Darkest Minds de Jennifer Yuh Nelson

Vous êtes nostalgique de la saga Hunger Games ? Réconfortez-vous avec Darkest Minds de Jennifer Yuh Nelson, un film qui n’a rien à envier à Jennifer Lawrence en Katniss Everdeen. Dans un futur proche, tous les adolescents sont contaminés par un étrange virus qui leur donne de dangereux pouvoirs. Au nom de la sécurité civile, ils sont classés dans des camps, mais les plus coriaces parviennent à s’échapper et enchaînent les péripéties... Les raisons de voir le film SF de l’été :

Un scénario qui claque

Difficile de décrocher les yeux de l’écran et de prédire la suite des évènements dans ce film qui se déroule à mille à l’heure. Alors que certains adolescents dotés de super pouvoirs parviennent à s’échapper des camps mis en place par le gouvernement, Ruby, une « orange » qui dispose du pouvoir le plus puissant capable de tuer des humains, rencontre un groupe de jeunes dotés des pouvoirs vert, bleu ou jaune qui leur permettent de développer une intelligence hors du commun ou de contrôler l’électricité. En unissant leurs forces, cette nouvelle famille tente de reconstruire un avenir aux jeunes dans un monde hostile. Adapté des romans de Alexandra Brackens, le film pourrait bien connaître d’autres volets après celui-ci...

Des teenagers pas (trop) nian nian

Avec des acteurs au caractère bien trempé et une jeune et éclatante Amandla Stenberg (qui est également chanteuse) en rôle principal, le film parvient (parfois) à sortir du côté un peu niais des premières amours adolescentes. On salue par exemple le côté girl power badass de Ruby (Amandla Stenberg) qui dispose de dangereux pouvoirs dont elle n’hésite pas à se servir lorsqu’un jeune homme tente de l’agresser sexuellement... Bon, on ne va pas vous mentir, des clichés, il y en a, notamment entre les deux personnages principaux qui flirtent longtemps avant de déclarer leur flamme. De temps en temps, ça ne fait pas de mal, si ?

Verdict

Si vous aimez la science fiction dans l’esprit de Twilight et Hunger Games, foncez ! Le scénario est original, et les surprises sont au rendez vous. Si les clichés ado des blockbusters américains vous donnent de l’urticaire, passez votre chemin.

Darkest Minds. En salle le 8 aout

Découvrez également le retour d'Orange Is the New Black

Héloïse Rocca

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement