Sanches, iconique Liliane de Catherine. Loin des autres séries policières de TF1, souvent bien mal écrites et donc fatalement surjouées, HPI bénéficie à l’inverse de dialogues vraiment bien taillés et d’une interprétation magistrale par son actrice principale, qui vaut à elle seule le détour.

Déjà disponible sur Salto et lancement le 29 avril à 21h05 sur TF1

© Philippe Le Roux / Itinéraire Productions / TF1

Découvrez aussi Sexify : la série qui va remplacer Sex Education et Sky Rojo : la série dingue des créateurs de La casa de papel.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !