3 biographies de femmes à lire de toute urgence

Quoi de plus inspirant pour la journée internationale pour les droits de la femme que de (re)découvrir les vies exceptionnelles de femmes qui marquent encore notre histoire ? Du parcours passionnant de l’Académicienne Dominique Bona au destin fascinant des sœurs Livanos en passant par la vie palpitante de l’écrivaine et journaliste Edmonde Charles-Roux, trois biographies de femmes exceptionnelles qui forcent l’admiration.

Edmonde Charles-Roux : la femme aux 1000 vies

Qui est-ce ?

Infirmière militaire, résistante, directrice de Vogue, lauréate puis membre de l’Académie GoncourtEdmonde Charles-Roux, décédée en 2016, inspire autant qu’elle fascine avec ses multiples vies. Dans sa biographie, Dominique de Saint Pern se penche sur la jeunesse de cette écrivaine qui a été une académicienne connue pour son opiniâtreté, son chignon parfait et son tailleur Chanel. Élevée à Prague puis à Rome, Edmonde s’engage dans la résistance durant les années noires de l’Occupation avant de se rendre à Verdun en 1940 pour s’engager dans une corps d'ambulanciers. C’est après la guerre que celle qui deviendra l’épouse de Gaston Defferre se lance dans la presse féminine pour en twister les codes.

Pourquoi va-t-elle vous inspirer ?

Parce que malgré les revers qu’elle a connu, comme la mort prématurée de son premier et grand amour Camillo, celle qui deviendra la présidente du jury Goncourt a toujours su rebondir en sondant les capacités qui sommeillaient en elle : aura solaire, intelligence hors du commun et surtout volonté de fer. De quoi pimper nos petites vies tranquilles !

Livre de Dominique de Saint Pern, éditions Stock

Edmonde, Dominique de Saint Pern, Stock, 21,50 €

Les sœurs Livanos : les divas maudites

Qui est-ce ?

Eugenia et Athina (dite Tina) Livanos sont deux sœurs gréco-américaines célèbres pour leurs fréquentations et leurs mariages. L’une épouse Onassis, l’autre Niarchos : deux ennemis jurés, deux armateurs milliardaires grecs. L’amour, la gloire et l’argent constitueront la vie de ces deux sublimes divas qui fréquenteront les plus grands de l’époque, de Jacquie et Bob Kennedy au prince Rainier en passant par Maria Callas, Marilyn Monroe ou encore Grace Kelly. La particularité de cette fratrie ? De la vie fastueuse, le destin des deux sœurs prendra des airs de tragédie grecque : jalouses l’une de l’autre, trompées par leur mari (le mari de Tina la trompera avec Maria Callas), mères incapables de s’occuper de leurs enfants, divorces à répétition, Tina et Eugenia ne trouveront jamais chaussure à leur pied, cette dernière finira même par avaler des barbituriques pour mettre fin à sa malheureuse existence.

Pourquoi vont-elles vous inspirer ?

Parce que leur vie vous fera apprécier la vôtre ! En constituant, malgré elles, de parfaites héroïnes de roman, les larmes de champagne coulent à flot dans cette biographie qui souligne l’intrépidité du milieu riche et mondain. Si ces deux sœurs croulent sous les vêtements haute couture et les diamants, les relations toxiques qu’elles ont liées avec les hommes auront raison de leur bonheur. Tina, après avoir divorcé de Niarchos, s’être remariée avec John-Spencer Churchill et finira par épouser le veuf de… sa propre sœur ! Vous avez dit malsain ?

Livre de Stéphanie des Horts, éditions Albin Michel

Les sœurs Livanos, Stéphanie des Horts, Albin Michel, 19 €

Dominique Bona : le miroir d’une belle époque

Qui est-ce ?

Intégrant le cercle très fermé des femmes académiciennes en 2013, l’écrivaine et biographe Dominique Bona a fréquenté depuis son plus jeune âge la crème de la culture française. Dans son récit intime, elle raconte les péripéties croustillantes de ses traques littéraires : des lapins à répétition posés par l’entourage de Romain Gary aux traits d’humour de sa marraine professionnelle Simone Gallimard, la famille imaginaire qu’elle s’est constituée au fil du temps ferait baver de jalousie les plus littéraires d’entre nous ! La cerise sur le gâteau ? L’académicienne défend bec et ongles la féminisation du langage pour “permettre aux femmes de sortir d’un malaise linguistique”. Chapeau !

Pourquoi va-t-elle vous inspirer ?

Parce que dans son autobiographie délicate, Dominique Bona vous immerge avec humilité dans les coulisses d’une époque foisonnante qui a vu passer les plus grands artistes et écrivains. Élégante jusqu’au bout des ongles, avec une plume renversante, celle qui ravive dans ses livres les femmes les plus éminentes de France et d’ailleurs (Colette, Camille Claudel, Gala Dali, Clara Malraux, Berthe Morisot…) défend l’art de la biographie à la française tout en sachant faire preuve d’un humour délicieux !

Livre de Dominique Bona, éditions Gallimard

Mes vies secrètes, Dominique Bona, Gallimard, 20 €

Découvrez également: L'expo girl power à mater dans son canapé

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus