Quantcast

Les plus belles soirées outdoor de l’été

Les meilleures fêtes en plein air à Paris

Où faire la fête en plein air, boire un verre, grignoter et danser à ciel ouvert avec sa bande ou en duo ? Compte rendu des soirées les plus stylées de l’été.

Le Loulou’s Bar

Fête en plein air au Loulou's bar

La fête : tous les soirs à 18h30 autour du nouveau bar sur la terrasse festive côté Tuileries de Loulou, collée au restaurant où l’on débarque (en bande), sans réservation pour mondaniser, draguer et chalouper dans une atmosphère chill & chic, ambiancé·e·s par les sons glam’ et entraînants à souhait des DJs.

On croise qui ? Du beau monde en mal de coolness et de vacances, à commencer par les maisons comme Pierre Hardy, qui l’a investi pendant la fashion week, ou encore Sophie Fontanel et Mathias Kiss… En clair, le fief des trentenaires les plus influents de la mode, de l’art, des maisons de com’ et de luxe qui constituent la fidèle clique socialite de Loulou.

À la carte : le parfait attirail d’un aperitivo pour enfants gâtés avec focaccia (15 €), melon (12 €), assiette de bresaola (18 €), pizz’ (18 €), Spritz sophistiqué (18 €), Moscow Mule de luxe (18 €) et piscine de Minuty (10 €).

Le bon moment : la golden hour pour un apéro devant le plus beau coucher de soleil de Paris sur le Louvre avec vue Tour Eiffel… à faire traîner à la belle étoile jusqu’à 1h du matin.

Loulou’s Bar, 107 rue de Rivoli, Paris 1er

© Valentin le Cron

La Bamba au Parc Floral

Fête en plein air au Bamba

La fête : Les Jardins Suspendus deviennent La Bamba. Fiesta Por Favor !

Une invitation au voyage en lieu au cœur du Parc Floral, ça vous tente ? On débarque dans un espace ultra-festif, aux allures de vacances : terrasse XXL, tables façon pique-nique, food trucks déments et playlist endiablée. Il y en a clairement pour tous les goûts, des musiques latines au rap en passant par le coupé-décalé. Visez plutôt : stand brésilien “make-up & paillettes”, karaoké ou roller disco dans l’espace dédié.

On croise qui ? Le jeunesse cool, cosmopolite et stylée, qui attend les grandes vacances avec impatience

À la carte : un BBQ cheeseburger (12 €) ou un veggieburger aux betteraves (10 €), qu’on accompagne avec des frites (4 €), des empanadas au boeuf (7 €) ou au pomme de terre ( 6 €), un poke bowl (7,90 €), des fruits de mer (12 €), tapas (15 €) et une super sélection de cocktails (10 €).

Le bon moment : les jeudis et vendredis de 18h à 2h.

La Bamba 102 route de la pyramide, Paris 12e au Pavillon Chesnaie du Roy (bois de Vincennes). Prix d’entrée adulte à 2,50 € et de 7 à 26 ans à 1,50 €.

© Absolt collective

Le Trinquet Village

Fête en plein au Trinquet Village

La fête : les éternels aficionados du 16e arrondissement tiennent enfin leur spot chill pour prolonger l’été à la tombée du jour. Ancien Q.G. des Basques à Paris, Le Trinquet Village fait peau neuve dans un espace réorganisé, plus clean et plus chic, ayant installé près de ses terrains de pelote des stands de street food triés sur le volet, un resto et un bar à cocktails à venir squatter en bandes sur les quelques 4 000m² de terrasse. Opération apéro !

On croise qui : deux salles deux ambiances entre les trentenaires fancy, plutôt calmement installés dans la nouvelle cave à manger, et la jeunesse dorée du 16è arrondissement venue profiter de ce nouvel espace pour s’ambiancer sans devoir trop se déplacer.

