3 bonnes raisons de voir la nouvelle comédie de Jean-Paul Rouve

Vous l’aimez en comédien depuis son rôle mythique de directeur de colo dans Nos jours heureux ? Vous adorerez Jean-Paul Rouve en réalisateur dans Lola et ses frères, sa nouvelle comédie sensible qui raconte les frasques d’une fratrie qui se chamaille constamment. À l’affiche, une Ludivine Sagnier solaire, José Garcia parfait dans le rôle du chômeur dépressif, et un Jean-Paul Rouve toujours égal à lui-même.

Un pitch universel

Extrait du film Lola et ses freres avec Ludivine Sagnier, Jose Garcia, Jean-Paul Rouve, Ramzy Bedia et Pauline Clement

Si vous avez des frères et sœurs, difficile de ne pas reconnaître des parties de vous ou de votre famille chez Lola (Ludivine Sagnier), la petite sœur qui s’occupe de tout, Benoît (Jean-Paul Rouve), le frère protecteur et control freak, ou Pierre (José Garcia ), celui qui arrive en retard au mariage de son frère mais qui préfère mourir plutôt que de parler de ses galères. En plus des disputes et des frasques quotidiennes hilarantes que connaissent ces trois orphelins, Jean-Paul Rouve raconte avec des fragments de vie la force inouïe des liens familiaux.

Une Ludivine Sagnier solaire

On ne l’avait pas vue à l’écran depuis longtemps, c’est chose faite (et très bien faite): Ludivine Sagnier rayonne dans le rôle de Lola, une jeune femme douce et émotive. Aux côtés de son amoureux Zoher (un Ramzy touchant) et de ses deux frères Benoît et Pierre, elle incarne avec justesse et sensibilité le rôle d’une femme qui souffre de ne pas pouvoir faire d’enfant et à qui on demande pourtant absolument tout. En prime, vous découvrirez l’épatante Pauline Clément de la Comédie-Française qui se glisse à merveille dans la peau de la femme (très) cruche de Jean-Paul Rouve.

Des répliques hilarantes

Si cette comédie co-écrite avec l’écrivain David Foenkinos est émouvante dans sa lucidité sur la famille, préparez-vous tout de même à vous tordre de rire avec ses nombreuses péripéties et répliques tordantes. Sans vous spoiler, on peut déjà vous parler de l’obsession dévorante de Jean-Paul Rouve, opticien dans le film, pour son improbable machine censée trouver la couleur de lunettes adaptée aux visages de ses clients…

En salles le 28 novembre 2018.

Découvrez aussi le nouveau film d'Agnès Jaoui.

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement