Quantcast

JR, Boltanski, Buren ou Frida Kahlo : les nouvelles expos parisiennes

Expos Du Moment

En manque de rétrospectives, d’art et de musées ? Alors que la plupart des institutions culturelles restent fermées, les galeries parisiennes redoublent de talent et de propositions entre installations muséales, shows photos exceptionnels et expos des plus grands noms de la scène contemporaine.

Christian Boltanski à la Galerie Goodman

Vous avez adoré (ou loupé) la grande rétrospective consacrée à Christian Boltanski à Beaubourg l’année dernière ? Ruez-vous à la galerie Goodman qui consacre la première expo personnelle de l’artiste et vidéaste à Paris intitulée Après.

Les installations, sculptures et films exposés sur 3 étages résonnent furieusement avec l’actualité. Clou du spectacle, Les Disparus : “Quatre vidéos clichés d’une vision fabriquée du bonheur recèlent des images subliminales d’horreur qui ont eu lieu au cours du siècle où je suis né… Elles demeurent présentes dans le subconscient de la plupart d’entre nous”, explique Boltanski.

Christian Boltanski à la Galerie Goodman, jusqu'au 13 mars du mardi au samedi jusqu'à 17h. 79 rue du Temple - Paris 3e.

© Rebecca Fanuele

JR à la Galerie Continua

Vous manquez de “Truc à faire” ? Comptez sur JR pour vous éblouir. L’artiste bankable s’est vu confier les clés du centre d’art contemporain Galleria Continua, déjà présent à Rome, São Paulo ou Pékin et connu pour bousculer les codes.

C’est encore le cas avec cette exposition immersive résolument surprenante et décalée à travers les 800m² de ce local d’un ancien grossiste en maroquinerie, laissé dans son jus avec ses rayonnages et ses faux plafonds.

Ici, on peut faire ses courses au beau milieu d'œuvres d’art. Les créations de Daniel Buren, Anish Kapoor, Ai Weiwei, Kiki Smith et JR côtoient une librairie et des produits d’épicerie fine (thé vert, huile d’olive, farine, confiture) en provenance des différentes villes où est implantée la Galleria Continua à travers le monde.Au cas où vous en doutiez encore, cette sortie est donc bien essentielle.

Exposition Truc à Faire à la Galleria Continua Paris, 87, rue du Temple, 75003 Paris. Jusqu’au 20 mars 2021. Entrée gratuite, réservation recommandée.

© Lorenzo Fiaschi

© Messa a nudo – E Michelangelo Pistoletto ; photo Sara De Santis

Daniel Buren chez Kamel Mennour

En confiant à Daniel Buren l’habillage in situ de 350m2 au Pont Neuf, la nouvelle galerie de Kamel Mennour vaut absolument le détour avec un jeu de lumières, couleurs et géométrie dément, signature du plasticien star à l’origine des colonnes de Buren ou de l’habillage du vaisseau de Gehry à la Fondation Louis Vuitton.

Mais la singularité de cette installation immersive, c’est la collaboration géniale avec l’artiste Philippe Parreno qui a placé des capteurs dans la Seine à quelques mètres. Résultat : les mouvements de l'eau rythment la scéno, font apparaître des formes et font perpétuellement évoluer le travail de Buren.

Daniel Buren à la galerie Kamel Mennour jusqu’au 30 avril 2021, entrée gratuite du mardi au samedi. 5 rue du Pont de Lodi, 75006 Paris.

Eyes Closed à la Galerie Perrotin

Lorsque j’avais six ou sept ans j’étais convaincu qu’il existait deux vies, l’une où l’on vivait les yeux ouverts et l’autre les yeux fermés”, explique Fellini dans Le Livre de mes rêves. Ce chef-d'œuvre est le point de départ de cette magnifique expo où sont réunis le travail de 5 jeunes artistes chargés d’illustrer à travers leurs imaginaires rendus leurs interprétations du rêve.

Car au fond : nos cauchemars, nos doutes et confusions nocturnes, quelles résonances ont-elles directement sur la création ? Au fil de l’expo, les illustrations de l’artiste new-yorkaise Elizabeth Glaessner, de Paolo Salvador ou Simon Martin font un écho incroyable aux films du génie italien.

Eyes Closed à la Galerie Perrotin jusqu’au 27 mars. Entrée gratuite. 76 rue de Turenne, 75003 Paris.

