Une année folle : une fable politique addictive

Après son best-seller Mousseline La Sérieuse, Sylvie Yvert remet le couvert avec Une Année Folle. Et c’est marrant, on sent que Netflix, Arte ou Canal vont se battre pour une adaptation en mini-série.

Avec Mousseline la Sérieuse, l’auteure nous avait plongés dans un véritable biopic littéraire, extraordinaire portrait de Madame Royale, fille de Marie-Antoinette et Louis XVI, l’unique rescapée de la famille royale pendant la révolution.

Cette fois, l’auteure change de registre mais pas d’époque. Son nouveau sujet : 1815, la fameuse année des 100 jours, marquée par le grand retour de Napoléon et son ultime abdication après la défaite de Waterloo. Direction Sainte-Hélène, tandis que Louis XVIII reprend le pouvoir...

 

Une fresque historique digne d’une super-série

L’histoire commence… par la fin et finit par des rebondissements hauts en couleur. On ne spoilera pas ! Nous sommes au coeur du procès de Charles et d’Antoine, deux fidèles de Napoléon, accusés d’avoir permis le coup d’état de l’Empereur déchu. Flash-back. Cette année folle, rares sont les fidèles. Ces deux-là en sont.

Charles est jeune, beau et d’une lignée aristocratique. Son mariage d’amour avec une royaliste affole la famille de son épouse, furieuse de cette union traîtresse avec un bonapartiste. L’autre, c’est Antoine, un petit bourgeois à la carrière fulgurante auprès de Napoléon. Il a accepté un mariage de raison avec Emilie, la nièce de Joséphine de Beauharnais, elle-même amoureuse du frère de Napoléon...

Mieux qu’une leçon d’histoire hyper référencée, c’est un récit drôle, énergique et tragique à la fois, furieusement bien balancé, sur fond d’intrigues politiques, d’histoires d’amour, de vengeance et de compromissions.

La galerie de personnages, elle aussi, permet d’illustrer cette formidable fresque historique, où les courtisans retournent leur veste chaque matin au fil de luttes de pouvoir dans un climat politique exacerbé. La recette efficace de l’addiction littéraire.

Sylvie Yvert, Une Année Folle. 19 € aux éditions Héloïse d’Ormesson.


Découvrez aussi 5 choses que vous ignoriez sur Bernadette Chirac et Le docu dont tout le monde parle.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus