Les expériences insolites à booker cet été à Paris

© Madame Arthur (@madamearthur), The Peninsula Paris par Maelle Saliou et Le Royal Monceau, Raffles Paris par Apolline Cornuet. 

Que l’on réside à Paris ou que l’on soit simplement de passage, (re)découvrir la capitale passe aussi par des expériences un brin insolites, hors des sentiers battus. En clair : pour surprendre son +1, zapper la déprime du lundi soir, se marrer toute une soirée avec une bande de drag queens totalement barrées ou maîtriser l’art de se faire du bien, zoom sur quatre activités auxquelles vous n’auriez jamais pensé. Cerise sur le gâteau : elles sont à réserver même pendant les jeux olympiques et tout le mois d’août

 

Un brunch du soir au Peninsula

Quand on vous dit que les palaces rivalisent de bonnes idées pour offrir de vrais petits luxes aux Parisien·ne·s, ce ne sont pas des paroles en l’air. Dernière obsession : le brunch pas comme les autres du Peninsula, servi les dimanches et lundis soir pour zapper la déprime du début de semaine. Et franchement, ça marche ! Le rendez-vous est pris sur la terrasse Kléber en haut des marches. Après s’être installé·e·s dans l’un des fauteuils ultra-comfy autour d’une table nappée de rose pâle, on se laisse chouchouter par un service 5 étoiles qui vous sert d’abord un délicieux mocktail Iceberg (hibiscus, menthe fraîche, gingembre et fleur de sureau, 20 €). 

À suivre, une ribambelle d’entrées fraîches et colorées : pissaladière, salades, tomates burrata, blini soufflé au sarrasin, fougasse au romarin, gravlax de maigre et jambon Bellota, à considérer comme des accompagnements au barbecue tout au long du repas. On se lève pour admirer le buffet grillades des chefs et attraper des brochettes de crevettes, une sublime daurade royale, des côtelettes d’agneau, un magret de canard juteux ou de l’onglet de bœuf servis avec des légumes d’été et une polenta d’anthologie. Clou du spectacle ? Les quatre desserts d’Anne Coruble à partager : panacotta vanille et mara glacée, tiramisu café aux noix de pécan, pavlova fraise des bois et assiette de fruits frais. Une embellie de bout en bout. 

Menu Les Échappées, servi les dimanches et lundis soir en deux services, à 18h ou 20h au Peninsula Paris, 19 avenue Kléber, Paris 16e. 170 € par personne hors boissons.

© Les Echappées, The Peninsula Paris par Maelle Saliou et Clémence Renoux. 

 

Une soirée cabaret hilarante chez Madame Arthur

Chez Madame Arthur, le premier cabaret travesti de Paris en plein Pigalle communicant avec le club Divan du Monde, des “créatures” s’emparent chaque soir de la scène sur des thématiques différentes avec pour points communs l’interprétation volontairement approximative de chansons cultes, des improvisations (parfois très hot) avec le public et une bonne humeur franchement communicative. Dès 22h, on commande un verre au bar et on se cherche une bonne place (debout) pour profiter pleinement du show parfois (souvent !) absurde mené à notre visite par la sexy Maud’Amour (muse de Jean Paul Gaultier), entourée d’une équipe chamarrée à l’humour doux-amer dont la “chanteuse sans techniqueLola Dragoness Von Flame, l’impertinent Romain Brau ou encore le chanteur-pianiste Tony Blanquette. On rit, on rit, on rit. 

La valeur ajoutée : on ne sait jamais vraiment sur qui ou quoi on va tomber ! Et c’est pour ça que les habitué·e·s reviennent : chaque soirée est une surprise, avec des thématiques toujours plus alléchantes et des improvisations totalement barrées. 

Cabaret Madame Arthur, 75 rue des Martyrs, Paris 18e.Du jeudi au samedi dès 22h, 30 € en placement libre debout, réservations sur madamearthur.fr.

© Madame Arthur (@madamearthur) par Héloise Blondel et Bruno Gasperini. 

 

Un bootcamp, un plouf et un drink dans un palace

Nos adresses gourmandes (les meilleures glaces de l’été, les nouveaux Q.G. de street food…) ont fait du tort à votre bikini body ? Oupsie ! Pas de panique : le Royal Monceau - Raffles Paris a pensé à tout. Tous les mercredis soir dès 18h, on profite de leur nouvelle formule géniale Evening Routine qui permet une expérience palace à moins de 200 €, à tester absolument. 

