La nouvelle technique sexuelle infaillible pour prendre son pied

Ça vient d’où ce truc ?

 

Rien, mais rien à voir avec le Malibu ananas. Au départ, la méthode coconut est née, comme souvent, d’un challenge lancé sur les réseaux sociaux. Selon le Kenyan Post, c’est sur un groupe Facebook de femmes que, la conversation tournant autour du quoi faire quand on est au-dessus (qu’on a mal aux cuisses et qu’on a vite fait de s’ennuyer sévère), une des membres a lancé l’idée. Ecrire “C-O-C-O-N-U-T” avec ses hanches sur son partenaire. Lettre à lettre, langoureusement. “Tu me remercieras”, ajoute celle qui semble alors avoir éprouvé sa technique avec bonheur. Après une déferlante de lols, de pictos flammes et d’emojis rougissants, le conseil est finalement devenu viral. Et la “coconut method lancée.

Pourquoi c’est pas si bête ?

Parce qu’au-delà d’une méthode habilement marketée (fruit tendance, nom cool, intrigant et facile à retenir), elle nous permet de revenir aux basiques du kif. Soit, de nous concentrer sur nos mouvements, lents, de focaliser sur notre ressenti, ici et maintenant, comme on visualise une cascade en méditation pour empêcher nos pensées de partir dans tous les sens.

Last but not least, la Coconut method nous sauve du ploc-ploc d’un va-et-vient boring quand on a perdu l’inspiration. Le dessin de chaque lettre caresse délicieusement notre paroi vaginale, ce qui n’est pas si fréquent, offre à notre partenaire un testing de roulé de hanche dans un nouveau sens et à nous une redécouverte sensorielle qui pourrait bien nous faire renouer avec la position de l’Andromaque, la plus crevante. Vous adoriez déjà le deux-en-un musclage de cuisses / plaisir des sens ? Faites votre fruit spelling accroupie, et dites adieu à la salle de sports.

Comment on en sort ?

Bon, soyons honnêtes, vous n’allez pas écrire “coconut” assise sur un pénis toute votre vie. Alors, variez les positions. En amazone, ça marche aussi très bien. Votre partenaire s’assied lui aussi, et en avant la noix de coco (inverser les rôles stylo-feuille de papier peut être pas mal). En missionnaire, ça se tente aussi, d’autant que le clitoris, en pôle position, pourrait apprécier ces rotations inhabituelles et stimulantes. Ah, et puis vous pouvez évidemment tester de nouveaux mots, des prénoms (pas celui de votre ex), des mots doux, voire tenter de les faire deviner à l’autre comme on le faisait petits avec notre index sur un dos. La méthode coconut, ou l’art d’allier ludique, jouissance et complicité.

Découvrez aussi Les culottes vibrantes, ces sex-toys discrets à tester de toute urgence

Adèle Bréau

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus