Quantcast

5 spectacles à booker absolument

Spectacles

Notre short-list des spectacles hybrides, drôles ou inattendus.

Le plus drôle : Un soir de gala de et avec Vincent Dedienne

Depuis son dernier seul-en-scène S’il se passe quelque chose, Molière de l’humour 2017, le comédien, drôlissime dans la série La Flamme, a gonflé sa cote mais pas son égo. Le revoilà en solo pour Un soir de gala désuet et tourbillonnant qui malaxe avec une tendre dérision les turpitudes humaines.

Cette fois-ci, Vincent Dedienne ne se lance pas dans une confession sur canapé mais dans le portrait polyphonique d’une époque aussi narcissique que cynique. Durant 1h30, il incarne une multitude de personnages antipathiques et mesquins, de la petite fille odieuse avec sa belle-mère le jour du mariage, Paul le retraité qui s'incruste dans les enterrements de stars, une agente de voyage qui croit reconnaître Dupont de Ligonnès, la bourgeoise qui martyrise sa femme de ménage… Hilarant, brillant, poétique, le fils spirituel de Muriel Robin et Laurent Lafitte, est à nouveau nommé aux Molière pour le meilleur spectacle d’humour. Va-t-il faire le doublé ? Réponse le 30 mai.

Où ? Théâtre Marigny, Carré Marigny, Paris 8e.

Et après ? On file chez Gigi, le resto italien et festif situé au dernier étage du Théâtre des Champs-Elysées pour s’installer sur l’une des deux terrasses et déguster un vitello tonnato !

Infos et réservations

Le plus conte de fée : Cendrillon de Joël Pommerat

C’est un bijou comme sait les façonner Joël Pommerat, qui passe les années sans prendre une ride. Créé en 2011, ce Cendrillon est le dernier volet d’une troublante et féerique trilogie de contes composée du Petit Chaperon rouge et de Pinocchio. Sa reprise au Théâtre de la Porte Saint-Martin est une chance qu’il ne faudrait pas laisser passer de voir ou revoir cette adaptation libre, psychanalytique et décapante du célèbre conte des Frères Grimm, revu par Charles Perrault et enjolivé par Disney.

À travers Sandra qui vient de perdre sa mère, l’auteur et metteur en scène évoque le deuil et la difficulté à surmonter le manque. S’il s’amuse à mettre les clichés sans dessus-dessous (le prince est loin d’être à l’image du Charmant, le bal est une soirée techno-karaoké…), l’essence du conte avec l’horrible belle-mère et ses filles reste intacte. Le style de Pommerat est un cocktail unique où la scénographie, ici une maison de verre, et l’éclairage créés par le fidèle Eric Soyer, sont des personnages à part entière qui accompagnent les comédiens dans leur jeu toujours au cordeau mais jamais sans humour. En un mot, le théâtre de Pommerat est tout simplement sublime.

Où ? Théâtre de la Porte Saint-Martin, 18 bd Saint-Martin, Paris 10e.

Et après ? On pense à réserver sa table chez Bouillon République (eh oui : c’est désormais possible) ou on s’installe à la terrasse du restaurant de l’hôtel Providence.

Infos et réservations

Le plus Roméo et Juliette : Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad

Créé en 2017, le chef-d’œuvre de Wajdi Mouawad revient après une tournée triomphale au Théâtre de la Colline. Quatre heures (entracte compris), c’est le temps nécessaire pour que cette éblouissante fresque théâtrale qui enlace quête identitaire, secrets de familles, amours impossibles et conflits au Moyen-Orient, parvienne à son dénouement final. Tout commence à la bibliothèque de l'université Columbia à New York. Eitan, tout excité - et troublé - a enfin trouvé celle qui laisse traîner chaque jour l’exemplaire unique du Dictionnaire biographique d'Abû-l'Abbâs Ahmad Ibn Khallikân sur tous les bureaux où il s’installe. L’étudiant, chercheur en génétique, tombe d’emblée amoureux de Wahida. Cupidon a frappé : elle ne résiste pas au flot ininterrompu d’Eitan sur le hasard et les probabilités.

En un changement de décor d’une simplicité presque magique, nous voici dans un hôpital à Jérusalem où Eitan est plongé dans le coma à la suite à un attentat. Wahida est à son chevet… dans un pays où elle n’est qu’une arabe et face à sa belle-fille juive qui la rejette. Pourquoi le couple s'est-il retrouvé à partir en Israël ? Sous couvert d’enquêter sur ses origines, Eitan découvre un passé, une vérité et fait voler en éclat les certitudes et les croyances qui érigent des murs entre les hommes. Tous des oiseaux est une aventure captivante entre fable, romance et thriller qui ausculte la barbarie déchirant les peuples.

Où ? Théâtre de la Colline, 15, rue Malte-Brun, 20e.

Et avant ? On pense à réserver son panier-repas auprès de la gamelle des cheffes, le bar restaurant du théâtre qui propose à l’entracte un sandwich pakistanais (végétarien ou poulet) et un moelleux au chocolat pour 10,50 €.

Infos et réservations

Le plus star : Le Vertige Marilyn avec Isabelle Adjani

Alerte ! L’immense Isabelle Adjani enfile pour quatre représentations exceptionnelles la robe noire créée par Dior pour Marilyn à l’occasion d’un shooting Vogue en 1962. Cette robe a été tout spécialement recréée par Maria Grazia Chiuri, D.A. actuelle de la maison, pour l’adaptation scénique du texte Le Vertige Marilyn d’Olivier Steiner, déjà auteur du Ravissement de Marilyn Monroe et épaulé par Emmanuel Lagarrigue à la mise en scène.

La rencontre entre Adjani et Monroe a de quoi séduire, car il est ici question d’un double-jeu des plus troublants. Une voix se fait entendre au téléphone. C’est celle de Marilyn qui dit ne pas être morte et vouloir donner des interviews car elle a des révélations à faire mais aussi des projets. Elle se sent seule… Quand la lumière paraît, on découvre Isabelle, au centre du plateau, drapée de la célèbre robe au dos dénudé et braquée par vingt-quatre projecteurs, comme les 24 heures de la vie d’une femme. Olivier Steiner est allé puiser dans la dernière interview de Marilyn – donnée deux jours avant sa mort – et dans divers entretiens écrits d’Isabelle Adjani pour créer un dialogue aussi inattendu qu’improbable.

Où ? Théâtre de l’Atelier, 1 place Charles Dullin, 18e.

Et après ? Sans hésiter, direction le Café de Luce d’Amandine Chaignot, qui se trouve à deux enjambées du théâtre.

Infos et réservations

Le plus dingo : Berlin Berlin de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras

Après le spectacle hilarant Silence ça tourne, Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras se sont à nouveau associés pour fomenter Berlin Berlin, une pièce encore plus barrée qui attire les foules depuis le mois de janvier et qui est bien partie pour décrocher le Molière de la meilleure comédie.

Le pitch ? Dans les années 1980, un couple, Ludwig (Patrick Haudecoeur) et Emma (Anne Charrier), rêvent de passer à l’Ouest. Ils repèrent un appartement qui dispose d’un passage secret pour passer de l’autre côté du mur. Pour faire son affaire, Emma se fait embaucher comme aide-soignante auprès de la propriétaire. Mais cette communiste endurcie vit avec son fils Werner (Maxime d’Aboville), un officier de la Stasi, qui tombe sous le charme de la prétendue aide-soignante…

Ça tourne au vaudeville et c’est rondement bien mené ! Pour sa première comédie, Maxime d’Aboville est brillant en sbire de la police secrète allemande, mielleux et totalement gaga des grandes figures du communisme versant stalinien porté sur la déportation au goulag. Face à lui, Anne Charrier est tout aussi étincelante qu’inattendue, jouant sur différents registre, de la fugitive à la femme fatale. Le reste de la distribution est tout aussi talentueuse et, même si on ressort de la pièce avec l’air de Kalinka, célèbre chanson russe, qui trotte dans la tête un peu trop longtemps, on est galvanisé par cette troupe qui s’amuse autant que le public

Où ? Théâtre Fontaine, 10 rue Pierre Fontaine, 9e.

Et après ? On s’enfile un ceviche chez Villa Mikuna, table péruvienne nichée dans une ancienne maison close.

Infos et réservations

Et aussi :

L’Oeil du Tigre de Thomas Ngijol


Le bon spectacle : L’Oeil du Tigre de Thomas Ngijol.

Quoiiiiii Rocky fait son retour ? Pas tout à fait, mais c’est aussi une star des rings du stand-up qui retrouve les dorures du Déjazet, suite à son triomphe fin 2021 bien mérité après 5 ans d’absence sur scène. Thomas Ngijol, très occupé par le septième art (Black Snake, Les Cobayes), et ses filles aussi (5 à la maison en comptant sa compagne, Karole Rocher), retrouve avec un plaisir non dissimulé et partagé ses premières amours, et ça lui réussi.

Le pionnier du stand-up en France, voix grave de crooner et punchlines toujours aussi percutantes, à fait du chemin depuis Maison-Alfort. Avec la maturité, les thèmes changent - parentalité, vie de couple, promotion sociale… – mais le panache et l’écriture ciselée sont toujours au rendez-vous ainsi qu’un regard acéré sur les enjeux sociétaux et électoraux. Tellement réjouissant.

Où ? Théâtre Déjazet, 41 bd du Temple, 3e.

Et après ? On file chez Bouillon République pour déguster des plats canailles à des prix riquiquis. Nouveauté : il est possible de réserver !

Infos et réservations

© Saloi Jeddi & Lionel Koretzky

Chers parents des frères et sœurs Patron



Le bon spectacle : Chers parents des frères et sœurs Patron.