Au programme ? Une heure de bootcamp intensif en compagnie d’un coach privé (vous ne serez que 6 participant·e·s par cours) suivi d’un accès réconfortant au spa. On s’offre quelques longueurs dans la sublissime piscine intérieure, on chille avec un bon bouquin sur les transats autour avant de faire un tour au hammam ou au sauna. Last but not least, on finit la soirée en beauté au bar de l’hôtel pour un cocktail accompagné de tapas. On est pas bien, là ? 

Evening Routine au Royal Monceau - Raffles Paris, 37 avenue Hoche, Paris 8e. Tous les mercredis à partir du 1er mars 2023. 6 personnes maximum par expérience 190 € par personne (incluant 1h de bootcamp de 19h à 20h, 1 accès au spa de 20h à 21h et 1 cocktail & tapas au Bar Long à partir de 21h).

© Le Royal Monceau, Raffles Paris par Apolline Cornuet. 

 

Les soirées vinyles d’Abstinence

Eat, drink & love, c’est le crédo de l’adresse la plus cool de la Motte-Picquet ouverte par Guillaume Benard, déjà propriétaire de l'institution festive du 7e Fitzgerald. Même vibes chics et stylées au cœur de ce rendez-vous qui a tout bon. Ici, on peut débarquer pour flirter en amoureux ou kiffer en bande autour d’un cocktail et d’assiettes à partager dans une atmosphère glam’ et pointue avec une clientèle socialite au rendez-vous. 

Tout l’été, les jeudis, vendredis et samedis soir, un DJ fait péter les watts du côté du Bar à Vinyle, mixant ses 33 tours tantôt soul, funk ou électro. Notre reco ? Profiter de la terrasse pour une dînette à la fraîche (tartare, crudo de daurade, chou surprise, confit d’agneau…), puis migrer à l’intérieur à partir de 22h30, commander un cocktail bien frappé avec sa bande de copains et se trémousser en rythme jusque tard dans la nuit. Notre petit doigt nous dit que vous risquez bien d’y faire de jolies rencontres…

Bar à Vinyle chez Abstinence, 47 avenue de la Motte-Picquet, Paris 15e.01 42 77 80 09. Tous les jeudis, vendredis et samedis soir de l’été, jusqu’à 2h du matin.

© Abstinence (@abstinence.paris). 

 

Un dîner festif chez Ouistiti

restaurant Ouistiti Paris

Difficile de faire plus chaleureux et convivial que OUISTITI Paris, un restaurant aussi chic et chill au déjeuner que festif en soirée du jeudi au samedi. Lové à deux pas de la gare Saint-Lazare et ouvert par deux couples d’amis, cette sympathique adresse se divise en trois espaces articulés autour d’un superbe bar en zinc d’époque, véritable cœur battant de l’établissement où l’on peut également s’asseoir pour un drink et de la finger food (gouda à la truffe, tarama blanc…). Côté cuisine, le chef assure de jolis plats colorés qui sentent bon le soleil, tout frais et de saison (ceviche de bar 18 €, gambas au curry rouge 38 €, penne à la crème d'épinards 28 €) quand, derrière son bar, un mixologue chevronné shake des cocktails signature franchement spectaculaires dont le signature Ouistiti (Italicus, Lillet rosé, vinaigre de framboise, tonic… 20 €). 

En fin de semaine, les soirées festives s’articulent autour d’un DJ ou d’une chanteuse, assurant des sons pop / disco années 80, démarrant avec des tubes plutôt soul pour se diriger progressivement vers les hits qui vous feront forcément danser (Freed from desiiiire !). Le plus : la sensation d’être accueilli·e·s chez des amis, tant les patrons comme le personnel s’avèrent hyper friendly, donnant envie de devenir un·e habitué·e !

OUISTITI Paris, 58 rue de l'Arcade, Paris 8e. 01 55 06 10 75. Ouvert les mardis et mercredis midi et soir, le jeudi jusqu’à 1h, le week-end jusqu’à 2h.

Découvrez aussi les meilleurs cinémas en plein air de l’été et nos meilleurs plans pour faire du bateau à Paris.

écrit par

Autres suggestions

La semaine de Do It