Quantcast

Venise arty : l’itinéraire parfait

Escapade Venise Arty

Benvenuti à la cité des Doges ! Envie de pimenter vos week-ends tristounes à Paris cet hiver ? Direction Venise avec son panel de spots branchés : loin du cliché Dolce Vita de Capri et Napoli, voici l’escapade parfaite pour profiter de l’Italie en basse saison. Entre deux gondoles et quelques cicchetti, la ville s’avère également un repaire de fins connaisseurs d’art et d’événements mondains, comme la Biennale de l’art contemporain, du cinéma et le Carnaval d’hiver. Petit tour des adresses les plus arty pour un séjour de rêve dans la Serenissima.

Où poser ses valises ?

Le plus romantique : Ca Maria Adele

Le lieu : la promesse d’un voyage en Extrême Orient entre soieries, odalisques charnelles et encens. Le thème ? La Venise orientale, celle des épices et de la route de la soie, avec un flot de parures de lits brodés de fils d’or et de tapisseries ambiance Marco Polo. Le coup de cœur ultime ? La chambre mauresque et la chambre des Doges, hyper théâtrales, et surtout les spots parfaits pour rendre vos vacances torrides avec votre mec. Cool : la possibilité de louer un loft entier pour loger toute sa smala, trop chic ! Le must ? Le petit déjeuner digne d’un room service chez Blair Waldorf, avec porcelaines sublimes et une carte XL.

Ca Maria Adele, dorsoduro 111 - 30123 venezia. Chambres à partir de 250 € la nuit.

Plus d’infos au +39 041 52 03 078.

Le plus fashionista : Il palazzo Experimental

Le lieu : niché dans une bâtisse néo-gothique sur les quais du Zattere, ce 4 étoiles est la preuve vivante qu’on peut vivre une expérience luxueuse sans craquer son PEL. Ça donne un décor follement instagrammable façon luxe bohème qui joue avec les codes de la ville. Mention spéciale pour les extraordinaires salles de bains en marbre et les placards remplis de petites attentions pour vous simplifier le séjour. Le must ? Le meilleur minibar de votre vie avec des cocktails canons prêts à déguster depuis votre chambre.

Il Palazzo Experimental, Dorsoduro 1410-1412, 30123, Venezia. Chambres à partir de 140 €. Plus d’infos au  +39 041 0980200.

© Patrick Locqueneux

Le plus arty : Venice Venice Hotel

Le lieu : c’est l’un des spot les plus secrets de la ville fréquenté par les cool kids de la hype. Ouvert par les designers de Golden Goose et leur bande de potes il y a un an, l'hôtel offre une vingtaine de chambres ultra-conceptuelles que l'hôtel définit dans un style post-vénitien. Comprenez : le comble du snobisme et un lieu fortement intellectuel, marqué par la nouvelle génération d’architectes et d’artistes en vogue, de Joseph Beuys à Jannis Kounellis. Le must ? Une boutique, une galerie d’art contemporain pointue, mais aussi un restaurant et un bar à cocktails, le M’Art, c’est tout ça réunis aux pieds de l'hôtel dans un espace de passage ouvert au public.

The Venice Venice Hotel, Cannaregio, 5631, 30121 Venice. Chambres à partir de 500 € la nuit. Plus d’infos au +39 041 0970300.

Les bonnes tables à réserver

Pour le café et pour les brunchs : on ne rate pas Caffé Florian, l’adresse mythique de Casanova, Rousseau et Proust. Une grosse faim ? On craque pour le tea time entre tramezzini au sommet et mille délices sucrés.

Pour les amoureux : Antinoo fait monter le baromètre avec des plats hot hot hot comme les langoustines sour (39 €), sauce corail surmontée de caviar croustillant et cognac (39 €), crevettes crues à la catalane (42 €) ou encore un risotto nero di seppia-homard et crusco (34 €) qui vont pimenter votre soirée.

Pour les gastronomes : Il Refettorio excelle dans l’art et la manière de recevoir en direct d’un décor hautement design. À déguster sans modération : chips de crevettes avec crème de baccala (20 €), tartare de wagyu-mousse de concombre au kéfir et teriyaki (20 €) ou encore des ravioli de langoustine dans une soupe d'huître au lait de coco (20 €). Un délice !

Pour les fêtards : Il palazzo Experimental n’en finit pas d’attirer le tout-Venise avec sa table Adriatica, en hommage aux saveurs de l’East Coast italienne. Et après ? On fonce au club privé de l'hôtel, un spot de stars ultra-secret qui cultive la magie de Venise dans une ambiance mi-festa, mi-flirt entre lumière tamisée, playlist sur-mesure et des potions de folie à boire jusqu’au bout de la nuit.

© Patrick Locqueneux

À l’heure de l’aperitivo

Vino Vero, le spot des galeristes de la Biennale : ouvert en 2014 par Mara, également curatrice d’art contemporain et son mari, Vino Vero renouvelle l’esprit de la taverne vénitienne typique : une cave à vins wahou et des cicchetti, les tapas vénitiennes délicieuses au jambon de pays, à la crème de morue ou de poulpe (2,50 € pièce). Cool : la vitrine juste à côté, qui cache son club réservés à de prestigieux·ses abonné·e·s.

M’art, la table des stars : avec sa terrasse à même posée sur Canale Grande, le M’art dispose d’une des vues les plus stylées de Venise pour déguster son Americano, le cocktail signature de la maison (21 €) accompagné d’une belle planche (29 €) et un max de fritelle, les beignets du Carnaval à déguster sans faim.

Harry’s Bar pour les plus tradi : C’est le haut lieu mondain par excellence qui cultive un art de vivre glam entre cocktails iconiques et décor rétro. Créé en 1931 par le magnat de la restauration Giuseppe Cipriani, Harry’s bar revendique l’invention du carpaccio et du Bellini, un cocktail à base de pêches et de bulles (21 €).

Les spots culturels les plus pointus

Fondation Pinault : pour sa programmation canonissime répartie sur deux sites exceptionnels, le Palazzo Grassi et la Punta della Dogana qui ont marqué l’histoire de la ville.

© Palazzo Grassi © Marlene Dumas

Palazzo Fortuny : Mario Fortuny est aux Vénitiens ce que Paul Poiret est aux Parisiens : un couturier du début du XXe siècle à la vie passionnante marquée de fêtes excentriques et de tenues de théâtre orientalisantes. Immersion dans l’atelier du couturier mais également ses appartements où il vécut il y a un siècle dans une folle scéno. Cool : les tables de moodboard avec tous les échantillons des collections encore en parfait état.

© Massimo Listri

Fondation Prada : Milan n’a pas le monopole des fondations d’art stylées. Et la Fondazione Prada le prouve avec brio dans son siège vénitien et ses expos démentes. Mention spéciale pour le palazzo et son décor Renaissance qui vaut clairement le détour.

Les adresses shopping à truster

Impossible de repartir à Paris sans sa paire de furlanes. De passage vers le Ponte dell’ Accademia, prenez le temps de visiter le nouveau flagship à Campo Santo Stefano de la marque historique de souliers en velours Piedàterre Venezia. Coup de cœur pour les modèles à bout pointus, plus raffinés (89 €), mais aussi la nouvelle collection en cachemire (260 €), un must-have que tout le monde s’arrache. Vous voici dans le thème pour les soirées olé-olé vénitiennes. Piedàterre Venezia, Campo Santo Stefano, 2806, 30124 Venezia.

Côté textile, les passionné·e·s de déco peuvent se ruer sur le linge de maison Made in Italy de Chiarastella Cattana. Des pépites indémodables et raffinées comme les sets de tables wavy en hommage à l’architecture vénitienne (32 €) ou les serviettes de bain en lin brodé (dès 18 €). Une ode à l’art de vivre fascinant des vénitiennes et des pièces à collectionner d’urgence dans son armoire.

© Instagram/ @mariacostanzaasta et @enricofiorese

Envie de faire durer le plaisir ? On prolonge son trip avec une escapade sur Murano, pour rencontrer un max d’artisans souffleurs de verre et shopper des pépites sur-mesure : verres, carafes mais aussi des bijoux colorés ou alors carrément sur l'île de Burano, juste à coté, célèbre pour sa fabrication historique de dentelle. Le must ? Le Wine Resort Venissa pour un max de calme dans un endroit hors du temps qui cultive le bien-être et le bien-manger local.

Comment y arriver ?

En arrivant à l’aéroport Marco Polo, vous aurez l’embarras du choix : taxi, train ou bus. L’option la plus chic reste le taxi-bateau, une grosse gondole réaménagée en taxi collectif qui vous déposera à la station la plus proche de votre hôtel directement depuis l’aéroport pour la modique somme de 15 €. Plus d’infos en ligne.

Sans oublier l’option du train avec la ligne directe Paris-Venise pour un voyage façon slow travel avec la SNCF ou Trenitalia au choix.

 

Découvrez aussi : escapade de rêve sur l'ile de Pantelleria et Mexico : le destination la plus hype du moment.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une