“L'Arabe du futur” : vous allez adorer le dernier livre de Riad Sattouf

En plus de sa bande-dessinée Les cahiers d’Esther adaptée en dessins animés sur Canal +, le réalisateur et dessinateur Riad Sattouf cartonne sa rentrée avec un nouveau tome très attendu de L’arabe du futur. Vous n’avez jamais ouvert ces albums cultes déjà traduits en plus de 22 langues? Réjouissez-vous et dégagez-vous du temps pour plonger dans cette série autobiographique, drôle et émouvante d’un jeune Riad tiraillé entre deux cultures. Pourquoi ce dernier tome est parfaitement réussi :

Pour les retardataires

Avec un premier volume paru en 2014, la série L’arabe du futur a déjà été vendu à 1,2 millions d’exemplaires dans le monde. Le pitch ? Dès sa naissance, le petit Riad est balloté entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de sa mère et la Syrie de son père. Après des années dépaysantes d’école en Syrie, une circoncision, la naissance de ses frères et sœurs, Riad a désormais neuf ans et flirte avec l’adolescence. Toujours tiraillé entre la culture française et syrienne, le garçon souffre des disputes récurrentes de ses parents sur l’éducation des enfants.

La révélation d'un terrible secret de famille

Point d’orgue de la série, ce quatrième tome de L’arabe du futur raconte une histoire que Riad Sattouf n’a « jamais su raconter à quiconque » : le coup d’état de son père, Abdel. Sans trop vous spoiler, on peut déjà vous dire que ce professeur d’université fasciné par les dictateurs du Moyen-Orient est parti travailler seul en Arabie Saoudite, tandis que la maman et les trois frères, restés en Bretagne, s’inquiètent du virage religieux qu’il semble prendre. Mais Abdel, qui n’aime ni la France ni les français, commence sérieusement à s’impatienter d’être loin de sa famille...

Un bijou d’humour et de poésie

Dans ce volume tout particulièrement, Riad Sattouf s’attaque avec douceur et tendresse au sujet épineux de l’éducation des enfants et des choix parentaux. Tandis que son père est prêt à tout pour que ses enfants grandissent en Syrie près de sa propre famille, sa mère n’en démord pas : ses enfants iront à l’école en France et recevront une éducation laïque. Pendant ce temps, Riad découvre les premières transformations de son corps et l’attirance pour les filles, en parfaite opposition avec les valeurs inculquées par son père. Comment grandir avec un coeur coupé en deux ? Réponse dans cette merveilleuse histoire sur l’adolescence qui aborde les aléas des déterminismes culturels avec le sourire.

L’arabe du futur 4, Allary, 288 pages, 25,90€

Découvrez aussi : Take two : une nouvelle super série avec Rachel Bilson

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,