Françoise Hardy, Barbara : l’expo girl power à mater dans son canapé

Avis aux paresseuses. Cette fois, ce n’est pas vous qui vous taperez des heures de queue pour voir l’expo dont tout le monde parle sur les égéries stylées des années 60, grâce à cette expo digitale 2.0 à mater sur iPad depuis son lit.

Ultra-féminines (Yvette Horner, une des égéries de Jean Paul Gaultier), ultra-masculines (Gribouille, que Jean Cocteau appelait un “joli garçon”), ultra-connues (Barbara, Françoise Hardy), ces femmes ont marqué l’histoire de la musique française.

Et on veut en savoir plus sur elles ! Ça tombe bien, la SACEM a rassemblé des archives inédites géniales. Si vous pensiez déjà tout savoir sur les années yéyé, détrompez-vous. La preuve.

Le portrait de 10 femmes iconiques

Qui dit sixties dit évidemment… Barbara avec des vidéos exclusives où elle interprète ses meilleures chansons dans ses plus belles tenues (mention spéciale au patte d’eph style Abba pour L’aigle noir).

On y découvre aussi des icônes moins connues qui ont participé à rendre cette époque aussi stylée que décisive pour notre génération de femmes. Tout comme Marie-Josée Neuville, qui parle des frotteurs du métro.

Ou encore Yvette Horner majestueuse avec son éternel accordéon dans un Casse-Noisettetrès kitsch et très visuel” signé Maurice Béjart.

C’est sans oublier Anne Sylvestre, la romantique pour qui “une chanson qui ne marche pas, c’est une peine d’amour. Et quand on a 23 ans, c’est difficile”.

Vous avez dit iconiques ?

Des anecdotes géniales

Gare aux idées reçues ! Au fil de cette expo hyper interactive, on apprend mille petites histoires sur cette époque mythique qui continue de faire rêver… Le saviez-vous ?

  • Ce n’est pas Claude François qui a écrit Jésus-Christ Superstar, mais Michèle Vendôme, aussi talentueuse que subversive.
  • Le super ami de Barbara, Jacques Higelin, n’a jamais pu voir le magnifique poème inédit qu’elle lui a écrit et qu’on a redécouvert en 2017, où elle le qualifie de funambule [...] somptueux [...] bel argentin”.
  • C’est Ann Grégory qui a écrit La musique, hit incontournable de la Star Ac’ 2001 (“Moi qui brûlais ma vie / Aux quatre coins des nuits / Qui marchais sans but / Au long de l’ennui”...)
  • Duo de choc : Barbara et Gérard Depardieu. Qui s’aiment et qui chantent. Lily passion, c’est leur spectacle qu’on a redécouvert en 2018 et dont la première a été filmée. Et tiens donc… On aperçoit Catherine Deneuve dans les rangs...

Les femmes dans la création musicale - Sweet sixties disponible sur musee.sacem.fr à partir du 8 mars.

Découvrez aussi L'expo Vasarely et Comment être la plus intelligente à un dîner.

Laetitia Germain-Thomas

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus