Quantcast

Cinémode : l’expo phénomène de Jean Paul Gaultier qui emballe la Cinémathèque

L'expo de Jean Paul Gaultier à la cinémathèque à Paris

C'est l’événement de l’automne ! La Cinémathèque a confié à Jean Paul Gaultier le commissariat d’une exposition on ne peut plus parisienne.

Le grand couturier fou de cinéma réconcilie ses deux passions dans une formidable rétrospective intitulée Cinémode et dédiée à son amie de toujours : Tonie Marshall.

Véritable parcours entre tenues de stars et films cultes, on déambule entre les robes mythiques de Marilyn Monroe et Audrey Hepburn, le short de Rocky Balboa et les justaucorps de Superman au fil des extraits des Demoiselles de Rochefort, Qui êtes-vous Polly Maggoo ? et Les hommes préfèrent les blondes.

Un parcours entre robes de stars et films cultes

Le film Falbalas source d'inspiration de Jean-Paul Gaultier

La parcours commence sur Falbalas, film de Jacques Becker avec Micheline Presle, icône des années 50 et ultime source d’inspiration dans la jeunesse de Jean Paul Gaultier.

Un demi-siècle avant Sex and The City ou Gossip Girl, le créateur Marcel Rochas utilise le cinéma comme vitrine de ses créations couture. Le pitch en dit long : un couturier parisien, incorrigible séducteur, s'intéresse à la fiancée de son meilleur ami…

On déambule ensuite dans un ping-pong entre les mondes de la mode et du cinéma où l’on retrouve Jeanne Moreau vêtue de Pierre Cardin, Catherine Deneuve sublimée par Yves Saint Laurent, Delphine Seyrig habillée en Coco Chanel ou encore Grace Jones en Azzedine Alaïa dans James Bond et Jane Fonda en Paco Rabanne dans Barbarella.

La mode dans le cinéma traduit aussi des phénomènes de société, à l’instar de Marlene Dietrich ou Katharine Hepburn dans un vestiaire masculin-féminin en quête de liberté et d’affirmation dans les années 30. Quant à Marlon Brando dans Un tramway nommé désir vêtu d’un simple débardeur, il inspirera l’homme objet de Jean Paul Gaultier.

© William Klein

La grand-messe des défilés

The woman à la cinémathèque

Véritable célébration de la mode, une salle déploie l’art du défilé de mode sous toutes ses coutures, à commencer par sa représentation dans le cinéma avec The Women de George Cukor, Funny Face ou Prêt-à-Porter… Sans oublier évidemment les représentations hautes en couleurs des rédactrices de mode avec des extraits du Diable s’habille en Prada ou Absolument fabuleux...

À (re)voir absolument : les défilés spectaculaires et hyper scénarisés de Jean Paul Gaultier, Thierry Mugler ou Vivienne Westwood dans les années 80, tous pensés comme des shows d'art à part entière et où figuraient les plus grands tops.

Projo, cinéma et rencontres

Le créateur Jean-Paul Gaultier à la cinémathèque

Avis aux fans qui rêvent de le rencontrer “en vrai”. Cinéphile averti, Jean Paul Gaultier viendra présenter himself avant leurs projections et parler de ses films préférés comme de ceux dont il a créé les costumes. Au programme :

  • Falbalas de Jacques Becker sorti en 1945, la madeleine de Proust de Gaultier avec Micheline Presle. Dimanche 17 octobre à 14h30, réservez en ligne.
  • Le cinquième élément : on ne présente plus le film culte de Luc Besson avec Bruce Willis, Milla Jovovich… et les costumes futuristes de Jean Paul Gaultier. Dimanche 17 octobre à 19h, réservez en ligne.
  • Kika, de Pedro Almodovar avec Victoria Abril et Rossy de Palma, prise dans les tourments d’une émission de téléréalité espagnole dans les années 90. Dimanche 24 octobre à 18h, réservez en ligne.

Autre show à ne louper sous aucun prétexte : la projo de la comédie musicale culte The Rocky Horror Picture Show avec une performance ébouriffante des Burden of Quirk, des artistes obsessionnels du film qui en rejoueront des scènes mythiques en live. Dimanche 24 octobre à 14h30, réservez en ligne.

À noter également : les super visites guidées de l’expo d’1h30 à travers les anecdotes les plus pointues et croustillantes, tous les samedis et dimanches à 15h30 (14 €).

Réservez vite vos places sur billetterie.cinematheque.fr

Entrée : 12 €, 6 € pour les moins de 18 ans. Jusqu’au 16 janvier 2022.

La Cinémathèque Française, 51 rue de Bercy, Paris 12e

Autres suggestions

La semaine de Do It

pop-up

LES POP-UPS MODE QUI AFFOLENT LES PARISIENNES

L Amour Sous Algorithme

L’amour sous algorithme : un docu gênant pour le lobby du dating

The Gilded Age Ocs

The Gilded Age : la nouvelle saga du créateur de Downton Abbey

Tram Cafe Librairie

Tram : le café-librairie qui obsède les Parisiennes branchées

Dancefloor

Et si vous testiez le cours Britney Spears chez Dancefloor Paris ?

Jungaad

Jugaad, la table d’auteur indienne que Londres nous jalouse

casarecce

Des pâtes à la tomate et burrata comme dans les Pouilles

les-bains-du-marais

LES BAINS DU MARAIS OUVRENT DANS LE SENTIER

Upway

Comment dénicher un vélo électrique stylé à petits prix ?

Shangri La Spa

Le soin chasse-spleen pour lutter contre le blues de l’hiver

Spencer

Que vaut Spencer, le film Amazon sur Lady Di avec Kristen Stewart ?

entrecote

L’ENTRECÔTE LANCE UNE EXTRAORDINAIRE SANDWICHERIE DANS LE MARAIS

doudounes

10 doudounes stylées à moins de 100 €

Stallone

le show avec Clotilde Hesme qui réconcilie Rocky avec le grand théâtre

Gateau Courge

L’alternative healthy du carrot cake selon Alice In Food

pyjama

Les plus beaux pyjamas pour frimer à la maison

Echelon

Sport : la nouvelle tendance qui affole les fit girls

Street Food

Les 4 nouvelles adresses de street food qui font saliver Paris

soldes-janvier-2022

Soldes : 3 conseils de pros pour dégoter des trésors en ligne

Paella

Comment faire un festin comme dans la série La Casa de Papel ?

feux-de-cheminee

LES FEUX DE CHEMINÉE LES PLUS STYLÉS DE PARIS

Encre

Encré : le label de broderies arty ouvre sa boutique à Paris

boulangeries-en-livraison

LES MEILLEURES BOULANGERIES DE PARIS QUI LIVRENT

salon-des-manufactures

Le nouveau salon de thé d’Alain Ducasse au Palais-Royal

Dry January

4 cocktails qui vont vous faire adhérer au Dry January

The Lost Daughter

Que faut-il regarder cette semaine ?

Theatre Janvier

Théâtre : 5 actrices stars à voir en janvier sur les planches

dior

3 nouveaux spas de palace à tester absolument

fripon

PAULINE SÉNÉ (TOP CHEF) OUVRE SON BISTROT D’AUTEUR À MÉNILMONTANT

series-janvier

LES SÉRIES À NE PAS LOUPER EN JANVIER

Safe Concept Store

Safe : le nouveau concept store green et stylé du Marais

À la une