“Les enfants, nous partons ouvrir un orphelinat au Vietnam !” Quand Jules (le cadet), Louise et Pierre (l'aîné) sont convoqués en urgence par leurs parents, ils s’attendent au pire mais sont loin d’imaginer leur nouvelle lubie. La progéniture, inquiète, se prépare au pire. Quand ils apprennent la raison de cette réunion familiale, ils tombent à la renverse… mais nous n’en dirons pas plus. Écrite et mise en scène par Armelle et Emmanuel Patron (soeur et frère), cette farce jubilatoire démantèle les liens familiaux et les relations parents-enfants sans aucun cliché ni tabou. C’est vif, sans temps mort, bien écrit et rien ne sonne dans le jeu. Une belle surprise.

Où ? Théâtre de Paris, 15, rue Blanche, Paris 9e.

Et après ? On s’offre une parenthèse napolitaine chez Polpette pour déguster pasta et boulettes de compét’.

Infos et réservations

© Christophe Lebedinsky


Zaï Zaï Zaï Zaï par Nicolas et Bruno



Le bon spectacle : Zaï Zaï Zaï Zaï par Nicolas et Bruno.

Encore Fabcaro !!! C’est vrai que c’est un peu la folie entre les adaptations ciné et théâtre, et le roman-photo Guacamole Vaudou qui sort en mai avec Eric Judor. Mais quand c’est bon, on ne se lasse pas ! Cette fois-ci, les trublions du paf et du cinéma Nicolas et Bruno (Message à caractère informatif sur Canal+, l’adaptation de la série The Office ou de 99 Francs…) innovent avec le concept de lecture vivante où ils assurent les voix et bruitages en direct, accompagnés du musicien Mathias Fédoux et avec les planches projetées en arrière-plan. Une friandise d’humour décalé par des pro du détournement ! À noter que le duo est aux commandes de l'adaptation de Figurec, le premier roman de l’auteur de B.D. aussi adulé et talentueux que discret.

Où ? Comédie de Paris, 42, rue Fontaine, 9e.

Et après ? On en profite pour aller tester la dernière adresse de la Bao Family, Bleu Bao, et notamment son fondant de porc braisé divin et ses moules épicées.

Infos et réservations

© Pascal Aimar

Décourez aussi le retour de Sophie Calle au Musée d'Orsay et la galerie Dior : un nouveau musée mode à visiteer d'urgence.

Autres suggestions

La semaine de Do It

Shein

Buzz mode : Shein inaugure son premier pop-up parisien

Wine Tour

3 virées insolites pour tout savoir sur les vins et champagnes

Aperol

La soirée la plus chill de l’été

hotel-moins-200-euros

LES HÔTELS STYLÉS POUR DÉCOUCHER À MOINS DE 200 €

Maison Russe

Le charmant jardin d’été de Maison Russe

week-end

Que faire à Paris le week-end des 25 et 26 juin ?

selection-sneakers

10 paires de sneakers désirables à rafler absolument

Make Up Forever Eyeliners

Comment copier le look des stars d’Euphoria avec Make Up For Ever ?

Beaupassage Fete De La Musique

Un passage gourmand à ciel ouvert

Le Bon La Butte

Une adresse de cœur en plein Montmartre

Babkadamia Caramel Beurre Sale

La babka coulante au caramel de Babka Zana

Adresses Deco Rue Jacob

Les trois boutiques déco rue Jacob à connaître absolument

Complements Alimentaires

La beauté à déguster

Gateaux Ete

Les pâtisseries stars à essayer cet été

recette-veloute-petits-pois

VELOUTÉ FRAIS DE PETITS POIS : L'OBSESSION CHIC DU PRINTEMPS

Livres Juin

3 bons romans à dévorer au mois de juin

spectacles-du-moment

LES MEILLEURS SPECTACLES ET PIÈCES À VOIR

Pantalleria

Escapade de rêve sur l’île de Pantelleria

Mode Crochet

Le crochet a la côte

les-meilleurs-rooftops

LES MEILLEURS ROOFTOPS À TRUSTER

les-meilleures-clims-paris

MÉTRO, COIFFEUR, RESTOS : LES ADRESSES INSOLITES À FRÉQUENTER PENDANT LA CANICULE

exploreparis

5 BALADES INSOLITES À BOOKER ABSOLUMENT

Akrame Benallal

Le black houmous oriental d’Akrame Benallal

fetes-plein-air

LES PLUS BELLES SOIRÉES OUTDOOR DE L’ÉTÉ

Bijouteries Paris

Ciel, mes bijoux !

to-do-list-juin

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE À PARIS EN JUIN

popup-ete

5 pop-ups mode pour trouver ses essentiels de l’été

Pieds

Les tips d’une top pour avoir des pieds de fée

Palace Paris

5 expériences palace à tester une fois dans sa vie

Minuty

Le rosé le plus stylé de l’été

Institut Finlandais

Le hub culturel le plus glam’ de Paris

Vaisselle

La vaisselle arty à adopter pour sa table d’été

Conseil Naturopathe

Les conseils d’une naturopathe pour bien dégonfler avant l’été

Westin

Une terrasse cachée à deux pas des Tuileries

deodorants

5 NOUVEAUX DÉOS CLEAN ET GREEN

Hotel Particulier Montmartre

Le jardin le plus secret de Paris

À la une