La nouvelle matière qui révolutionne la mode

Dans la famille invention de génie, je demande la nouvelle alternative canon au cuir, 100 % végane à base de fibres d’ananas. De l’espagnol « piña » qui veut dire ananas, Piñatex® est le fruit (ha, ha) de longues années de recherche et séduit de plus en plus de créateurs mode, chaussures, horlogerie, et même design.

Concrètement, ça se passe comment ? Plutôt que de les jeter, on récupère les feuilles qui poussent autour des ananas et on en sépare les fibres, qui donnent un tissu de longs cheveux d’ange tout blancs, assemblés dans une usine à Barcelone. Bref, de la récup’ à l’impact environnemental quasi nul. CQFD.

pinatex produits

Un peu d’histoire : dans les années 1990, la designer espagnole Carmen Hojisa se rend aux Philippines (pour faire du consulting dans l’industrie du cuir, ironie du sort) et découvre l’impact ultra toxique de cette production de masse. En parallèle, elle tombe d’amour pour le Barong Tagalog, un habit traditionnel noble et solide constitué de fibres de feuilles d’ananas.

La quinqua sent le bon filon, carbure sur le développement et la recherche, empoche sur le tard un doctorat au Royal College of Art de Londres, et crée donc Piñatex®, qui remporte des tas de prix d’innovation et le logo végane « PETA Approved » en 2016. On applaudit.

pinatex mode

Résultat, Puma crée un prototype de sneakers avec cette matière tropicool, Camper lui emboîte le pas, et la success story s’enchaîne avec les créations d’une flopée de labels pointus comme les souliers Bourgeois Bohème, le blouson mortard Laura Strambi, les montres Votch ou encore les vêtements colorés de Liselore Frowijn et les sacs glitter de Taikka. On en mangerait.

[Ndlr : aucun ananas n’a été maltraité durant la rédaction de cet article.]

Toutes les infos sur www.ananas-anam.com.

Clémence Renoux

L'été de Do IT IN PARIS

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,