À la carte : on retrouve côté food trucks les assiettes basques et fait maison à partager de La Bodega Sausalito (tapas, charcuteries, fromages, sardines…), les arancini tomates mozza et la focaccia fumée de Bocca’tcha, les huîtres N°3 venues du Ferret d’Huîtres et Saumons ou encore le sandwich au rôti de bœuf français de Roasty.

Le bon moment : en semaine après le boulot, pour un drink chill et bien mérité...

Trinquet Village, 8 quai Saint-Exupéry, Paris 16e

Chez Mila

Fête en plein air chez Mila

La fête : un aperçu des fêtes d’Ibiza et Mykonos dans une petite péniche qui accueille du mardi au samedi jusqu’à 2h une centaine de happy few venus profiter d’une fête chic et bling dans un décor bohème sur l’eau, juste en-dessous de la Tour Eiffel (la vue est imprenable)… avant de décaler si besoin à L’Arc ou au Buddha Bar.

On croise qui ? Les jet-setteur·se·s et jeunes fortunés de Paris, Milan, Tel Aviv et Beyrouth, influenceur·se·s et clients des palaces alentour.

À la carte : de la street food italienne uniquement, mitonnée par Napoli Streat avec bruschetta ricotta tomates confites (16 €), un trio de pizzette (20 €), une burrata des Pouilles, tomates et toasts (19 €) ou un gâteau glacé ricotta et poire (15 €), à arroser évidemment de piscines de rosé, cocktails et bulles.

Le bon moment : le 13 juillet pour une veille de jour férié endiablée avec DJ Set, et bien sûr le lendemain avec une croisière spécialement prévue pour admirer le feu d’artifice.

Chez Mila, 7 port de la Bourdonnais, Paris 7e

3615 Croisière

Fête en plein air chez 3615 croisière

La fête : avez-vous déjà fait la fiesta sur un bateau en marche ? La croisière s’amuse prend ici tout son sens. À défaut de pouvoir rouvrir son bar, le 3615 se délocalise sur la péniche River’s King et embarque ses fêtards tous les vendredis soir de l’été pour une croisière déchaînée sur la Seine, dès 19h, au son des tubes d’Axelle Red, des Spice Girls, de TLC, Sean Paul et Britney Spears. Attention, ici, la tradition veut que l’on crie dès que le bateau passe sous un pont ! À 23h, retour au bercail pour la seconde partie de soirée : la 3615 Bamboche, statique cette fois, et qui promet de se prolonger jusqu’à 5h.

On croise qui ? Les party girls et accros aux tubes des années 90/2000.

À la carte : une planche de fromages et charcuteries (18 €), du houmous (6 €), un tartare saumon et guacamole (12 €), des tartines cream cheese + tomates + concombre (9 €), un bagel de dinde fumée (9 €). Côté cocktails, un tanqueray + tonic concombre ou tonic orage (10 €), une coupe de Moët & Chandon (12 €) ou encore un Fisher (5 €).

Le bon moment : tous les vendredis soirs !

3615 Croisière au River’s King 4 quai Saint-Bernard, Paris 5e

Diego Alary au Wanderlust

Fête en plein air au Wanderlust

La fête : Q.G. des Parisien·ne·s stylé·e·s, le Wanderlust joue la carte de la hype sur sa terrasse démente avec sa nouvelle carte signée Diego Alary, repéré dans Top Chef l’année dernière et qui succède à sa complice Alexia Duchêne. C’est sur l’une des terrasses les plus branchées de Paris qu’il installe son tout premier resto tout l’été au-dessus de la Seine. Mode d'emploi : déboulez dès 18h30 pour entamer les festivités et siroter du rosé au bar en plein air. Profitez de cette ambiance magique pour finir la soirée en mode clubbing, ambiancé·e·s par les DJ sets.

On croise qui ? Tous les branchés restés à Paris en mode afterwork.

À la carte : une formule unique à 29 € avec, au choix, des sticks au fromage, guacamole d’avocat flambé à la tequila et nachos salsa verde ou tomates confites au pesto. Ainsi que des grillages au bœuf, crevettes ou kefta veggie avec des patatas bravas, aubergines rôties ou des choux-fleurs au parmesan. Finissez en beauté avec des choux au chocolat + cacahuètes, abricots rôtis ou ananas laqué aux épices + glace à la vanille. Le tout en sirotant un cocktail trop bon (hors menu) comme le Vamos a la tequila (15 €) ou un mocktail sans alcool (7 €).

Le bon moment : du mardi au dimanche de 18h à 23h ou samedi et dimanche de 12h à 15h.

Wanderlust 32 quai d'Austerlitz, Paris 13e. Réservations sur thefork.fr.

© Instagram / @wanderlust

Bar à bulles

Fête en plein air au bar à bulle

La fête : planqué dans une impasse, le Bar à Bulles s’avère le petit coin de verdure niché au-dessus de La Machine du Moulin Rouge à l’ombre des ailes du mythique cabaret. Dans un décor de jardin de vacances, les Parisiens fêtards s’y retrouvent l’été pour trinquer et flirter au son d’une programmation musicale endiablée digne du club incontournable juste en-dessous. Bref, la fiesta la plus canaille de l’été.

On croise qui ? Les habitués de la Machine en quête de bon son.

À la carte : des tapas en pagaille avec assiette de charcute (13 €), houmous au zaathar (8 €), nachos (9,50 €). Pour les bandes de potes, cap carrément sur le pichet de Mojito (48 €), une bouteille de Spitz (54 €) ou de vodka glacée (48 €). Cheers !

© Alban Gendrot

Fermé le lundi. 4 Cité Verron, Paris 18e. Toutes les infos sur www.lamachinedumoulinrouge.com/le-bar-a-bulles.

La Tropézienne du Trocadéro

Fête en plein air à la Tropezienne du Trocadéro

La fête : Hervé Prouteau (le créateur des fêtes au Chalet des Iles, c’est lui !) et sa bande ont encore frappé avec la Tropézienne, la fiesta à la fois chill et follement jet set, sur les terrasses de l’Aquarium de Paris. Au programme : apéro, transats et clubbing, dans une ambiance digne de la place des Lices. Sortez la robe vichy et les espadrilles, BB vient de prendre possession de vous. Le tout au son de DJ Fred R.

On croise qui ? Les quadras de l’Ouest doré, les beautiful people en mal de fiesta et nostalgiques de la grande époque du Chalet des Iles, justement.

À la carte : de la finger food (fish & chips, poulet en tempura frites, tataki de bœuf frites, (entre 10 et 15 €) à accompagner d’une piscine de rosé (10 €) ou d’une coupette (10 €). Ça sent les vacances…

Le bon moment : tous les jeudis, de 19h à 2h.

Jusqu’à septembre selon la météo. 5, avenue Albert de Mun, Paris 16. Toutes les infos sur www.facebook.com.

Mademoiselle Mouche

Fête en plein air chez Mademoiselle Mouche

La fête : C’est sous l’impulsion de Thibaut Sinclair et sa team que Mademoiselle Mouche a vu le jour. Aventurier dans l’âme, ce kiffeur s’est mis bille en tête de dépoussiérer la vieillissante Compagnie des Bateaux-Mouches pour en faire l’un des lieux les plus branchés de la capitale : #theplacetobe. Visez plutôt : siroter un cocktail couture sur fond de DJ sets comme on les aime au bord de l’eau avec une vue plongeante sur la Tour Eiffel… Le kif ultime assuré ! Pour l’occasion, la terrasse s’est refait une beauté et s’est métamorphosée en un véritable jardin sur l’eau avec sa magnifique pergola fleurie où Parisiennes et Parisiens viendront profiter des plus beaux couchers de soleil. Big crush pour la sensation d’herbe sous nos pieds.

On croise qui ? Les clubbers qui enflamment la piste de danse… cocktail en main.

À la carte : des cocktails (13 €) ou des bouteilles Moët et Chandon, Veuve Clicquot, Krug, Dom Perignon, des bières (7 €), un Spritz (13 €). Mais aussi la planche de charcut’ et fromages (30 €), pizze au choix (20 €), nuggets de poulet (10 €), Club sandwich (10 €), salade de fruits ou sorbet menthe/citron (15 €) et même une glace au CBD (6 €).

Le bon moment : du mercredi au dimanche de 19h à 20h.

Réservations conseillées sur mademoisellemouche.paris ou par SMS au 06 98 12 59 97. Mademoiselle Mouche Port de la Conférence, Pont de l'Alma, Paris 8e.

© Compagnie des bateaux mouches

Perchoir de l’Est

Fête en plein air au Perchoir de l'est

L’équipe de choc du Perchoir récidive sur le rooftop caché au-dessus de la Gare de l’Est. Sous la grande rosace, un décor tout en fleurs et une atmosphère qui se réchauffe au fil des heures. Le tout dans un cadre suffisamment intimiste pour y emmener son date. Aux platines, les pépites repérées par le DA Karl Planck pour se trémousser comme en vacances.

On croise qui ? Aussi bien les groupes de potes en afterwork que les clubbers accros de bon son.

À la carte : une toute nouvelle carte food avec empanadas carne ou veggie (12 €), mezzes (10 €), fried chicken (13 €), et toujours les cocktails bien frappés de la maison (13 €).

Le bon moment : de 18h à 22h, pour profiter des DJ sets dignes des fiestas de Berlin.

10 place du 11 Novembre 1918, Paris 10e. Toutes les infos sur www.leperchoir.tv.

La Démesure sur Seine

Fête en plein air à la démesure sur seine

La fête : pas une mais deux terrasses investies par La Démesure, le bébé de Filipe Alves. Au programme : scènes de stand-up, concerts, cabaret et barbecue à la suédoisele temps de soirées démentes… à l’Est (12e) et à l’Ouest (7e). Le metteur en scène Nicolas Ullmann propose des performances musicales en live et des concerts pendant que les têtes d’affiche de l’humour Tristan Lopin, Paul Mirabel ou Laurie Peret font le show toute la soirée.

On croise qui ? Les 20-35 ans bobos et hipsters du Marais se retrouveront plutôt vers Austerlitz pour profiter d’une ambiance cool et branchée, quand les Parisien·ne·s plus huppés iront plutôt du côté du 7e pour des tablées plus familiales et posées.

À la carte : côté Est, un BBQ Suedois avec brochettes de viandes (24 €), planches de Wings à la texane (21 €) et ceviche de daurade (14 €). Côté Ouest : une burrata di Andria au lait cru IGP ultra-crémeuse (25 €) by Gusto, une bouteille de Chardonnay Ecoterra bio (33 €) ou un cocktail trop bon (12 €).

Le bon moment : du lundi au samedi de 12h à 2h.

Réservations conseillées. La Démesure en Scène - Est 69 port de la Rapée Paris 12e / La Démesure en Scène - Ouest sur la Péniche Concorde Atlantique 23 quai Anatole France, Paris 7e

Pavillon Puebla

Fête en plein air au pavillon Puebla

La team du Perchoir a encore frappé et continue de nous faire kiffer sur sa double terrasse XXL haut perchée, au cœur des Buttes Chaumont. Dans un sublime pavillon de chasse époque Napoléon III, un eden green idéal pour débarquer en bande, fumer des clopes et flirter avec les tables voisines…

On croise qui ? Les hipsters et trentenaires branchés de l’East Side.

À la carte : en tête de liste, l’incontournable Moscow Mule à la ginger beer (13€). Ensuite pour les petites faims, on partage les pizzettes (parme, veggie, burrata, (à p. de 11 €), arrancini (10 €) ou une sélection de charcuteries Maison Montalet (18 €).

Le bon moment : à la tombée du jour pour chiller à la fraîche.

Parc des Buttes Chaumont, Avenue Darcel, Paris 19e. Toutes les infos sur leperchoir.tv.

Découvrez aussi une plage chic aux portes de Paris et un brunch italien sur une terrasse cachée du Marais.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !