Herbier : la nouvelle obsession déco

Aujourd’hui, les herbiers s’affichent comme le nouveau phénomène déco, dans la veine de l’explosion du végétal. Et cette fois : une véritable aubaine pour celles qui n’ont pas la main verte. Démonstration.

Les objets stylés et poétiques

herbiers deco

L’herbier offre cet avantage de pouvoir pimper son mur de différentes ambiances:

Le plus minimaliste: on opte pour un grand poster avec feuille version XXL. Version black and white de Hübsch à 57,90€ ou en couleur chez Mydeerartshop.com.

L’effet cottage anglais :on multiplie les cadres avec photos végétales à l’intérieur pour une ambiance plus cosy sur Etsy.

Le souvenir d’enfance : on garde les feuilles de journal avec la plante séchée/collée et on tapisse le mur. Pour ceux qui n’ont pas envie de les fabriquer, le studio David & David propose de belles photographies d’herbiers à 90€. On craque aussi pour ces herbiers vintage de 1939 à 12,62€ sur Etsy.

Le plus contemporain: l’artiste berlinoise Sarah Illenberger propose des photographies de feuilles exotiques peintes. Dessins géométriques et couleurs pop sont à l’honneur. On adore ! Une véritable oeuvre d’art à 380€ pour son salon.

Le plus poétique: de jolies brins sous un simple panneau de verre sans encadrement à 18€ sur Etsy.

Le premier “bar botaniste”

bar botaniste shangri la

Depuis début mars, l’hôtel de luxe le Shangri-La a installé un Bar Botaniste dans son palace. Des cocktails les plus fous inspirés directement du plus grand herbier d’Europe de Roland Bonaparte, ce grand explorateur du 19ème siècle. Un voyage des terres arides du Mexique aux embruns de la Bretagne en passant par la garrigue provençale.

Le mixologue Clément Emery signe, après neuf mois de recherche, 20 cocktails en optant pour des saveurs inédites comme le poivre blanc de Malabar, l’ail noir d’Aomori, le tabac de Kentucky, les sèves de pistachier…

Les cocktails coup de coeur: Le Makkuro surprend totalement avec son mélange de whiskey hakushu, de sésame noir, de sucre noir d’okinawa, d’ail noir d’aomori et de yuzu à 35€, le prince des jardiniers, bien plus frais, propose une subtile combinaison entre un tonic aux herbes, de la sauge, du sumac et des petits pois à 20€.

Shangri-La, 10 Avenue d'Iéna, 75116 Paris. www.shangri-la.com Ouvert de 18h à 2h

L’exposition à ne pas louper : les herbiers aléatoires

herbiers la manufacture

Herveline Fabre propose, à la manufacture parisienne, cette boutique à la croisée d’un popup store et d’une galerie, une ambiance avant tout poétique. Là où tous les arts confondus s’entrecroisent pour une parfaite harmonie. Elle expose en ce moment le travail de Sarah Souêtre qui collectionne et met en scène, sous verre, des végétaux trouvés aux bords des chemins. Comme pour mettre en avant, de manière anodine, l’étonnante géométrie de leur mouvement.

La manufacture parisienne, 93 rue marcadet 75018 Paris. Toutes les infos sur www.lamanufactureparisienne.fr

Comment fabriquer son herbier pour moins de 10€ ?

Le matériel du DIY

Deux plaques de verre à trouver chez Rougier & Plé.

Une paire de ciseaux

Du ruban de cuivre à trouver sur Amazon

Du scotch

Des feuilles et fleurs séchées

Promenez-vous en pleine nature et ramassez les feuilles et fleurs les plus inspirantes. Faîtes les sécher dans un dictionnaire. Placez votre plante entre les deux plaques de verre. Contournez le cadre de scotch et rabattez-le afin que les deux vitres soient maintenues. Recouvrez le scotch de la plaque de face du ruban de cuivre. Le tour est joué en un rien de temps.

Découvrez aussi La déco à moins de 50€: notre top 10 et Mon Colonel : le concept-store déco qui emballe Montmartre.

Margot Guicheteau

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

,