Une histoire d’amour fantastique avec Gaspard Ulliel

Que d’actualités pour Guillaume Nicloux ! En parallèle de la sortie déjà très médiatisée de Thalasso, son film avec Michel Houellebecq et Gérard Depardieu sorti le 21 août, le réalisateur s’attaque à la télévision. Sa mini-série Il était une (seconde) fois avec Gaspard Ulliel et Freya Mavor (Skins) met en scène une très belle histoire d’amour schizophrénique, à cheval entre deux époques.

Extrait de il était une seconde fois avec Freya Mavor et Gaspard Ulliel

Un Inception à la française

Séparé depuis plusieurs mois de la belle, brillante et un brin névrosée Louise, Vincent n’arrive pas à tourner la page. Un jour, on lui livre par erreur une grande boîte en bois magique qui lui permet de revenir dans le passé. Il tente alors de changer le cours du temps et récupérer la femme de sa vie.

Comment sauver son couple à tout prix quand on est éperdument amoureux ? Pas facile de berner le destin quand des drames incontournables s’en mêlent…

Obsédé par l’incroyable pouvoir de son “cube” (#myprecious), il en délaisse petit à petit son présent, symbolisé par son fils progressivement abandonné.

Une réflexion sur le destin

Peut-on changer le cours de l’histoire ? À la manière du retourneur de temps d’Hermione dans Harry Potter et de l’engrenage terrible du Jour sans fin avec Bill Murray, le personnage de Vincent pense pouvoir influencer le passé pour arriver à ses fins. Seulement voilà : paradoxe ultime, il ne comprend pas que le présent est déjà la conséquence d’un passé modifié.

Pour l’aider dans cette compréhension quasi méta-philosophique, son frère (génial Sylvain Creuzevault) s’avère son unique allié. Schizophrène, lui seul est suffisamment haut perché pour comprendre son besoin de dédoubler sa vie entre passé et présent.

Afin de brouiller encore plus les pistes entre chaque épisode, Guillaume Nicloux n’hésite d’ailleurs pas à larguer le spectateur dans des temporalités insaisissables, ne reprenant pas toujours l’intrigue là où il l’avait laissée. De quoi rejoindre le beau Gaspard Ulliel dans son flou artistique savoureux et émouvant.

Le jeudi 29 août 2019 à 20h55. En intégralité sur arte.tv du 22 août au 26 octobre 2019

Découvrez aussi notre avis sur le dernier Tarantino et Family Business, la comédie casher hilarante sur Netflix.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus