Un pamphlet féministe et décomplexé

Coqueluche d’Instagram avec plus de 250K de followers depuis sa création fin 2018, le compte devenu culte Je m’en bats le clito a donné naissance à un livre aussi cool qu’engagé qui lève tous les tabous sur la sexualité des femmes. À coup de punchlines à gogo, l’auteure, Camille, 22 ans, y met à l’honneur les pertes blanches, le porno ou encore le regard sur son propre corps. Trois choses à retenir pour balayer ses complexes :

Le porno, c’est aussi pour les femmes !

Pas besoin de rougir si vous aussi, comme tous vos potes mecs, vous aimez mater du Pornhub, Redtube, XNXX ou Beeg. Parce que la masturbation féminine n’a rien à envier à la branlette masculine (les orgasmes solos sont d’ailleurs souvent les meilleurs), Camille rappelle que le hashtag #pornforwomen démontre parfaitement que le porno est, à la base, adressé aux hommes. « Comme s’il fallait un type de porno doux, allégé pour nous, les femmes. Faudrait pas qu’on soit choquées. Surtout pas, voyons ! » Psst : être en couple n’est pas synonyme d’interdiction de se masturber, que vous soyez team doigts ou pommeau de douche. À bonnes entendeuses...

Vous avez le droit de dire non... jusqu’à la dernière minute

Avis à celles qui se sentent obligées de céder aux avances pour avoir joué les séductrices. À celles qui se sentent obligées d’aller jusqu’à la pénétration pour avoir chauffé son partenaire. Non.

Votre corps vous appartient. Votre droit le plus strict est d’en faire ce que vous voulez, quand vous voulez : « Même si la capote est mise et que tu bandes comme jaja. Même à ce moment là, si je dis non, c’est non. Sache qu’il n’y a jamais de moment où on est allés « trop loin » pour arrêter. »

Poils et pertes blanches, rien de plus naturel !

Petite piqûre de rappel utile pour les plus complexées : TOUTES les femmes ont des pertes blanches. Mieux : ce fluide est ce qui permet au minou de s’auto-nettoyer. Idem pour les poils : pourquoi complexer sur un retard d’épilation du maillot alors que les mecs ne réfléchissent même pas à notre avis sur leur buisson ? « À ce scandale au sujet de ma pilosité pubienne sachant que toi t’es en mode touffe de l’espace, buisson de noël, Chewbacca is back (...) ».

Big up enfin pour les pets vaginaux : petit rappel aux hommes, ce phénomène n’existe que suite à la pénétration de ces messieurs, souvent suite à des positions plus ou moins acrobatiques.

Livre de Camille, éditions Kiwi

Je m’en bats le clito, Camille, Editions Kiwi, 14 €

Découvrez aussi : la série qui parle de règles sans tabou et quand les françaises parlent de cul.

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus