7 choses à savoir sur le zizi

Vous pensez tout connaître sur la quéquette ? Détrompez-vous ! Légendes urbaines, idées reçues et curiosités scientifiques... Dans son très documenté Gros livre du pénis, le journaliste Frede Royer nous remet les idées en place sur les secrets de la zigounette avec des infos aussi étonnantes qu’intéressantes. Que vous soyez ou non propriétaire d’un pénis, sept choses que vous ne saviez pas sur le zizi :

Seuls 6 % des Français ont besoin de préservatifs extra-larges

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la taille moyenne du pénis en érection des Français n’excède pas les 12,65cm de long. Vous pensiez que la quéquette française était plus longue ? C’est normal, la plupart des études reposent jusque-là sur l’auto-déclaration d’hommes qui, en toute logique, avaient tendance à gonfler les chiffres. Que ces messieurs se rassurent : seuls 5 % des hommes dépassent les 16cm en érection, et le plus petit pénis jamais recensé mesure... 0,99 centimètres !

Les gays ont un plus grand pénis que les hétérosexuels

Incroyable mais vrai, l’orientation sexuelle a une influence sur la taille du pénis ! Selon une étude américaine, les hommes homosexuels ont un pénis plus long de 0,84cm et plus large de 0,38cm. La raison ? Les homosexuels et les hétérosexuels ne produiraient pas la même quantité d’hormones prénatales qui influencent la structure des organes génitaux et du cerveau (qui affecte aussi l’orientation sexuelle). Tant pis pour mesdames !

Le pénis est vraiment proportionnel à la longueur des doigts

Eh non, ceci n’est pas une légende urbaine ! Vous voulez avoir une idée de la taille du zizi de votre date Tinder ? Regardez ses doigts. Si l’écart entre l’index et l’annulaire est grand (c’est-à-dire si l’annulaire dépasse bien l’index), réjouissez-vous, monsieur en a long dans le pantalon. La raison ? Selon le biologiste Manning, la testostérone bloque la croissance de l’index : autrement dit plus l’index est court, plus le pénis est long !

Le petit pénis : star de la Grèce antique

Si une étude montre que les femmes d’aujourd’hui ont pour taille idéale de pénis 16 cm, cela n’a pas toujours été le cas. Car dans la Grèce antique, ce sont bien les petits zizis qui étaient les plus enviés, en témoignent les statues à la quéquette riquiqui. Cela s’explique par le fait que les gros pénis étaient associés à la folie, la luxure et la laideur, tandis que les petits organes reflétaient la sagesse, l’intellect et l’autorité.

Il existe un pénis de près d’un demi-mètre

Non, ce n’est pas une plaisanterie : Roberto Esquivel Cabrera dispose d’un membre de 48,1cm, ce qui fait de lui l’homme au plus gros zizi du monde. Qu’aucun mâle n’envie ce mexicain : obsédé par la longueur du pénis, Roberto a étiré son sexe avec des poids depuis son adolescence. Sauf qu’aujourd’hui, il lui est impossible d’avoir de rapports sexuels (faute de trouver une femme à sa taille), et il rencontre de nombreux problèmes de santé comme des infections récurrentes des voies urinaires. Le gouvernement mexicain l’a même reconnu comme handicapé.

Le pénis peut raccourcir de moitié quand il fait froid

Si vous rêvez d’un week-end torride avec votre amoureux, préférez la Sicile à la Laponie. Car lorsqu’il est exposé à une température inférieure à dix degrés, le pénis peut réduire jusqu’à 50 % en longueur et 30 % en largeur ! Cela s’explique par le fait que lorsqu’il fait froid, le corps irrigue en priorité les organes vitaux, quitte à limiter les afflux sanguins dans le pénis, dont l’érection n’est pas vitale (quoi que...).

L’éjaculation diminue le risque de cancer

Parce qu’il n’y a jamais trop de bonnes raisons pour se faire plaisir, un homme qui éjacule au moins vingt-et-une fois par mois diminue de 33 % le risque de développer un cancer de la prostate. Et qu’importe la durée de l’acte sexuel : en moyenne, la durée avant d’atteindre l’éjaculation (qui elle-même à une vitesse moyenne de 45km/h) ne dure que six minutes. Bon, les hommes n’ont pas attendu cette étude pour s’y mettre puisqu’ils éjaculent environ 7200 fois dans leur existence (dont 2000 fois en se masturbant).

Le gros livre du pénis, Frede Royer, First Editions, 14,95 €

Découvrez également : L'atelier secret de l'artiste chinois dont tout le monde parle

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement