Le ciné indé le plus stylé de Paris

Ex Étoile Saint-Germain, nouveau lieu culturel signé Silencio, situé Place Saint-Germain-des-Prés, Beau Regard est dédié au cinéma d’auteur et à la pensée engagée. La crème du cinéma français s’y retrouve après une projection privée ou pour dîner entre voisins …

Derrière Beau Regard : l’association glam’ de la bande du Silencio avec Studio KO (le musée Yves Saint Laurent à Marrakech, le Bar des Prés, c’est eux) et le chef Mathieu Pacaud. Le duo d’architectes ultra bankable a su redonner une nouvelle vie à la salle de projection mythique de Saint-Germain-des-Prés.

Son atout cœur ? Adossée au cinéma, une brasserie mondaine au scénario digne d’un décor de film, avec banquettes en cuir, bar en marbre, bois et détails Art nouveau, sans oublier une bande son magique qui n’est pas sans rappeler l’atmosphère du Chiltern Firehouse à Londres... Pas étonnant qu’on y croise tout le gratin des César en train de réseauter ou boire un coup sur la terrasse chauffée.

Une programmation stylée

Projection du film Belle Epoque au cinéma Beau Regard Place Saint-Germain des Près

On est à Saint-Germain, une sélection de nouveautés indé et de classiques arty s’imposait. Pour ceux qui rêvent de moments “rive-gauche” : des rencontres et masterclasses très pointues affirment l’esprit ciné-club.

Au programme du mois de décembre : une Christmas Party aura lieu vendredi 20 décembre avec la projection de La Belle Époque de Nicolas Bedos, soirée karaoké des meilleures chansons de noël, de Céline Dion, à Mariah Carey en passant par Whitney Houston, et de 23h à 6h dans le cinéma et la main room la Christmas Line Up avec le DJ Emmanuel Caurel, l’antidote parfait pour un noël qui s’annonce mouvementé !

Le 28 décembre, leur rendez-vous “Lost in Frenchlation”, qui permet la projection de film français sous-titré anglais, présentera La Belle Epoque, adressé aux anglais parisiens.

Les autres films qui se partagent l’affiche sont les toiles pointues du moment : entre Gloria Mundi de Robert Guédiguian, le fameux Joker ( Lion d’Or à Berlin…)  et le documentaire 1er prix du Festival de Cannes : La Cordillère des Songes de Patricio Guzmàn.

Carton plein au box office …

Salle du restaurant et bar du cinéma Beau Regard

En cuisine, la vedette Mathieu Pacaud (L’Ambroisie, Divellec, Apicius) signe une carte parfaite de bout en bout. Comme d‘hab, on a envie de dire.

Au casting d’hiver, des crudos épatants pour garder la ligne en vue du tapis rouge : thon rouge avocat (12 €), saint-jacques curry (14 €) ou encore bœuf parmesan (10 €).

Plus classiques les ravioles de foie gras (16 €) , la sole meunière et sa purée maison (36 €), la salade tétragone et chanterelles (18€), l’araignée de mer et miel de châtaigniers (12 €) ou l’incroyable soufflé aux praline (10 €).

Ceux qui préfèrent siroter un cocktail avec une assiette de foie gras (13 €) ou des tempuras de légumes (7 €) dans une version bar du soir pour flirter, ou se contenter d’un cappuccino bien chaud sur la terrasse en après-midi, peuvent aussi.

©Yann Deret pour Beau Regard

Séance de cinéma 10 euros.


Cinéma Beau Regard, 22 Rue Guillaume Apollinaire, Paris 75006

Clémence Renoux, Violette Celbert

Où le trouver ?

Cinéma Beau Regard

22 rue Guillaume Apollinaire

75006 Paris

EVENEMENT@BEAU-REGARD.FR

beau-regard.fr

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus