Quantcast

Les nouvelles expos parisiennes à voir absolument

Les expos les plus en vue du moment avec Pierre et Gilles, Gabrielle Chanel, Cyndy Sherman, JR Tehachapi, Man Ray et Van cleef arpels.

La rentrée de septembre inaugure une série de rétrospectives majeures à ne louper sous aucun prétexte... Petit condensé des expos les plus en vue pour cultiver l’esprit des Parisiennes.

“Errances immobiles” de Pierre et Gilles à la Galerie Templon

Expostion Errances Immobiles de Pierre et Gilles à la galerie Templon

Après l’expo événement à la Philharmonie de Paris, le duo Pierre et Gilles, extraordinaires portraitistes de la pop culture, reviennent en mode post-Covid avec un nouvel accrochage chez leur éminent galeriste Daniel Templon. Pièce phare de l’exposition Errances immobiles : un autoportrait réalisé dans leur atelier avec les moyens du bord pendant le confinement, Bonjour Pierre et Gilles, un hommage à Bonjour Monsieur Courbet, toile de Gustave Courbet. On y voit le couple sur un chemin bucolique, perdu entre cités HLM et banlieue pavillonnaire. Voyous, ferrailleurs, SDF, gilets jaunes ? Un questionnement toujours aussi métaphysique et magique de la société…

© Courtesy Templon, Paris – Brussels

“Errances immobiles” à la Galerie Templon. Entrée gratuite.

Jusqu’au 31 octobre 2020.

Gabrielle Chanel au Palais Galliera

Exposition Gabrielle Chanel au Palais Galliera

Le Palais Galliera (16e) rouvre ses portes en grande pompe en pleine fashion week avec une expo star et ambitieuse. Le temple de la mode signe en effet la première grande rétrospective parisienne consacrée à Gabrielle Chanel. On y retrouvera ses petites robes noires, ses modèles sport années folles, son adoration pour les bijoux fantaisie, son formidable coup de com’ autour du parfum n°5, mais également son tailleur en tweed, son sac matelassé ou ses escarpins bicolores : autant de pièces qui constituent le manifeste de mode de Gabrielle Chanel et son style singulier.

“Gabrielle Chanel, manifeste de mode” au Palais Galliera
Du 1er octobre 2020 au 14 mars 2021. 14 € l’entrée.

Cindy Sherman à la fondation Louis Vuitton

Exposition Cindy Sherman à la fondation Louis Vuitton à Paris

En 2011, un de ses clichés a été vendu comme la photo la plus chère au monde chez Christie’s. Après le report de son expo lié aux longs mois de fermeture de la Fondation LVMH, la rétrospective Cindy Sherman s’affiche comme le show arty le plus attendu de cette rentrée. Photographe d’art contemporain féministe très en vogue, la scéno de l’expo réunit 300 images tirées des séries stars de l’artiste new-yorkaise (parmi lesquelles Untitled film stills, Rear Screen Projections, Clowns, Society Portraits, Murals, Flappers) où l’on retrouve une critique permanente des stéréotypes féminins. Et clou du spectacle : une nouvelle série très attendue présentant des figures masculines et des couples.

New York © 2020 Cindy

“Cindy Sherman à la fondation Louis Vuitton” à la Fondation Louis Vuitton

A partir du 23 septembre 2020 jusqu’au 3 janvier 2021. 14 € l’entrée.

JR à la galerie Perrotin

exposition JR tehachapi à la gallerie Perrotin à Paris

Il fallait un grand projet pour marquer cette rentrée chez Emmanuel Perrotin ! C’est chose faite avec JR, le Français qui fait vibrer la célèbre galerie du Marais autour d’une expo qui interroge un terrain peu investi par l’art : le milieu carcéral. En l'occurrence : des photocollages de l’artiste, réalisés en collaboration avec les détenus de la prison la plus dangereuse de Californie. L’autre point fort de l’accrochage : les 3 écrans qui diffusent non stop selfies, snap et instastories prises par JR avec les prisonniers pendant le processus créatif.

© JR. Courtesy of the artist & Perrotin

“JR Tehachapi” à la Galerie Perrotin

Jusqu’au 26 septembre 2020.

Entrée libre.

Man Ray au Musée du Luxembourg

Exposition man ray et la mode au musée du Luxembourg

On ne présente plus le pape du surréalisme et fondateur du mouvement dada à New York, meilleur ami de Marcel Duchamp, intime de Picasso et d'Eluard. On connaît moins son travail en tant que photographe de mode et de soirées de happy few, job alimentaire que Man Ray exerce dès les années 20. C’est à cette facette du dandy que le Musée du Luxembourg consacre l’expo “Man Ray et la mode”. Introduit dans le milieu de l’avant-garde et dans le Tout-Paris des années folles, Man Ray commence en tant que portraitiste mondain dont les clichés sont publiés dans Vogue ou Vanity Fair. Mais dès les années 30, les couturiers comme Madeleine Vionnet, Coco Chanel ou Elsa Schiaparelli font appel à son talent qui sera immortalisé dans le Harper’s Bazaar.

© Centre Pompidou, MNAM-CCI, dist. Rmn-Grand

Palais / Guy Carrard

© Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris 2020

“Man Ray et la mode” au Musée du Luxembourg

A partir du 23 septembre 2020 jusqu’au 17 janvier 2021.

14,50 € l’entrée.

Van Cleef & Arpels au Jardin des Plantes

Exposition Van Cleef Arpels au jardin des plantes à Paris

Diamonds are a girl’s best friend… Les poules de luxe en sommeil devraient se réjouir de cet événement digne du film culte Les hommes préfèrent les blondes. La vénérable maison de la place Vendôme Van Cleef & Arpels dévoilera ses créations mythiques au Muséum National d’Histoire Naturelle. Comment passe-t-on d’un minéral à une véritable œuvre d’art ? Du processus de création à la contemplation de pièces magnifiques comme un collier porté par la reine d’Egypte ou d’énormes cailloux qui brillent comme les deux plus gros saphirs trouvés en Europe, une expo sublime qui donne envie de devenir milliardaire.

©PatrickGries

Pierres précieuses, des minéraux aux bijoux au Jardin des Plantes

Jusqu’au 14 juin 2021.

12 € l’entrée.

Découvrez aussi comment devenir le prochain Goncourt mais aussi toutes les pépites de la rentrée littéraire.




Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une