© Photo Claire Dorn / Courtesy the artists and Perrotin

Frida Kahlo à la Galerie de l'Instant

Muse ultime, Frida Kahlo reste un objet de fascination, d’inspiration et d’empowerment. En visitant la première expo américaine dédiée à la peintre au Brooklyn Museum, Frida Kahlo, Appearances can be deceiving, Julia Gragnon, directrice de la Galerie de l’instant, découvre des dizaines de photos prises par Lucienne Bloch, assistante et amie du couple Frida-Diego.

En prenant contact sur Instagram avec sa petite fille Lucienne, qui porte le même prénom, la galeriste tisse une relation autour de l’histoire de cette série de photos que l’héritière va lui prêter. Une expo de portraits shootés dans l’intimité de la vie de la jeune artiste en 1933 (elle a alors 25 ans) d’une scène de rue au Texas à un baiser volé entre Frida et Diego à New York en passant par un Autoportrait au collier de Frida dans sa chambre d'hôtel...

Frida Kahlo à la Galerie de l’Instant, entrée gratuite jusqu’au 14 mars 2021, ouvert tous les jours, 46, rue de Poitou Paris 75003.

The Anonymous Project à la Polka Factory

The Anonymous Project, c’est cette association de curateurs qui collectionne depuis des années des diapos de Monsieur et Madame tout le monde chinées dans des vide-greniers et leur redonnent une histoire dans une scéno ultra-pop. Justine Lévy en a d’ailleurs fait un livre sous forme d’album de famille 100 % fictif absolument génial.

Après avoir fait sensation aux Rencontres d’Arles dans une maison 70’s, et récemment avec This is England à la Fab d'Agnès B, le collectif revient avec American Stories, une expo de clichés US immortalisés au XXe siècle entre vacances à la plage, balades au zoo, dimanches à la piscine, fêtes d’anniversaires, surprises-parties surannées et Chevrolet dernier-cri en showcase dans le jardin...

The Anonymous Project Collection American Stories à la Polka Factory jusqu’au 3 avril 202114, rue Saint-Gilles, 75003 Paris

David Hockney chez Lelong

On ne présente plus David Hockney, le peintre britannique le plus connu au monde, notamment pour ses incroyables piscines. En 2018, l’artiste tombe sous le charme de Honfleur et découvre les tapisseries de la reine Mathilde à Bayeux. Désormais installé dans un atelier en pleine campagne normande, l’artiste se pique de renouveler le paysage normand en peignant le printemps à Honfleur comme un véritable récit, toujours inspiré de l’écriture de Proust.

Ça donne une dizaine de peintures sous forme d’autobiographies en images qui, outre sa maison et ses proches, remet en lumière l’architecture traditionnelle à colombages du XVIIe siècle que les Impressionnistes avaient dédaignée par son absence dans leur travail. Hockney y voit, lui, un écho aux chaumières du paysage hollandais que représentèrent Rembrandt et le jeune Van Gogh, les deux grands maîtres qu'il aime à regarder en ce moment.

Ma Normandie à la Galerie Lelong, entrée gratuite sur réservation jusqu’au 27 février 2021. Ouvert du mardi au vendredi de 10h30 à 18h et le samedi de 14h à 18h30. 13 rue de Téhéran, 75008 Paris.

Claude Viallat chez Templon

Maître incontournable de l’art contemporain français depuis les 70’s, Claude Viallat peint ses motifs à répétition partout sauf… sur des toiles. Avec Sutures et Varia, il apporte encore une fois une vision radicale qui défie les codes de la peinture, du volume et de l’espace et investit pour la première fois le Grenier Saint-Lazare, lieu magistral de son galeriste Templon depuis 20 ans.

Peut-on s’extraire du cadre conventionnel du tableau tout en créant une œuvre d’art qui soit résolument “peinture” ? C’est toute la question que pose encore une fois à 85 ans le brillant Viallat dans cette expo en utilisant bâches industrielles et linge de maison comme d’incroyables supports.

Claude Viallat à la Galerie Templon, entrée gratuite jusqu’au 20 mars 2021, ouvert du mardi au samedi. 28 rue du Grenier Saint-Lazare, 75003 Paris.

© VUE D'EXPOSITION - SUTURES ET VARIA, GALERIE TEMPLON, PARIS, 2021

Alexandre Lutz à la galerie Laurence Esnol

Décidément, il brille dans toutes les disciplines. Tantôt auteur, acteur et réalisateur césarisé ou brillant aux Folies Bergère dans son seul-en-scène génial, ce que vous ignoriez sans doute, c’est qu’Alex Lutz tâte aussi du pinceau. Pendant le premier confinement, frustré de ne pas arriver à écrire, le comédien s’est mis à peindre frénétiquement de délicates aquarelles.

Celui qui dessine depuis toujours s’est attaché à représenter l’extérieur quand le monde était enfermé, sur des petits supports exposés à la galerie Laurence Esnol. En témoignent ces paysages arborés et poétiques, teintés de gris et éclairés par le soleil, qui montrent une fois encore l’étendue créative contenue dans un seul corps. À quand la bande-dessinée ?

Alexandre Lutz à la galerie Laurence Esnol, entrée gratuite, jusqu’au 27 mars du mardi au samedi. 7 rue Bonaparte, 75006 Paris.

Rancinan chez NAG

Les poids lourds de l’art contemporain sont au cœur de la programmation du nouvel espace de la galerie de Natasha Dassault. Après Hom Nguyen, NAG offre une carte blanche au photographe Gérard Rancinan le temps d’une brillante expo.

L’artiste revient après 7 ans d’absence parisienne autour de 30 tableaux photographiques, qui interrogent la société et ses ambiguïtés à travers un genre encore inexploré de l’artiste : les natures mortes. Armes et fleurs fanées, couple d'ecclésiastiques sans visage et autres belles endormies : les textes de Caroline Gaudriault leur apportent un supplément d’âme.

Rancinan à la galerie Not a Gallery, entrée gratuite jusqu’au 15 avril 2021, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h. 104 avenue Raymond Poincaré, 75016 Paris.


Découvrez aussi The Nest, le Grand Prix du festival de Deauville qui débarque sur Canal et que faire à Paris ce week-end ?

Autres suggestions

La semaine de Do It

bercy-village

Le spot kids friendly à truster tout l’été

Flore Di Cana

Qui sera le bartender le plus green au monde ?

week-end.jpg

Que faire à Paris le week-end des 2 & 3 juillet ?

series-juillet

Les 4 bonnes séries à voir en juillet

Eau A La Peche

La recette healthy de l’été par la guinguette d’Angèle

les-meilleurs-pique-niques

QUATRE PANIERS REPAS POUR UN PIQUE-NIQUE DE FOLIE DANS PARIS !

Vegetal

L’exposition glamour des diamond lovers

Maison Russe

Le charmant jardin d’été de Maison Russe

Shein

Buzz mode : Shein inaugure son premier pop-up parisien

Epilation

Épilation : 3 méthodes qui font le buzz pour une peau lisse et soyeuse

rue-des-rosiers

Le top des adresses incontournables de la rue des Rosiers

Griffe

Le studio de manucure le plus confidentiel et engagé de Paris

cabas

10 CABAS À PORTER TOUT L’ÉTÉ

Wine Tour

3 virées insolites pour tout savoir sur les vins et champagnes

Aperol

La soirée la plus chill de l’été

hotel-moins-200-euros

LES HÔTELS STYLÉS POUR DÉCOUCHER À MOINS DE 200 €

selection-sneakers

10 paires de sneakers désirables à rafler absolument

Make Up Forever Eyeliners

Comment copier le look des stars d’Euphoria avec Make Up For Ever ?

Beaupassage Fete De La Musique

Un passage gourmand à ciel ouvert

Le Bon La Butte

Une adresse de cœur en plein Montmartre

Babkadamia Caramel Beurre Sale

La babka coulante au caramel de Babka Zana

Adresses Deco Rue Jacob

Les trois boutiques déco rue Jacob à connaître absolument

Complements Alimentaires

La beauté à déguster

Gateaux Ete

Les pâtisseries stars à essayer cet été

recette-veloute-petits-pois

VELOUTÉ FRAIS DE PETITS POIS : L'OBSESSION CHIC DU PRINTEMPS

Livres Juin

3 bons romans à dévorer au mois de juin

spectacles-du-moment

LES MEILLEURS SPECTACLES ET PIÈCES À VOIR

Pantalleria

Escapade de rêve sur l’île de Pantelleria

Mode Crochet

Le crochet a la côte

les-meilleurs-rooftops

LES MEILLEURS ROOFTOPS À TRUSTER

exploreparis

5 BALADES INSOLITES À BOOKER ABSOLUMENT

Akrame Benallal

Le black houmous oriental d’Akrame Benallal

fetes-plein-air

LES PLUS BELLES SOIRÉES OUTDOOR DE L’ÉTÉ

Bijouteries Paris

Ciel, mes bijoux !

popup-ete

5 pop-ups mode pour trouver ses essentiels de l’été

Pieds

Les tips d’une top pour avoir des pieds de fée

Palace Paris

5 expériences palace à tester une fois dans sa vie

Minuty

Le rosé le plus stylé de l’été

Institut Finlandais

LE HUB CULTUREL LE PLUS GLAM’ DE PARIS

À la une