Quantcast

Cinq activités extrêmes à faire cet été

Sports Extremes Paris

Chiller en terrasse en sirotant des cocktails hors de prix : boring (et cher). Le kif du moment pour les Parisiennes hyperactives en mal de sensations fortes ? Tester un max d’activités insolites pour upgrader son été en ville à coups d’aventures inoubliables. Mode YOLO activé.

Surfer la Seine en wakeboard

Le spot : rendez-vous au pied du pont de Saint-Cloud, sur le ponton du centre nautique CN19 Glisse pour l’expérience incroyable d’une virée sur la Seine en wakeboard. Vous n’êtes pas prêtes !

Le kif : à la sortie du boulot, on droppe ses stilettos et on file s’initier à ce sport de glisse trop stylé (et accessible), parfait mix entre le snowboard, le ski nautique et le surf. Le projet ? Rider la Seine dans un décor de rêve : la skyline de La Défense au coucher du soleil.

La session : encadrée par des bénévoles passionnés, on apprend à sortir de l’eau, tenir sur la planche, faire des virages… Au bout de quelques essais, on arrive à se relever et à ressentir les premières sensations de glisse.

Le truc en plus : on prolonge l’escale avec un drink sur la péniche du Reef Club et sa terrasse végétalisée de 400 m² avec vue panoramique sur le fleuve et le parc de Saint-Cloud. Priceless.

Formule baptême 59 €. Toutes les infos sur cn19.fr

Sauter sur les toits de Paris comme un ninja

Le spot : direction le parc de Bercy, derrière l’Accor Arena, pour découvrir le Parkour, ce sport urbain qui défie les lois de la gravité.

Le kif : réveillez la ninja qui sommeille en vous avec Robin Pereira, ami de David Belle, l’inventeur de la discipline (les Yamakasi : c’est lui). Le bon plan : des cours féminins pour un entraînement très girl power. On n’a pas trouvé mieux pour booster sa street cred.

La session : rassurez-vous, on ne vous demandera pas de réaliser des cascades de l’extrême. On apprend d’abord les sauts de base et les techniques de réception avant de s’attaquer à du petit mobilier urbain. Avec un peu d’entraînement, on arrive à maîtriser son vertige pour marcher sur des poutres métalliques au-dessus de la Seine. Classe.

Le truc en plus : l’ambiance ultra-friendly et bienveillante. Ici pas de compét’, on s’entraide et les débutantes sont toujours bienvenues.

Cours particulier 50 €. Cours collectifs essai 5 €. Toutes les infos sur parkourparis.fr

Suivre un bootcamp avec un coach d’élite

Le spot : les écrins de verdure parisiens comme les Tuileries, les jardins du Luxembourg et le parc Martin Luther King, le spot green des Batignolles où chiller sur une chaise longue avec vue sur les étangs couverts de nénuphars.

Le kif : repousser ses limites avec des trainings pour tout le corps qui boostent l’endurance, la force et le cardio.

La session : ambiancées par des coachs diplômés d’état qui font transpirer les Pompiers de Paris, on enchaîne jumping jacks, pompes, fractionné… Chaque circuit est répété trois fois pour doper la motivation. L’esprit ? No pain no gain. Pas mieux pour détoxer du rosé de la veille.

Le truc en plus : après l’effort, le réconfort ! On squatte la terrasse de Hoba, le nouveau food court niché au cœur du parc dans une ancienne forge du XIXe siècle reprise par la team du Hasard Ludique.

Séance découverte 10 €. Carte 20 cours 209 €. Toutes les infos sur urban-challenge.fr

Rider le bitume en longboard

Le spot : rendez-vous au skatepark Jules Noël pour s’initier au longboard dancing, la discipline trop cool en provenance de L.A. mélangeant surf, skate et danse.

Le kiff : c’est LA trend qui cartonne sur Insta. Impossible d’y échapper : les vidéos des rideuses qui virevoltent sur leurs planches sont hypnotiques. Nous aussi, on devient des ballerines du bitume avec les cours de Paris Skate Culture.

La session : encadrée par des pros comme la talentueuse Noémi Miljevic, on apprend les rudiments (freiner, sauter, pousser, tourner…) avant de s’essayer à quelques pas de danse.

Bon plan : louer sa planche chez Skate Nation (61 rue Buzenval, 20e), le seul shop de Paris où l’on peut louer une planche à la journée et booker une visite guidée de la ville avec un rider professionnel.

Le truc en plus : chaque dimanche sur les quais en face du musée d’Orsay, le collectif DockSession se donne rendez-vous pour des sessions de freestyle. Top pour admirer les pros.

35 € le cours collectif, tous les samedis de 10h à 14h. Toutes les infos sur paris-longboard.fr/

Marcher au-dessus du vide avec des pros de la slackline

Le spot : le lac Daumesnil à côté de la pagode de Vincennes, le terrain de jeu des slackeurs parisiens.

Le kif : marcher comme un funambule au-dessus du vide sur une sangle tendue, ça vous tente ? Mixant fun et adrénaline, la slackline permet de développer l’équilibre et la confiance en soi, en toute sécurité puisque c’est vous qui décidez de la hauteur. Seul risque : devenir accro. On vous aura prévenues.

La session : ne cherchez pas de cours ou de professeurs, l’apprentissage est basé sur l’auto initiation. Le topo : des accros installent des sangles entre deux arbres et vous filent leurs tuyaux pour débuter. Vous commencez à hauteur de genoux, sur 4 ou 5 mètres, puis vous augmentez progressivement la distance et la hauteur. Sky is the limit.

Bon plan : le groupe Facebook ParisSlack propose régulièrement des séances d’initiation tous publics avec des planches d'équilibre et des lignes pour les débutants.

Gratuit, toutes les infos sur facebook.com/asso.parislack

Découvrez aussi un paradis parisien pour pratiquer le paddle et les plus belles soirées outdoor de l’été.

La semaine de Do It

À la une