Les Actes : les coulisses du cabinet de notaires des élites parisiennes

Boring, la vie des notaires ? Pas chez PRF, en tout cas, prestigieux cabinet parisien installé Place Vendôme. Premier épisode du roman ? La crise cardiaque de Frédéric de Gestas, à 52 ans. Le présentateur du 20h, véritable star nationale, a été retrouvé mort.

Un cabinet de notaires chic Place Vendôme

Son testament, c’est le premier dossier de Claire, nouvelle recrue du cabinet qui découvre le fantôme d’un pervers narcissique accro à la coke. Derrière sa gueule de gendre idéal, Frédéric de Gestas partageait sa vie entre deux “officielles”, tout en collectionnant les maîtresses, parmi lesquelles une jeune actrice montante… et enceinte. Trois mères, trois enfants, et une succession qui promet d’être scandaleuse. D’autant plus que la presse people rôde.

Vous avez aimé Dix pour Cent et l’incursion dans les coulisses des agents d’acteurs ? Vous ne serez pas déçu par les dessous de l’office notarial dont les clients sont des patrons du CAC 40, le gratin du showbiz et des “fils de” des grandes familles. Cécile Guidot signe avec Les Actes un premier roman puissamment addictif, dont l’héroïne principale, Claire Castaigne, une jeune trentenaire aussi belle qu’ambitieuse, n’est pas sans rappeler le rôle d'Andrea, campée par Camille Cottin dans la série.

Une nouvelle génération de femmes dans un monde d’hommes

Qui a dit que les clercs de notaires étaient généralement des filles bien sages à petits carrés Hermès ? La dernière recrue de PRF n’a pas la gueule de l’emploi. Claire, 32 ans, est hyper désirable et le sait, roule à moto, assume devant ses boss qu’il lui arrive de prendre de la coke, multiplie les tatouages et les amants sur Tinder.

À sa pause déj’, Claire lit du Marguerite Duras ou parle ouvertement de ses histoires de cul au bistrot du coin avec sa collègue Alice, l’autre “nouvelle” qui fait jaser dans les bureaux avec ses jupes en cuir et ses Louboutin.

Dans les petits secrets et combines des élites

Une nouvelle génération brillante, mais pas dans les codes à l’ancienne, c’est le pari d’Hugo de Polignac, aristo réac’, et des fondateurs très mâles et conservateurs de PRF. Ce qui n’est pas du tout du goût de Catherine Ferra, seule associée femme, working girl par excellence, qui supporte mal la concurrence de la jeunesse, passe sa vie à la salle pour garder une ligne parfaite et s’offre la compagnie d’escort boys de temps à autres. Ainsi va la vie de ce cabinet à la galerie de personnages hauts en couleur dans les élites parisiennes.

Derrière le sceau des notaires, il y avait tous les bons filons romanesques pour un livre puissant où l’argent et les sentiments font souvent mauvais ménage. Le règlement d’une succession, l’achat d’un appartement, un divorce ou la rédaction d’un testament : tout est bon pour raconter un épisode de vie… Et Cécile Guidot s’en donne à cœur joie.

Livre de Cécile Guidot, éditions JC Lattès

Les Actes de Cécile Guidot aux Editions JC Lattès, 19,90 €

Découvrez aussi Mouche, la nouvelle série avec Camille Cottin.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus