Quantcast

Quel pantalon choisir selon sa morphologie ?

Pantalons

Pas facile de choisir un pantalon parfaitement fitté quand on n’a pas une silhouette de top model. Qu’on ait un petit bidon, un popotin plat ou sacrément rembourré, une silhouette androgyne ou une petite culotte de cheval, il suffit de suivre quelques principes de base pour sauver les meubles selon sa morphologie et mettre ses atouts en valeur. Démonstration.

 

J’ai une silhouette androgyne

Comme Cara Delevingne ou Victoria Beckham, ma taille n’est pas marquée, mes épaules sont alignées à mes hanches, bref, je suis un H.

Do : on crée une impression de volume à partir de la taille. On copie le look de Posh Spice qui choisit toujours ses pantalons en coupe large avec des plissés marqués. Un masculin/féminin étonnant qui fait mouche pour rester stylée en toutes circonstances.

Don’t : le pantalon taille haute serré sur les hanches, qui au contraire risque d’accentuer l’absence de courbes.

Comment porter le pantalon de tailleur large taille basse : avec une chemise en soie ou des pulls fins portés un peu loose, des escarpins ou une paire de baskets blanches.

 

J’ai une culotte de cheval

Comme Beyoncé, mes hanches sont plus larges que mes épaules, bref, ma silhouette ressemble à un A, option culotte de cheval.

Do : on mise tout sur le pantalon à pont ! Encore mieux quand il est rigide et un peu large, en velours côtelé par exemple. Les boutons sur le côté donnent l’illusion d’optique que les hanches se prolongent naturellement dans le bon sens.

Don’t : le jean slim bien sûr, ainsi que le bootcut, qui en plus d’être moins moderne que le pantalon à pont, risque d’accentuer le côté “sablier” en le dédoublant sur le mollet. On dit également adieu au top à basques, qui augmentent visuellement la culotte de cheval.

Comment porter le pantalon à pont : taille pas trop haute, voire taille basse pour les ventres plats, avec une blouse fluide près du corps, des bottines à talons seventies et un long manteau en laine beige.

 

J’ai un petit bidon

Comme la top model grande taille Candice Huffine, mon gras de “réserves pour l’hiver” se stocke toujours autour de ma taille. Du coup, j’ai une petite bouée bien localisée et des poignées d’amour.

Do : opération aplatissage ! Le meilleur allié du bidon dodu, c’est le pantalon taille haute (pour rapatrier tout le bazar de façon harmonieuse), flare (un petit ventre va souvent avec hanches larges, on a donc besoin de rééquilibrer) à boutons ou fermeture éclair bien longue (pour plaquer le ventre) et poches plaquées sur le devant (pour donner une légitimité au volume). On choisit son jean 100 % coton, sans elasthane, pour éviter que la bouée ne reprenne trop vite ses droits dans une matière trop souple, non mais !

Don’t : le pantalon carotte ou paper bag qui sera ravi de laisser tout l’espace au bourrelet pour faire son show, à pinces car le bidon va casser le tombé de la coupe, et bien évidemment l’ENNEMI absolu du bidon, j’ai nommé le pantalon taille basse.

Comment porter le pantalon taille haute flare : avec un pull en maille court si la taille est marquée, ou un gilet doudou longueur fesse si les hanches larges se prolongent jusqu’au popotin.

 

J’ai les cuisses épaisses

Comme la rappeuse Cardi B, mes cuisses en imposent. Le controversé “thigh gap”, l’espace entre les jambes qui obsède les ados, très peu pour moi !

Do : on mise sur le jean palazzo taille haute, qui allonge la jambe à l’infini. En plus d’être furieusement tendance et ultra confortable, sa fluidité gomme l’écart d’épaisseur avec les mollets.

Don’t : sauf si vous aimez d’amour vos bons cuissots et souhaitez le faire savoir, le slim est à bannir.

Comment porter le jean palazzo : avec un pull en maille fine à col cheminée, un blouson court, des dad shoes ou de hauts stilettos.

 

J’ai un bon popotin

Comme Kim Kardashian, mes hanches et mes épaules sont alignées, ma taille est marquée, mais je ne manque pas de jolies formes. Je suis un 8.

Do : morphologie féminine par excellence, le 8 peut a priori tout se permettre s’il est assumé, tant qu’on garde en tête l’idée d’allonger la silhouette. Pour sublimer de jolies formes, on opte pour des pantalons taille haute qui marquent la taille, dans des modèles droits, slim ou bootcut. Le paper bag est également une jolie option, ceinture nouée, des plis piqués... et le tour est joué.

Don’t : on évite les pantalons carotte qui vont avoir tendance à épaissir au niveau des hanches. Open bar pour le reste.

Comment porter le pantalon marqué à la taille : il sera parfait pour aller bosser avec des boots en cuir glacé et une veste oversize.

 

Je peux tout me permettre

Comme Gigi Hadid, sans me vanter, ma morphologie en X (comme la 8 mais plus mince) me permet de tout porter...

Do : on s’amuse avec les dernières tendances parfois casse-gueule comme le pantalon paperbag, safari ou en coupe droite. Un seul objectif quand on manque un peu de formes : marquer la taille.

Don’t : on évite les pantalons slim 7/8ème, qui donnent une impression de cannes à la place des jambes !

Comment porter le pantalon en velour côtelé : avec une paire de bottes western par-dessus le pantalon que l’on fait blouser sur la hauteur de la botte.

 

J’ai les fesses plates

Comme Taylor Swift, mes fesses manquent sacrément de volume. Le calme plat !

Do : grâce au pantalon carotte et à son petit frère ceinturé le “paper bag”, on vient donner l’illusion d’une taille marquée et d’un volume autour du haut des cuisses et donc des fesses. Encore mieux si vous en trouvez un avec des poches arrière à rabats !

Don’t : le pantalon taille haute moulant au niveau du popotin, et le slim qui braque tous les projecteurs sur les formes, et donc sur l’absence de formes.

Comment porter le pantalon paper bag : avec un t-shirt, un blouson en cuir et des derbies crantées.

 

Découvrez aussi 10 obsessions mode à moins de 100 € et 10 paires de sneakers désirables à rafler absolument

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une